Hamster : Bienvenue à Paulo un Nouveau Compagnon Affectueux

Hamster, un animal très petit, mignon, à la fourrure blanche, un cadeau inattendu pour Noël. En effet, un copain de Guillaume lui a offert cet adorable animal de compagnie.

Chez nous, on adore les animaux. Alors, nous allons apprendre ensemble à mieux le connaître. Et à savoir, quelles sont ses origines ? Ses caractéristiques ? A-t-il bon caractère ? Et puis. de quoi, se nourrit-il et enfin, où, habite-t-il ?

Un animal de compagnie n’est pas un jouet. Aussi, il est très important de reconnaître les premier signes d’une souffrance et en cas de doute de faire appel à un vétérinaire. 

hamster

Mais tout d’abord, qui est-il ?

C’est un petit rongeur de la famille des cricetidae. Il en existe plusieurs espèces :

Hamster doré

Espèces naines : hamster de Roborovski, hamster russe ou hamster de Campell.

Paulo ressemble beaucoup à un hamster de Chine et c’est un mâle.

Toutefois, on connaît aussi le grand hamster qui bénéficie d’un plan de protection. Il a peu de rapport avec l’animal de compagnie. On le surnomme « la marmotte d’Alsace ». C’est un rongeur sauvage et agressif, endémique de la plaine d’Alsace.

Les opposants du Grand Contournement Ouest de Strasbourg ont beaucoup parlé de ce rongeur. Car, à cause de ce bétonnage, le grand hamster n’a plus aucun endroit pour se réfugier. Mais, il n’y a pas que lui qui est menacé, c’est tout l’écosystème que l’on fragilise avec  la construction de cette autoroute.

Toutes ces espèces de hamster ont des caractéristiques communes.

Hamster : Morphologie

Paulo est recouvert d’une fourrure douce au toucher et sa peau est souple.

Ses quatre pattes sont courtes ; les antérieures possèdent quatre doigts et les postérieures cinq. Elles se terminent par des griffes. 

Il a un museau avec de longues moustaches qu’il bouge sans arrêt pour se déplacer dans l’obscurité.

Et, il faut savoir que le hamster possède des abajoues. Ce sont des poches internes des joues. Il les utilise pour stocker sa nourriture ou pour entreposer le matériel trouvé la nuit pour l’amener dans son terrier. Dans une situation de danger, il place ses petits dans ses abajoues pour les protéger.

Cet animal nocturne possède un odorat et une ouïe très développés. Ses oreilles sont petites et délicates. Il n’aime pas les bruits forts. Ces deux sens permettent à l’animal de trouver sa nourriture et une femelle pour s’accoupler.

Par contre avec ses petits yeux ronds, il voit mal.

Et, comme tous les rongeurs, il est outillé de quatre incisives pour manger et se défendre. Les hamsters ont la particularité d’avoir des incisives qui poussent continuellement pour pallier à leur usure.  En plus, il possède 6 molaires à ‘canal radiculaire fermé. C’est-à-dire, qu’une fois sorties leur croissance s’arrête.

Longévité et reproduction

Leur poids et leur taille différent selon leur espèce. Les sauvages vivent en moyenne 10 ans, les domestiques ne dépassent pas trois ans. Le sauvage est un animal grégaire.

Par contre l’animal domestique, s’acclimate bien en captivité et  vit seul. Ces animaux sortent au crépuscule ou la nuit. Et, ils craignent la chaleur et les températures au-dessous de 5°C. Ces rongeurs n’hibernent pas, ils entrent en torpeur pendant plusieurs semaines en hiver.

La cage de Paulo

cage pour hamster

Cette cage en plastique mesure 60 cm x 42 cm de hauteur. Elle se compose de deux étages. Paulo accède à l’étage supérieur grâce à une rampe.

La partie basse est clôturée par un plastique transparent qui permet d’observer notre locataire. Et, la partie haute est grillagée ; les barreaux sont séparés d’un centimètre pour éviter que ce ‘Monsieur’ s’échappe.

Dans le plateau du bas, nous avons installé une bonne couche de paille et une boîte en carton. Paulo avait une roue mais il ne l’apprécie pas. Aussi, nous l’avons enlevée pour lui faire plus de la place car avec un tunnel plastique et la rampe, il semble à l’étroit.

Ses graines et l’eau sont au deuxième étage où il monte prendre sa nourriture et l’eau.

Une porte au niveau du toit grillagé nous donne accès à l’intérieur de la cage sans que Paulo puisse s’échapper.

Nous lui avons installé une boîte en carton pour qu’il se cache.

Eh bien ! il grignote la boîte, stocke les bouts de carton et la paille dans ses abajoues. Et, dans un coin de la cage, il recrache carton et paille et se fait une espèce de hutte.

Il fait pipi dessus pour marquer son territoire et s’enfouit dans cette cachette.

Comportement

Un habitat trop petit peut avoir des conséquences sur le comportement du hamster. Ce dernier pourra vivre dans un espace restreint, mais certains problèmes pourraient survenir si l’espace utilisé est trop petit pour deux hamsters.

En effet, ils sont territoriaux par nature. Aussi, ils pourraient s’attaquer entre eux. Une cage trop petite exacerbera ce trait de caractère chez le hamster jusqu’à le rendre agressif et il mord.

Nous avons suivi les conseils de la communauté et donné un prénom à notre Hamster.

Guillaume et moi-même allons lui apprendre à répondre à son prénom en lui donnant une friandise. Ce serait un immense plaisir de le voir heureux et vif.

Mais attention, il ne faut pas lui donner à manger n’importe quoi !

Quels sont ses besoins nutritionnels ?

Les protéines, la cellulose, matières grasses,  vitamines et  calcium, phosphore, magnésium, potassium, zinc..sont indispensables à sa bonne santé.

N’ayant pas l’habitude de nourrir des hamsters, nous avons acheté pour Paulo des graines spéciales hamster. Nous lui donnons tous les jours la valeur d’une cuillère à soupe.

Et, je sais que l’on peut ajouter en très petite quantité des fruits et des légumes. Mais, on doit le faire progressivement pour qu’il ne souffre pas de diarrhée.

Les légumes conseillés sont : carotte, endive, tomate, persil, salade mais pas de laitue, ni de salade frisée.

Egalement, il apprécie les fruits : pommes, poires, abricots, raisin, melon … mais sans les pépins et surtout pas de noyau.

Le vétérinaire conseille une fois par semaine de la viande comme du jambon blanc ou quelques croquettes pour chiens. Et, aussi tous les 7 jours, une lichette de yaourt ou un peu de fromage râpé.

Jusqu’à trois mois, on ajoute à son alimentation des céréales : flocons d’avoine, riz soufflé naturel. Le pain est interdit ainsi que les friandises sucrées. Le hamster se régale autant avec du foin et cela favorise son transit intestinal.

L’eau fraîche est changée tous les jours. Elle est stockée dans une gourde munie d’un goutte à goutte.

gourde pour hamster

Bon à savoir,

Quand le hamster souffre de carences, il mange ses propres selles.

Le vétérinaire me rappelle que le hamster ne vomit pas. Un aliment toxique peut provoquer sa mort.

Donc, on ne lui donne pas : du chocolat, des œufs crus, de la viande crue ou du café, du thé, des arachides ou noix salées….

Et, attention aux plantes toxiques : amaryllis, cyclamen, poinsettia, hortensia, laurier rose ….

Lire mon article : Laurier rose toxique mais si beau

Mais il faut être attentif à son état de santé pour déceler un éventuel problème de santé.

Comment savoir que mon hamster est malade ?

Tout simplement quand il souffre de certains indices :

Il perd sa vivacité et il a du mal à bouger, sa démarche est claudicante ou chancelante avec un dos arqué.

Ce rongeur peut montrer un manque d’intérêt pour la nourriture et l’eau.

Ou au contraire, boire beaucoup d’eau.

Votre hamster peut avoir des excréments mous ou de la diarrhée

Autre problème une absence de défécation.

Un poil mouillé dans la région située sous la queue ou l’apparition de tuméfactions et de lésions

Écoulement nasal ou oculaire, poil des paupières souillé, respiration bruyante ou pénible, éternuements

Zones dégarnies de poils, pelage ébouriffé ou souillé, apparition de pellicules

Incisives trop longues

Enfin, apparition d’une agressivité chez un hamster auparavant docile

Hamster : maladies

Maladies cutanées :

  • Dermites et abcès
  • Pododermatite granulomateuse ou maux des pattes
  • Obstruction, blessure et abcès des abajoues
  • Alopécie
  • Mycose, teigne et gales
  • Démodécie ou galle folliculaire, maladie de la peau
  • Puces et poux

Maladies digestives

  • Malocclusions
  • Entérocolite
  • Constipation
  • Diarrhée
  • Kystes hépatiques ou biliaires
  • Iléite proliférante

Autres pathologies

  • Les pneumonies
  • Conjonctivites
  • Affections urinaires
  • Le diabète sucré
  • Cancers

Source : votreveto.net

Si vous êtes inquiet pour votre compagnon, consultez rapidement votre vétérinaire.

Conclusion,

Notre hamster Paulo n’est pas un jouet. Nous l’adoptons bien volontiers et nous nous engageons à l’aimer et à bien le soigner. Peut-être qu’avec ses conseils vous voudrez aussi adopter un petit hamster.

Si vous avez déjà un hamster, n’hésitez pas à nous parler de lui et de votre relation.

Lire aussi : Le furet : compagnon affectueux, joueur mais voleur, découvrez-le 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.