Compostage Déchets Verts : Transformer En Or Vert Ses Déchets

Compostage déchets verts  ! Nos déchets organiques d’origine végétale se transforment en un terreau fin, un véritable trésor pour notre jardin.

Compostage déchets verts

De quoi parlons-nous ?

C’est  un procédé de transformation de matières fermentescibles, très utilisé en particulier en milieu agricole.

Procédé biologique qui permet, sous l’action de bactéries aérobies (en présence d’oxygène), la dégradation accélérée de déchets organiques pour produire du compost.

Les réactions de compostage dégagent de la chaleur qui rend le compost hygiénique. C’est-à-dire que cette chaleur  élimine les agents pathogènes contenus dans les déchets entrants.

Source : actu-environnement

Il ressemble à du terreau brun foncé. Ce compost sent une odeur de terre de forêt. Sa structure est grumeleuse.

Ce procédé de transformation des végétaux peut se faire dans un coin du jardin en faisant un tas de déchets. Mais, j’ai choisi le composteur vraiment  plus esthétique.

Compostage déchets verts en bac

compostage déchets verts

Choisissez un coin plat dans votre jardin à l’ombre puis griffer et ratisser le terrain, et y  installez le composteur.

Quand le composteur est placé, déposez à l’intérieur les fleurs, plantes fanées, marc de café, sachets de thé et mêmes les morceaux de vos pots cassés.  Puis, ajoutez les cendres de bois de la cheminée, les épluchures de légumes que vous n’avez pas pu réutiliser.

N’oubliez pas qu’avec les fanes de radis ont fait une excellente soupe.

Lire davantage : Radis : culture facile mais il faut connaître deux ou trois astuces 

Après, on met au fur et à mesure les déchets des tailles des haies, des herbes et du fumier.

Et, bon à savoir, il faut éviter les déchets de viande et de poisson ou d’os. Bien  entendu, évitez  de déposer des déchets de plantes malades. Ce sont des déchets qu’il faut brûler pour éviter d’infester votre jardin.

Les plastiques et les verres sont toxiques.

Plus tard, récupérez le compost mûr au bout de 8 à 12 mois. Dans le composteur, il se trouve en bas du tas, sous les couches en décomposition.

Compostage déchets verts : Aération

En effet, après on soulève régulièrement le tas de compost à l’aide d’un bâton ou d’une fourche pour éviter son pourrissement. Humidifiez que si nécessaire.

Avant de s’en servir, n’oubliez pas de le tamiser et de remettre dans le composteur les larves et les déchets non dégradés récupérés.

Comment utiliser le compost ?

compostage déchets verts

On distingue deux étapes :

Un compost de 6 à 8 mois, avant maturité

Il se pose en paillage, étalé sur une couche de 2 à 3 cm, au pied des arbres et arbustes ou sur des cultures déjà avancées.

Un compost à maturité, entre 8 et 12 mois

On le dépose au pied des plantations, après avoir griffé la terre pour faciliter la pénétration des nutriments dans le sol.

Pour la plantation en pot, il convient de le mélanger :

1/3 de compost à 2/3 de terre.

Lire davantage : Vous n’avez pas la main verte : suivez les conseils de mamie Mado 

Les bienfaits du compostage biologique

Un intérêt économique 

Vous faites des économies d’achat de terreau. 3 kg de déchets compostables produisent environ 1 kg de compost. Un compost pur coûte 2,04 euros/kg.

En France, en moyenne un habitant produit 354 kg d’ordures ménagères. Donc, vous réalisez une économie de 722 euros.

Un intérêt écologique

Le top on revitalise et améliore le sol qui absorbe mieux l’eau.

Un plaisir personnel

Mes plantations se portent mieux et elles sont resplendissantes.

Un geste pour la planète

Nous économisons les ressources de la terre en recyclant.

Le saviez-vous : trucs et astuces de mamie Mado

compostage déchets verts

Ce composteur peut entraîner des petits soucis !

Des odeurs désagréables, des écoulements de jus, des moisissures

Les causes sont la plupart du temps : trop d’humidité, des déchets pas assez aérés ou trop fins.

Je vous conseille d’ajouter des matières sèches (morceaux de carton, journaux (imprimés noirs, pas de couleurs, c’est toxique ). Et, d’aérer le compost en ouvrant les pans et le couvercle pour soulever avec un bâton.

Un tas de déchets qui ne diminue pas 

Sans doute, il est trop sec. La solution c”est d’ajouter des déchets humides ou de l’eau. Si les déchets sont trop tassés ou trop gros, ils ont du mal à se décomposer.

Les solutions sont :

  • D’aérer avec un bâton
  • De fragmenter les déchets trop gros et même de les broyer

Présence de souris, de mouches ...

Les restes de poissons et de viande attirent la faune du jardin. Aussi, je conseille d’éviter l’apport de viande et de poisson.

Si vous recouvrez d’une couche de terre et de sciure le problème disparaît.

Conclusion,

Le compostage à la maison permet de recycler les déchets verts. Vous faîtes des économies et obtenez un compost naturel sans ajout chimique.

Ce terreau sain permet des récoltes de fleurs, de fruits et de légumes biologiques d’excellente qualité.

C’est bon pour vous, c’est utile pour la planète !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.