Maladies des Poules : Quels Signes et Comment Les Traiter ?

Maladie des Poules

Maladies des poules, quels signes et comment les traiter ? Et, vous voulez connaître les maladies des poules, savoir repérer les signes, comment les traiter.

Vous désirez surtout garder vos poules en bonne santé. Cet article va vous aider.

Nos cocottes sont très opportunistes. Elles s’approprient les mottes de terre soulevées par les taupes pour y prendre leur bain de poussière. Idéal pour chasser les parasites.

Connaissez-vous vos poules ?

Maladies des poules : les signes

Si vous êtes attentif à vos poules vous décèlerez très vite qu’elles traînent, qu’elles perdent leur appétit, qu’elles se grattent …..

Mais, rassurez-vous, ces maladies sont essentiellement présentes dans les grands élevages aviaires. Toutefois, il est bon d’avoir quelques connaissances et les coordonnées d’un vétérinaire.

Les affections parasitaires contagieuses.

Coryza ou muguet, chancre, croup, pépie, maladies des poules

L’incubation des maladies dure 1 à 10 jours. Il s’agit de diphtéries dont les formes diffèrent :

  • Diphtéries Ophtalmologiques
  • ou Apparition de membranes blanchâtres qui envahissent la bouche, la gorge et l’arrière gorge
  • Parfois, sécrétion d’un mucus jaunâtre des fosses nasales

Prévenir les maladies des poules par l’hygiène

Maladies des poules

Prévention des maladies des poules. Impérativement, videz le poulailler des poules contaminées et désinfecter. Ne pas oublier l’abreuvoir pour éviter la propagation de la maladie.

  • Enlever toute la litière
  • Puis balayer et aspirer à fond le poulailler, gratter avec un couteau et ré aspirer
  • Obligatoirement, faire un tas des détritus et brûler
  • Enfin, laver avec un ‘karcher’ à haute pression

Si vous possédez un chalumeau ou un nettoyeur à vapeur chaude, insister dans les trous.

Les poux rouges, les puces, les bactéries, les virus meurent par de très hautes températures.

Préserver la qualité de l’eau

Le jardinier conserve l’eau de pluie dans une cuve que les poules affectionnent.

Impérativement, ce conteneur se vide une fois par an, se nettoie  et surtout l’eau est claire, pas d’odeur, pas de mousse. L’eau stagnante  pilule de salmonelles, légionelles … qui attaquent l’intestin des poules.

Les poules boivent beaucoup  mais elles ont besoin d’une eau propre.

Les nids de poules traitements naturels

Ah ! elles nous attendent pas les poules. Elles se soignent toutes seules. Dans le jardin, elles creusent des trous qu’on appelle ‘nids de poules‘ et elles se roulent à l’intérieur.

De ce fait, la terre devient leur médicament naturel. Elle les débarrasse des parasites, des bactéries et virus …

Les huiles essentielles pour traiter les poux

Vos poules ont des poux mallophages, traiter avec une solution de 25 gouttes d’huile essentielle de lavande diluées dans un litre d’eau. Cet insecticide s’applique en vaporisation sur la peau et à la base des plumes. 

Et, n’oubliez pas de déposer dans le jardin du sable, les cendres de bois de la cheminée et de la poudre de pyrèthre.

Lisez mon article recyclage des cendres et vous ne jetterez plus les cendres de bois.

Cette poudre de pyrèthre se renouvelle une fois par semaine et ce traitement se limite à un mois.

Maladies des poules et climat froid et humide

Bronchite vermineuse appelée baille-bec ou vers rouge

Les poules vivant dans des contrées froides et humides sont infestées par les strongles respiratoires.

Et, elles toussent, respirent difficilement et suffoquent. Les cocottes n’ont pas de fièvre mais souffrent d’un retard pondéral. En plus, la trachée présente des vers très fins ressemblant à des fils, dits vers rouges.

Comment les poules transmettent les maladies ?

Les poules infectées expulsent dans leurs fientes des milliers d’œufs de vers. Ces œufs survivent un an dans les sols et les poules les mangent en grattant le sol.

Quand les gallinacées expulsent des vers et des œufs de vers par centaines par leurs fientes ou leurs expectorations respiratoires.

Ces vers sont mangés par les insectes  et les limaces vivants dans la terre. Les poules mangent ces insectes infestés et se retrouvent infectées à leur tour.

Si les œufs sortent sales du cloaque des poules avec des tâches de fientes en sortant, c’est que la poule a probablement des vers.

Des poules faibles mangeant peu, souffrant de diarrhées et de suffocations,  sont atteintes par les vers.

Parfois, les volailles souffrent d’une maladie, la capilliarose du jabot.  Il s’agit de petits vers fins comme des cheveux qui se fixent sur la muqueuse du jabot. Ces vers provoquent des lésions par lesquelles des bactéries pénètrent dans l’organisme.

Et, une autre maladie, si des petits vers, ascaridioses, infestent l’intestin , la mort survient par éclatement des intestins. La poule présente des diarrhées, de la mousse ou des bulles dans les diarrhées.

Maladie des poules traitements

terre de diatomée

Il est important de donner des vermifuges aux  poules.

En principe, on vermifuge les poules deux fois par an, au printemps et à l’automne.

Pour ma part, je préconise les vermifuges naturels et j’utilise la terre de diatomée en complément alimentaire.

A savoir que la terre de diatomée traite aussi les ascaris, les capillaires et les hétérakis.

Je donne aux poules des aliments réputés vermifuges comme l’ail, des graines de citrouille, du chou et du thym …..

L’ail traitement naturel des poules

Il faut savoir que les coqs de combat étaient nourris moitié grain, moitié ail pour gagner les combats.

Parce que l‘ail aliment médicament possède de nombreuses propriétés soignantes : 

  • Il est vermifuge c’est-à-dire qu’il aide dans les maladies provoquées par les vers
  • De plus, c’est un antibiotique et antiseptique
  • Grâce à l’ail la flore intestinale se reconstitue
  • et il  stimule le foie et les glandes endocrines

Ce n’est pas tout, l’ail prévient la maladie diabétique, les troubles de la circulation et le cholestérol et il bloque les cellules cancéreuses.

Je conseille de donner régulièrement de l’ail à vos poules.

D’autres vermifuges naturels anti-acariens sont recommandés Soluvert, Aviverpuge, Verm X ….

Attention au produit Oxyver, une éleveuse nous décrit une expérience malheureuse. Après avoir commencé ce traitement, les poules ont eu une diarrhée épouvantable avec des cris de douleurs à chaque spasme.

Maladies des poules : tuberculose

La tuberculose est  rarement très grave chez les poules

C’est une maladie bactérienne. La volaille maigrit, la crête devient pâle ou jaunâtre.

Parfois, elle se mette à boiter et tristement peuvent mourir sans signes apparents d’infection.

Actuellement, le traitement consiste à aérer et nettoyer souvent.

Maladies des poules : pullorose, thyphose aviaire, maladie de Marek, d’Aujeszky

Maladie poule

Maladie bactérienne contagieuse des volailles et plus particulièrement des poussins. Elle se trouve dans le germe de l’œuf et se transmet  par les pondeuses sur lesquelles le microbe est inoffensif.

dont le symptôme principal est une diarrhée blanche.

et le traitement consiste à donner des antibiotiques aux poussins prescrits par les vétérinaires.

Maladies des poules symptômes traitements : peste aviaire

Maladie de Newcastle ou pseudo peste aviaire

Due à un virus, les poules jeunes meurent sans aucun signe de maladie.

  • Elles cessent de s’alimenter, s’affaiblissent, sont atteintes de torpeur et ne pondent plus.
  • et une diarrhée liquide et verte entraîne une déshydratation.
  • De plus, les signes physiques sont : toux, éternuements, écoulement nasal, gonflements sur la  tête, le cou et crête bleuie, paralysie des ailes, des pattes, torsion du cou et convulsions.

Une forme bénigne de la maladie a des signes voisins du coryza et de la pasteurellose.

Les poules malades peuvent pondre des œufs mous, sans coquille  ou avec une coquille mal formée. Il est recommandé de ne pas consommer ces œufs. 

Transmission

Les poules se contaminent par l’air, les œufs, excréments et l’eau contaminée.

Les traitements préconisés par les vétérinaires

  • Abattre les animaux atteints
  • puis vacciner les poules saines
  • après nettoyer et désinfecter le poulailler et les accessoires
  • enfin, attendre 4 semaines avant de remettre des poules

et les pathologies des poules de moins de 2 mois

Maladies des poules : la coccidiose

Maladies des poules Coccidiose

Malheureusement, elle est causée par un parasite microscopique (une coccidie) ingérée par la poule. Ce parasite s’attache à la paroi de l’intestin, se multiplie, se nourrit dans le tube digestif et fait saigner.

Quatre symptômes

  • Premièrement : sang dans les fientes
  • et diminution de la production d’œufs
  • avec une démarche titubante
  • et des plumes ébouriffées, refus de manger et de boire

Des traitements

Premièrement : l’Eimeryl de Virbac ou Baycox prescrit par le vétérinaire ainsi qu’un vaccin qui maintient l’immunité.

Secondement, je ne cesserai pas de répéter les règles d’hygiène : litière sèche et propre, eau potable, désinfection abreuvoir, mangeoires et sol.

Et les poux, puces attaquent les poules

Maladies des poules : Phtiriase

D’abord, vous constatez que  les poux infestent la peau  qui se déplume.

Mais un insecticide soufre ou H.C.H traite cette maladie.

Deuxièmement : les puces sont également des prédatrices.

De fait, pour préserver les poules des poux et des puces, on met à leur disposition une caisse contenant du sable avec un désinfectant DDT ou HCH en poudre 10 %.

Une autre maladie de poule causée par les acariens

Maladies des poules : galle des pattes des poules

Maladies des poules

Et visuellement, les pattes des poules sont déformées avec des croûtes grises.

Deux traitements

Premièrement – Bains tièdes des pattes dans 10 litres d’eau avec 1 litre de Crésyl à pratiquer 3 bains par jour à 4 jours d’intervalle jusqu’à disparition des croûtes.

Deuxièmement -Puis, appliquez le baume du Pérou ou la pommade d’Helmbrich.

Galle du corps

Généralement, les poules sont soignées en les trempant dans un bain sulfuré : 20 gr de soufre par litre d’eau.

Mais, il faut également évoquer une maladie provoquée par un champignon

Et, une autre maladie : la teigne

Des croûtes jaunâtres apparaissent sur les pattes ? Le traitement consiste à appliquer de la glycérine iodée.

Evidemment, je n’ai peut-être pas fait le tour de toutes les pathologies pouvant atteindre les poules mais sachez que ce sont des maladies qui frappent les poules souvent élevées industriellement.

Surtout, n’oubliez pas devant les symptômes que je viens de décrire, d’appeler le vétérinaire pour juguler toute forme épidémie.

Voici des livres qui pourraient vous plaire :

Guide pratique pour élever des poules

Mes poules en bonne santé : Comment reconnaître, prévenir et traiter leurs maladies

Petit ABC Rustica de la poule

16 Commentaires

  • Bonjour, depuis ce matin, Cocotte est amorphe, ne mange pas, ne boit pas, sa queue est baissée et elle a le jabot gonflé et tout mou sans rien dedans. Il me semble avoir entendu du liquide dedans quand je l’ai massé. Elle est entrée à la maison et y a passé la journée comme pour me dire qu’elle était malade. Elle ouvre son bec comme si elle avait du mal à respirer. Elle a des problèmes de ponte depuis 1 an environ. Après avoir fait des œufs sans aucune coquille pendant 2 mois environ, elle ne pond plus du tout depuis. Elle aura 3 ans en octobre. Il n’y a pas de coq chez nous. J’ai lu que ça peut être une capillariose. Pouvez-vous me le confirmer Au vu des symptômes que je vous ai donnés et me dire comment la soigner ? Merci par avance

    • Bonjour, Si c’est une coccidose, voilà les symptômes et le traitement :
      Symptômes : anémie chronique, baisse de la ponte, diarrhées, perte d’appétit, abattement.
      Traitement : si elle est traitée à temps, la maladie peut être soignée par des antibiotiques ou anticoccidiens. Les vermifuges réguliers peuvent également aider à limiter l’apparition de cette maladie. Veillez également à nettoyer votre poulailler pour éliminer tout reste de coccidies. Si rien n’est fait, la poule peut mourir.

      Si c’est une capillariose : On utilise des traitements à base de benzimidazoles ou d’ imidazothiazolés. Ainsi, le Fenbendazole ou le Lévamisole sont particulièrement efficaces contre la capillariose.

      Voyez dans ce cas avec votre vétérinaire pour le dosage et la durée du traitement.

      La capillariose n’est pas une maladie grave si elle est bien traitée.

      Dans le cas contraire, elle peut entraîner la mort de votre poule en quelques semaines.

  • Bonjour et merci pour votre réponse, Cocotte nous a quittée le lendemain de mon message 😢 Maintenant, c’est Jacquotte qui est malade. J’ai fait faire un examen de fientes par la vétérinaire, elle y a trouvé des œufs de vers,. Elle ne connaissait rien aux poules, c’est ce qu’elle m’a dit, et lui a prescrit 3 jours de Panacur 250, 1ml/kilo par jour, au vu des médicaments dont vous m’avez parlé. Comme elle ne pèse plus que 2kg, elle en prend 2 ml/jour. Je la garde avec moi à la maison mais elle n’est toujours pas en forme, elle ne mange pas, ne boit pas. Je lui donne de l’eau avec une seringue. Elle a toujours une diarrhée jaunâtre avec des morceaux verts sapin vif. J’ai prolongé le Panacur de 2 jours car il ny avait pas d’amélioration.. Elle fait à peine un peu de bruit à l’expiration, vraiment à peine.Ce n’est pas la peine que je la remmène chez la vétérinaire puisqu’elle ne connaît rien aux poules. Que puis-je faire ? Je vous remercie de m’aider car je ne sais plus quoi faire

    • Bonjour,
      Je suis triste pour votre Cocotte. Pour Jacquotte on dirait les symptômes d’une histomonose due au parasite « Histomonas melagridis » = un protozoaire:
      – abattement, faiblesse
      – perte d’appétit
      – diarrhée jaune verdâtre.

      Je vais poster votre message sur le groupe Facebook pour avoir des avis et je vous tiens au courant. Il faudrait peut être essayer de trouver un véto dans votre région qui connaitrait les poules.

  • Merci de m’aider. Je lui ai préparé une infusion de thym avec du miel pour lui dégager les voix respiratoires. J’attends que ça refroidisse pour lui donner. Les fientes sont effectivement laiteuses jaunâtres avec comme des algues vertes distinctes dedans, gluantes. Jacquotte à expulse un premier morceau de fibrine il y a 6 mois et un autre, il y a 1 mois. Est-ce que ça peut être lié ? C’est sûr qu’il me faut trouver un vétérinaire qui connaît les poules parce que là, ce n’est pas terrible. Je suis dégoûtée ! Merci encore

    • Bonjour Fabienne, J’ai eu des réponses de la communauté.
      Pat : j’ai une poule malade comme la votre , mon vétérinaire a essayé plusieurs antibiotiques ? Et le troisième fonctionne très bien 1/2 tolexine 50 mg et li faut la vermifuge . Vermifuge vétérinaire plus efficace . Les premiers jours elle ne voulait pas mangé je lui est donné un œuf dur tout les jours, elle adorait ça , et des choses qu’elle aime cela fait un mois et ont donné l’antibiotique pendant deux mois , et elle est en super forme et depuis deux jours elle pond ( je lui est donné du smecta au début à la seringue) mon vétérinaire guéri mes poules a chaque fois , bon courage

      Evelyne : Contactez l’asso Bastet Gaïa elle a des poules et s’y connait

      Christel : j’ai déjà eu une poule malade et j’ai agit comme ma mère le faisait j’ai pris du whisky du sucre chaud et je lui ai donné en pipette ! L’alcool a tué les vers et ma poule Ginette qui était en convalescence dans ma cuisine c’est retrouvée en pleine forme le lendemain ! Si j’avais pas fait ça je pense qu’elle serait morte car elle était tres maigre et amorphe !

  • Bonjour et merci pour vos réponses. Jacquotte est enfin rentrée après 4 jours passes chez une vétérinaire qui connaît les poules. Elle m’a dit que c’était une grosse infection mais je n’ai pas de nom pour sa maladie. Elle est sous antibiotique du Pneubiobotique depuis lundi et ils lui ont fait deux séances /jour d’inhalations. Elle n’a plus de diarrhée mais d’un autre côté, elle ne mange plus rien depuis 1 semaine. Je lui donne de l’eau avec une seringue mais très peu, elle est tellement encombrée. Elle ronfle très fort, bien gras. Elle ne tient plus debout. J’ai jusqu’à demain pour qu’elle aille mieux ou la vétérinaire ma demande de la ramener pour l’euthanasier si elle n’est pas mieux. Je me sens vraiment impuissante et je ne sais pas si elle souffre et ce qu’elle a.. je reconnais un peu tous ses symptômes dans les diverses maladies expliquées sur Internet. Voilà, elle est couchée sur moi, très amaigrie, ayant de très grosses difficultés à respirer et on attend. Je crains qu’elle ne passe pas la nuit. Je vous remercie de m’avoir aidée à trouver des solutions. Je viens de relire vos messages, je n’ai pas d’alcool à la maison mais ma fille a laissé un fond de rhum pour Mojito, je vais tenter le tout pour e tout et essayer de lui en donner avec du sucre tiède comme Cristel à fait. Je vous tiens au courant.. À demain et merci

  • Bonjour,
    J ai roussette qui ne se sent pas très bien! Elle a du mal à marcher! Une démarche un peu de pingouin ! Son derrière touche le sol! Très amaigris musculairement puisqu elle pèse tout de même 2,2kg! Je suis désemparé ! Elle est sous antibio ( pneumobiotique) apparemment elle a une inflammation du rectum d après le vétérinaire . J ai besoin d un autre avis

    • Bonjour,

      On dirait les symptômes d’une ponte interne.

      Symptômes de la ponte interne chez la poule :
      Suspecter une ponte interne est possible en faisant attention aux signes que va manifester la poule. Les symptômes les plus courants sont :

      Un arrêt de la ponte
      Une perte de l’appétit et une diminution de la soif
      La poule devient léthargique
      Elle est souvent dans son nid et fait des efforts pour expulser l’œuf sans y parvenir
      La poule adopte une démarche inhabituelle : elle est chancelante, elle a les ailes tombantes, le croupion constamment près du sol, avec un démarche typique style “pingouin”
      Lors de l’examen de l’abdomen, dans des conditions normales il est ferme au toucher mais pas dur. Quand un œuf est coincé à l’intérieur, il est possible de le ressentir au toucher au cours de la palpation de l’abdomen de la poule.

      Toutes les manipulations qui se feront sur la poule pendant le traitement devront être faites avec précaution. En effet, il faut à tout prix éviter de casser l’œuf coincé qui se trouve à l’intérieur, car cela pourrait entraîner l’apparition d’une infection provoquant la mort de la poule.

      Afin de traiter la ponte interne chez la poule, il est recommandé de lui donner un bain chaud pendant une durée d’environ 30 minutes. Le bain chaud permet de détendre les muscles de la poule, ainsi l’œuf pourra passer plus facilement.

      Avant de commencer le bain, il est conseillé d’administrer à votre poule du calcium liquide (voir en pharmacie) destiné à favoriser l’expulsion de l’œuf coincé.

      Après le bain on peut enduire le cloaque d’huile de paraffine afin de le lubrifier, et installer la poule au calme dans un endroit sombre. Si elle n’arrive toujours pas à expulser l’œuf après le bain chaud, il sera alors nécessaire de l’emmener chez un vétérinaire qui pourra lui prodiguer un traitement adapté.

      Une radiographie de l’abdomen sera pratiquée et des traitements spécifiques administrés à base d’anti-inflammatoires et de prostaglandines destinés à provoquer des contractions de l’oviducte afin d’expulser l’œuf coincé.

      Je ne vous donne ces conseils qu’à titre d’information. Je ne suis pas vétérinaire.

      Bon courage et tenez nous au courant.

  • bonjour ;
    mes poules ont de plus en plus leurs crêtes blanches et tombantes.
    Remerciements
    Cordialement.

    • Bonjour,

      D’après mes recherches, Pour les poules, la crête plus petite et plus pâle est normale : Lors de la couvaison, la poule augmente sa température. Pour ce faire, elle réduit crête et barbillons qui sont, entre autre, des régulateurs thermiques. Regardez si son jabot et mou, cela pourrait être des vers. Cela peut aussi être des poux

      Je vous conseille de demander l’avis de votre vétérinaire.

  • Bonjour et merci pour votre site.
    Je me tourne vers vous aujourd’hui car je n’arrive pas à soigner mes poulettes et l’état d’une en particulier s’est vraiment dégradé. Elles sont arrivées il y a bientôt 3 semaines et je les ai prises chez un éleveur.
    Toutes les 3 mangent, boivent, et dorment dans une cabane au chaud. Elles ont l’air d’avoir le baille bec (on dirait qu’elles vont vomir, je les ai vue faire encore aujourd’hui)
    Marylin:
    C’est elle qui m’inquiète depuis 3 jours. Le matin jusqu’à 11h, ça va. Par contre, l’après-midi, elle est très affaiblie et dort beaucoup (même debout). Elle a l’aire désorienté et perd un peu l’équilibre, elle se marche même sur les pattes. Des fois elle a juste un œil ouvert (elle n’a pas de conjonctivite). Après plusieurs jours de diarrhée jaune, les fientes ont l’air plutôt normales.
    Crevette:
    Elle éternue ou tousse beaucoup. Elle râle depuis aujourd’hui. Elle n’a pas de larmoient ni de conjonctivite. Elle a vraiment l’air encombrée.
    Cendrillon:
    Ses fientes sont jaunes liquides, ou solides en partie orange.
    Suite aux conseils de mon vétérinaire :
    – capizol 15ml/litre d’eau pendant 3 jours, à renouveler dans 8 jours
    – corylap 2.5ml/ litre d’eau pendant 5 jours pour la première fois et 10 jours la deuxième
    – pastilles décongestionnantes pendant 6 jours
    – anti diarrhée pendant 10 jours
    Ça fait 6 jours que je leurs donne les traitements. Sauf le corylap qui a été donné il y a 15 jours pour la première fois.
    Je leurs donne du thym, de l’ail, du riz, du foie de morue en plus de leurs graines.
    Vu que leur état ne s’améliore pas, est ce que le traitement est adapté ? est ce qu’il y a surdose ? Que dois je faire pour les soigner ?
    J’espère que vous pourrez m’aider avec vos conseils,
    Cordialement,
    Caroline

  • Bonjour,

    je suis nouvelle avec la cohabitation des poules, seulement 15 jours.
    mes deux poules ont 18 mois et sortent d’un élevage en batterie. depuis quelques jours une poule ronfle. Et ce soir catastrophe, je viens de m’apercevoir qu’elle a un œil gonflé et fermé (il semble infecté et purulent) le bec grand ouvert et gros râle lors de l’inspiration.
    elle me semble affaiblit
    je ne sais pas quoi faire pour l’aider.

    pouvez vous m’indiquer quoi faire pour la guérir.
    merci d’avance
    Séverine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.