Huiles Essentielles pour Traiter son Jardin

Huiles Essentielles pour Traiter son Jardin

Huiles essentielles traitement du jardin, incroyable mais vrai ! Auxiliaires du  jardinier et de  l’éleveur de poules.

Eh bien, oui ! 

Lorsque l’on ne veut pas traiter son jardin avec des produits chimiques le mieux c’est de disposer d’un éventail d’huiles essentielles pour faire face aux envahisseurs.

Je vous rappelle également que les huiles essentielles sont des insecticides et fongicides naturels.

Il faut donc distinguer les Huiles essentielles ayant une fonction d’insecticide et celles ayant une fonction fongicide et vers quels prédateurs, elles sont puissantes.

Ces extraits de plantes sont une médecine préventive et curative de vos plantes. 

Les huiles essentielles insecticides

Géranium rosat contre les aleurodes

L’ail, menthe poivrée, sauge pour les chenilles

Piment de Jamaïque, géranium rosat pour chasser les cochenilles. 

Ail, camphre, piment de Jamaïque, rue  contre les insectes xylophages.

Lavande aspic, ail, géranium rosat, menthe poivrée, piment de Jamaïque, rue et sauge officinales luttent contre les pucerons.

Les huiles essentielles fongicides contre les maladies cryptogamiques

Serpolet, sarriette traitements des chancres

Sarriette : cloque du pécher

Origan : fumagine

Ail, serpolet : oïdium

Sarriette, serpolet, origan : mildiou.

Tanaisie : rouille.

Orange douce : insectes et champignons.

A ce stade, il est utile de rappeler quelques conseils d’utilisation de ces produits. 

Précautions nécessaires

Ces huiles peuvent parfois être agressives pour les voies respiratoires et  la peau du jardinier. Aussi, quand vous traitez vos plantes habillez-vous avec des vêtements de travail : manches longues, lunettes, gants et chapeau. Ces substances ne sont pas anodines et pourraient déclencher des risques d’allergie ou de toxicité.

A savoir que l’utilisation la plus fréquente est la pulvérisation, le produit  peut donc retomber sur le jardinier.

Bien entendu, les essences des plantes doivent être diluées. Etant insolubles dans l’eau, il est d’usage d’associer aux préparations du savon noir ou de l’huile de colza bio avant de les diluer dans l’eau. Comptez environ 25 gouttes pour un litre d’eau.

L’ail est le produit TOP, le plus utilisé. 

Huile essentielle d’ail  

Comme je viens de le citer l’ail ou allium sativum est très efficace et très puissant grâce à son composé diallyl trisulfure.

On l’emploie pour soigner oïdium et éloigner les  pucerons, chenilles et les insectes xylophages.

Je me permets de vous remémorer les articles que j’ai publiés pour le traitement de la cloque du pécher et le traitement des poules.

Dans les deux cas, les huiles essentielles sont une aide précieuse  pour le jardinier et l’éleveur de poules. 

Huile essentielle de sarriette pour la cloque du pécher

Cette maladie fongicide n’est soignée que par l’huile essentielle de sarriette.. Et,  dans l’article Astuces contre la cloque du pécher, je vous donne deux recettes de vaporisation pour traiter cette maladie  cryptogamique se manifestant  par des boursouflures rouges sur les branches et les feuilles de l’arbre.

Je vous invite à ne pas oublier les coquilles d’œufs mais préparer également  des pulvérisations comme traitements :

  • 10 ml d’huile essentielle de sarriette et 5 ml de thym dans 3 litres d’eau en prévention
  • ou 30 gouttes d’huile essentielle de sarriette plus une cuillère à soupe de savon noir et une cuillère à soupe d’huile végétale dilués dans un litre d’eau tiède

La culture de tomates étant notre plantation favorite, nous allons développer comment éloigner les parasites et traiter ces tomates. 

Huile essentielle de basilic, ocinum basilicum

Les propriétés de ce basilic s’expliquent par la présence de composés actifs présents dans les feuilles et les fleurs de la plante.

Les constituants methylcinnamate, methylchavicol, ocimène, cinéole et linalol ont une activité insecticide reconnue.

Si les herbes envahissent vos plants de tomates, utilisez  les huiles essentielles de basilic associées à celles de girofle. Ces deux huiles sont anti germinatives. Après un nettoyage à la main, vaporisez le mélange sur les zones à désherber.

Recette : 5 gouttes de girofle, 5 gouttes de basilic dans 100 ml d’eau.

Basilic et girofle créent une barrière olfactive qui protège les tomates des lapins, des chevreuils ou des mulots.  

Huiles essentielles d’orange douce

Elle est de plus en plus utilisée pour ses propriétés par les professionnels en bio contrôle contre les insectes et les champignons.

Effet éradiquant et action rapide, elle agit sur un large spectre de cultures :

*vigne

*arbres et arbustes

*potager

*petits fruits rouges

*et plantes ornementales

*ou bien encore plantes aromatiques.

Fongicide, insecticide et acaricide, vous apprécierez son efficacité pour l’oïdium, le mildiou, les thrips, cicadelles, aleurodes et acariens.

Le jardin, c’est un espace de vie pour les végétaux dont nous apprenons à prendre soin mais c’est aussi un lieu pour les animaux de la basse-cour qui peuvent être traités aussi avec des huiles essentielles.  

Traitement des poules avec des produits naturels 

 

Huiles essentielles de lavande pour soigner vos poules

Vos poules ont des poux mallophages, traiter avec une solution de 25 gouttes d‘huile essentielle de lavande diluées dans un litre d’eau.

Cet insecticide naturel s’applique en vaporisation sur la peau et à la base des plumes.

Un autre traitement naturel l’huile essentielle de cade qui doit se trouver dans toutes les pharmacies d’éleveurs de poules. C’est un formidable répulsif. Elle soigne la gale déplumante et chasse les poux.

Je vous conseille de lire mes  articles : Maladies des poules, signes, traitements.

Soins des poules : huile de cade un répulsif gale et poux.

Huiles essentielles aides du jardinier

Elles sont des armes dissuasives contre les insectes nuisibles, insectes porteurs de maladies, de virus et de bactéries. Car, elles éradiquent les champignons et les pourritures.

En effet, elles sont extraites de plantes aromatiques dont elles gardent les propriétés antivirales et antibactériennes. Elles jouent un rôle important pour le potager, les fleurs et le poulailler.

Pourquoi les huiles essentielles pour traiter son jardin ?

Huiles essentielles aides du jardinier débutant

La première chose dont vous devez vous souvenir c’est que certaines associations de culture améliorent la qualité des fruits et des légumes.

En effet, les carottes poussent mieux lorsque vous plantez à côté des soucis. Les tomates c’est le basilic. On associe aux pieds des rosiers des plants d’aulx et d’oignons.

En 1982, deux biologistes font une découverte importante

Vous vous demandez pourquoi je vous parle de cette découverte. C’est pour vous sensibiliser au fait que les plantes communiquent entre elles et elles s’aident.

Grâce à leurs odeurs le basilic, le persil et les tomates protègent l’asperge.  Et, je vais vous citer de nombreuses associations connues des agriculteurs mais par forcément de nous.

Je vous conseille d’ajouter à ces associations des huiles essentielles. Grâce à leurs arômes et leurs propriétés insecticides et antifongiques, elles facilitent la culture potagère.

Quelles  associations avec les légumes ?

Les asperges se cultivent avec du persil et des tomates et ajouter dans l’eau d’arrosage de l’huile essentielle de basilic4 à 8 gouttes dans 3 litres d’eau.

Betteraves, associées à la marjolaine, oignons et haricots arrosées  avec de l’eau et des huiles essentielles de marjolaine ou de céleri.

Les brocolis côtoient la valériane, les tomates, les choux ou les petits pois associés d’un arrosage avec des huiles essentielles de basilic et l’huile essentielle de thym.

De plus, les carottes  sont couplées avec des cultures de ciboulettes, petits pois, laitues ou poireaux. Les carottes se traitent avec de l’Huile essentielle  de sauge.

Ou encore les huiles essentielles de géranium pour les céleris plantés avec des choux, poireaux, haricots, tomates, céleri-rave et achillée.

La culture des choux  s’associe avec des plants de menthe, sauge, romarin, concombre, céleri, tomate et rhubarbe. On protège avec des huiles essentielles de menthe poivrée, sauge, thym et camomille.

D’autre part, les choux-fleurs  avec thym, céleri, carottes avec les huiles essentielles de thym et céleri.

De plus, les concombres  avec ciboulette, tournesol, petits pois, choux avec les huiles essentielles de sauge.

Ne pas oublier d’ajouter à l’eau d’arrosage des huiles essentielles de lavande, basilic et Huiles essentielles  de sarriette pour la culture des haricots. En plus, planter sarriettes, céleris, betteraves , pommes de terre ou fraises.

Et la laitue se combine avec la valériane, céleri ou carotte avec les huiles essentielles de céleri.

Et, encore des associations de légumes 

Huiles essentielles de sarriette pour le maïs doux qui côtoie sarriette, camomille, souci, haricots, petits pois.

Pour les oignons plus huiles essentielles de camomille, sarriette, à cultiver parmi les rosiers.

et les Petits pois avec maïs doux, carottes, brocolis, radis, concombre avec huiles essentielles de carottes et de géranium.

Ne pas oublier les poireaux cultivés avec valériane et carotte, traités avec les huiles essentielles de céleri.

Quant aux pommes de terre plantez les avec haricots, maïs, petits pois, digitale, traiter avec huiles essentielles de basilic et de sauge.

De plus le rutabaga avec sauge, soucis, navets et de l’huile essentielle de sauge.

Enfin, les tomates avec basilic, ciboulette, persil, soucis, asperge, choux, asperges, céleris, groseilles, brocolis avec des huiles essentielles de basilic.

Les huiles essentielles antiparasitaires naturels

antiparasitaires naturels

Le mildiou de la tomate et de la pomme de terre se traite avec 10 ml d’ huile essentielle de sauge. Ce traitement est préventif.

10 ml d’huile essentielle de sarriette et 5 ml de thym traitent au début  la maladie la cloque du pécher.

Et, avant et après la floraison,  les  huiles essentielles 10 ml d’eucalyptus et 5 ml de sarriette soignent la moniliose des arbres fruitiers.

De plus, chenilles et pucerons dès l’apparition des chenilles sont chassés par une vaporisation de 10 ml de menthe poivrée et 5 ml de sauge.

Attention à l’odeur, l’huile essentielle d’ail, 10 ml, soigne l’oïdium des rosiers et chasse les chenilles.

Comment préparer ces vaporisations antiparasitaires 

Mélanger 20 gouttes d’huile essentielle avec une cuillère à soupe de savon noir, bien diluer dans un litre d’eau avec une cuillère à soupe d’argile. Bien secouer avant de vaporiser les plantes et les arbustes.

Et, pour la cloque du pécher, 30 gouttes d’huile essentielle de sarriette, une cuillère à soupe de savon noir plus une cuillère à soupe d’huile végétale. Diluer, puis vaporiser une à deux fois au printemps en fin de journée.

 Insecticide naturel

Repousser les insectes sans nuire à l’environnement.

Dans le jardin, nous sommes souvent ennuyés par les mouches et les moustiques. Vaporiser avec les Huiles essentielles  de menthe poivrée, de lavande, Huiles essentielles  de citronnelle ou de tanaisie.

Pour éloigner les moustiques ou apaiser les piqûres, ajouter du géranium et de l’orange douce.

En conclusion,

Les huiles essentielles sont  précieuses pour les jardiniers que nous sommes. L’éleveur de poules en aura dans sa pharmacie   pour traiter ses poules. Elles sont  des insecticides naturels contre les mouches et les moustiques.

Pour éviter que ces huiles s’oxydent, elles doivent être conservées à l’abri de la lumière, de l’humidité et de la chaleur. Les flacons se ferment car elles sont volatiles. Mais, elles se conservent de nombreuses années.

Stockez les hors portée des enfants.

Elles sont naturelles et écologiques. Alors n’hésitez pas à les utiliser pour jardiner 🙂

 

huiles essentielle pour traiter son jardin

5 Comments

  • Les huiles essentielles. Se gardent des Anne si elles dans des flacons opaques et bien fermés et conservées
    Dans un meuble a l’abris de la lumière et de la chaleur.

  • Il faut corriger cette phrase :
    “nous allons développer comment éloigner et traiter ces tomates”

    éloigner les tomates ???

    merci pour votre article.
    Mais à propos des tomates avez vous une solution pour la maladie (virus ? champignon ?) qui fait noircir les tomates et faner les feuilles ???
    Merci !

    • Bonjour Claudine,

      Merci la phrase a été corrigée 🙂

      Pour ce qui est de vos tomates on dirait qu’elles sont atteintes du mildiou ou de l’anthracnose.

      Pour le Mildiou :
      Dès l’apparition des premiers symptômes, coupez les parties infectées qui peuvent aller sur le tas de compost.

      Au tout début de l’apparition du mildiou, vous pouvez pulvériser une infusion de tanaisie (Tanacetum vulgare) à raison de 100g de fleurs pour 1 litre d’eau que vous aurez laissé infuser jusqu’à ce quelle soit froide avant de l’utiliser pure.

      Si ce n’est pas assez puissant, pulvérisez un purin de bardane (feuilles et racines) à raison d’1kg de plante pour 10 litres d’eau que vous aurez laissé fermenter 5 à 6 jours avant de le filtrer et de l’utiliser dilué à 5%.

      Pour l’anthracnose :

      Arracher rapidement les sujets atteints et les brûler pour limiter la contamination.

      Une lutte biologique préventive est possible par une décoction à base de prêle ou d’ail, ou grâce à du purin de consoude ou d’ortie, en pulvérisation toutes les deux semaines.

      La lutte chimique se fait grâce aux fongicides simples, comme le mancozèbe par exemple. On préconise aussi l’emploi préventif du sulfate de cuivre, bouille bordelaise.

      Mais tout cela avant l’apparition des symptômes, le traitement curatif étant illusoire.

    • Bonjour, l’HE d’eucalyptus est censée être un répulsif contre les coléoptères. Mélangez 5 à 10 ml de cet HE à 1 l d’eau additionnée d’un peu de savon noir (pour que l’huile puisse se mélanger avec l’eau) et pulvérisez sur les zones touchées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.