Angélique plante : Culture – Bienfaits – Cuisine

angélique plante

Angélique plante : Angelica archangelica  connue aussi sous le nom d’archange, d’angélique européenne, d’angélique vraie, d’angélique de jardin et de panais sauvage.

L’angélique  une plante très résistante et adaptable réclame toutefois  pour réussir dans sa culture, le respect de certaines directives.

Angélique plante : Considérée comme une biennale qui  dure de trois à quatre ans , surtout si l’on ôte  les fleurs.

Une culture réussie de l’angélique nécessite des soins et une patience particulières  mais le jardinier sera récompensé par une belle plante médicinale ornementale et utile.

Angélique plante : Préparation du sol

Pour une croissance optimale, les plantes d’angélique préfèrent l’ombre partielle avec un sol profond, bien drainé , limoneux et fertile.

Elles prospèrent dans des conditions humides avec un pH de 4,5 à 7,4 .

La zone de plantation se  débarrasse des mauvaises herbes et le sol s’ ameublit  avant de planter des graines ou des nouveaux plants issus de divisions.

Plantation 

angélique plante

L’angélique pousse mieux dans les parties les plus ombragées et les plus fraîches du jardin en particulier pendant les étés chauds.

Les semis se déplacent  à l’extérieur au printemps. En cas de plantation à partir de graines, elles se sèment  directement dans une terre de jardin bien compostée à environ 120 cm l’une de l’ autre.

La multiplication par graines dans un cadre froid avec suffisamment de lumière s’avère  également possible. Il est recommandé de semer des graines chaque année pour assurer la floraison des plantes car elles sont de courte durée.

Arroser le sol régulièrement est aussi important que de garder les graines ou les plants à l’ombre. Cela devrait être fait jusqu’à ce que les plantes soient établies.

La germination prendra entre deux et quatre semaines lorsqu’elle est semée à l’extérieur.

L’angélique se propage aussi par division ou séparation. Des divisions de racines de deuxième année ou de ramifications de plantes de deuxième année peuvent être plantées à l’automne ou au printemps à 46 cm d’ intervalle sur trois rangées de 91 cm.

Pour favoriser le développement des racines , les plantes se repiquent  une seconde fois à la fin de la première année de croissance.

Il faut garder à l’esprit qu’une fois que la plante a fleuri, elle commencera à mourir, donc les racines se déterrent.

Toute floraison au cours de la quatrième année ne sera pas significative puisque les plantes d’angélique seront à la fin de leur cycle de vie.

Les plantes sont traitées comme des bisannuelles pour encourager le réensemencement chaque année.

Arrosage

Les besoins en eau d’Angelica se qualifient  de moyens. Elles prospèrent naturellement dans des environnements frais avec une précipitation annuelle de 500 à 1 300 mm .

De longues périodes de sécheresse affecteront négativement la croissance de l’angélique.

Il est important de garder le sol humide, mais pas détrempé, à tout moment pour une croissance optimale. L’irrigation se fournit avant que la plante ne se fane ou ne montre des signes de pénurie d’eau.

Comme les autres plantes vivaces rustiques, l’angélique bénéficiera d’une couche de paillis organique de 5 à 8 cm pendant la saison de croissance, afin de conserver l’humidité et de posséder  une protection hivernale adéquate.

Fertilisation

Fertilisez l’angélique une fois par mois avec un engrais 10-10-10 . On peut également recouvrir la base de la plante avec du compost pour servir de paillis et d’engrais à libération lente.

Taille

L’angélique  pousse comme une plante vivace jusqu’à quatre ans sans replantation si les tiges des fleurs sont coupées après la floraison.

Si vous cultivez de l’angélique pour sa racine, les sommets se taillent  régulièrement pour empêcher la floraison et permettre à la croissance des racines de se poursuivre.

Angélique plante : Ravageurs et maladies

escargot

Les ravageurs et les maladies peuvent réduire considérablement le rendement des parties récoltées et l’attrait esthétique de l’herbe angélique. Apprendre à protéger les plantes est un élément essentiel de leur culture.

Les limaces et les escargots sont d’une importance modérée en tant que ravageurs d’Angelica archangelica lorsque la plante est jeune.

Ces insectes sont des menaces pour les feuilles de l’herbe. Des traînées muqueuses argentées confirment leur présence. Si nécessaire, contrôlez ces ravageurs avec des jets d’eau ou un savon insecticide .

Les autres ravageurs communs de l’angélique comprennent les tétaniques rouges , les pucerons et les mineuses des feuilles .

Lire aussi : Escargots et Limaces, comment les chasser du jardin ?

Les maladies virales et fongiques telles que l’oïdium et la tache des feuilles peuvent attaquer les feuilles à la fin de l’été. Des fongicides peuvent être utilisés pour les éradiquer.

La récolte 

Les racines, les tiges et les graines sont récoltées et utilisées au besoin, certaines parties étant prêtes trois à quatre mois après la plantation.

Pour récolter la plante angélique, les tiges se coupent  avant le milieu de l’été , tandis que les feuilles se  cueillent avant la floraison en juillet et août, et les graines mûres se récoltent  à la fin de l’été .

Les racines destinées aux agents aromatisants se récoltent souvent  à l’automne de la première année de la fin septembre à la mi-octobre.

Les feuilles et les tiges sont généralement récoltées au printemps de la deuxième année. Les graines sont récoltées à maturité.

Stockage

Les racines de la première ou de la deuxième année sont creusées, lavées, séchées et stockées dans des contenants étanches pour préserver l’arôme.

Conservez les graines bien séchées dans des boîtes ou des pots scellés dans des endroits frais et secs.

Les feuilles et les pétioles doivent être consommés le jour même mais peuvent être congelés pour une utilisation ultérieure.

Source : herbazest

Angélique plante : Bienfaits

angélique extrait concentré

Angélica archangélisa est traditionnellement utilisée dans les pays européens pour les problèmes digestifs, les problèmes de circulation et l’anxiété.

Bien que le nom de racine d’angélique implique que seule la racine est utilisée, la plupart des suppléments d’ A. Archangélisa et des produits de phytothérapie contiennent la racine, les graines, les fruits et / ou les fleurs de la plante.

A. archangélisa peut également tuer des bactéries, virus et champignons nuisibles.

Dans les études en éprouvette, l’huile essentielle d’ A. Archangélisa peut tuer des bactéries pathogènes telles que Staphylococcus aureus et Escherichia coli.

L’extrait d’ A. Archangélisa et certains de ses composés isolés, y compris l’impératoire, présentent également une activité antivirale contre le virus de l’herpès simplex (bouton de fièvre) et le virus Coxsackiev, qui provoque des maladies digestives.

L’huile essentielle d’A. Archangélisa s’avère également prometteuse en tant qu’agent de conservation alimentaire potentiel pour inhiber la croissance des moisissures.

En infusion, mettre 40 g de feuilles et de fleurs fraîches dans un litre d’eau bouillante et laisser infuser 10 minutes hors du feu.

En gélules, combat la sensation de lourdeur de l’estomac et améliore le bien-être. Prendre 1 à 2 gélules par jour.

Assurez-vous de consulter votre professionnel de la santé avant de l’envisager à des fins de santé.

Angélique : En cuisine

Angélique plante, une plante qu’on utilise en pâtisserie. Et,  pour la période des rois, confite elle décore la brioche au Sud de la France. Les tiges et pétioles des feuilles très aromatiques servent aussi en confiserie.

On fabrique des liqueurs chartreuse, bénédictine avec la feuille entière, la racine et les semences.

L’angélique est l’herbe parfaite pour la confiture.

Angélique plante : recette de la confiture

confiture

Faire de la confiture est un excellent moyen de conserver beaucoup de fruits et de légumes, alors pourquoi ne pas conserver les herbes de la même manière ?

L’angélique est une herbe utilisée pour faciliter la digestion. Toutes les parties de la plante ont un usage culinaire, mais utiliser les tiges pour faire de la confiture est un excellent moyen de préserver sa saveur.

Ingrédients :

  • 700g de sucre semoule
  • 900g de tiges d’angélique cuites
  • 425 ml d’eau
  • Le zeste et le jus d’un citron

Préparation :

Choisissez de jeunes tiges tendres de plantes de deux ans. Retirez toutes les feuilles puis coupez-les en longueurs adaptées à votre poêle.

Remplissez la casserole d’eau, portez à ébullition, ajoutez les tiges, remettez à ébullition, puis laissez mijoter.

Cuire jusqu’à ce que les tiges soient tendres, environ 25 à 45 minutes selon l’épaisseur des tiges.

Remplissez la casserole d’eau fraîche froide et laissez tremper les tiges pendant une nuit (12 heures). Filtrer et jeter l’eau.

Vous constaterez peut-être que si vous avez utilisé des tiges mûres, elles doivent être pelées. Si tel est le cas, faites-le maintenant.

Pesez ensuite les tiges. Pour 900 g de tiges d’angélique, vous aurez besoin de 700 g de sucre semoule.

Coupez les tiges cuites en morceaux, ajoutez-les dans une grande casserole.

Ajoutez l’eau et le sucre. À feu très doux, remuez constamment jusqu’à ce que le sucre se dissolve, puis ajoutez le jus de citron et le zeste.

Porter à ébullition et faire bouillir rapidement jusqu’à ce que le point de prise soit atteint. Pour savoir quand le point de prise a été atteint, utilisez un thermomètre à sucre avec un point de prise de 110 ° C ou mettez un peu de confiture sur une soucoupe réfrigérée, quand elle refroidit, la confiture devrait commencer à prendre.

Laisser refroidir légèrement avant de verser dans des bocaux chauds et stérilisés, couvrir et sceller immédiatement.

Source : gardens illustrated

Angélique confite : La recette

confite

Vous aurez besoin de tiges. Les tiges robustes sont les meilleures, car vous les pelez. Ce sera principalement sur des plantes de deuxième année.

Coupez-les à des longueurs égales. N’importe quelle longueur convient, mais vous les conserverez dans des bocaux, alors gardez cela à l’esprit.

Faire bouillir dans l’eau, décoller la couche externe, puis tremper dans le sirop. Laissez reposer toute la nuit.

Le lendemain, faites bouillir le sirop, puis les tiges dans le sirop pendant une minute environ, puis laissez reposer à nouveau.

Faites-le au moins trois fois au total, et quatre, ce n’est pas trop. Le fait est que vous voulez bien saturer les tiges avec du sirop.

Lorsque vous êtes prêt, sortez-les du sirop bouillant et laissez-les refroidir et sécher un peu sur des supports

Après cela, vous roulez les tiges dans du sucre en poudre et vous avez terminé.

Conservez votre angélique confite dans un bocal idéalement avec l’un de ces sachets de silice qui aspirent l’humidité.

Ingrédients :

  • 500g d’angélique
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 tasse d’ eau
  • 1 tasse de sucre

Angélique, recette (suite)

Coupez vos tiges d’angélique à une longueur qui rentrera dans le pot dans lequel vous prévoyez de les stocker.

Faites bouillir une casserole d’eau et ajoutez le bicarbonate de soude.

Préparez un bol d’eau glacée.

Faites bouillir les tiges pendant 5 minutes, puis jetez-les dans l’eau glacée.

Pendant ce temps, porter à ébullition l’eau et le sirop. Préparez un verre ou un autre récipient non réactif pour les tiges et le sirop.

Lorsque l’angélique est prête, mettez les tiges dans le récipient et versez le sirop chaud dessus. Laissez-le à température ambiante, puis couvrez. Laissez reposer à température ambiante pendant la nuit.

Le lendemain, versez le sirop dans un pot. Faites bouillir et ajoutez les tiges d’angélique.

Faire bouillir pendant 1 à 2 minutes, puis remettre le tout dans le récipient.

Laisser venir à température ambiante, couvrir, puis conserver à nouveau toute la nuit.

Faites ceci une ou deux fois de plus.

Après l’ébullition finale du sirop, placez les tiges sur une grille pour refroidir et sécher un peu. Lorsqu’elles sont à température ambiante, roulez-les dans du sucre en poudre et conservez-les dans un bocal.

Source : honest-food

Conclusion

Je vous recommande de cultiver de l’angéliqueCette herbacée vous offre une grande plante ornementale mellifère qui embellit le jardin et attire les insectes pollinisateurs.

En plus, l’angélique est une plante médicinale qui procure du tonus et de l’énergie et facilite la digestion.

C’est aussi une plante comestible. Beaucoup d’atouts pour une plante pas très chère.

Les articles que je vous conseille

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.