La Tortue Hermann : Tortue De Jardin Par Excellence

tortue

La tortue Hermann, tortue terrestre de jardin par excellence est un animal sauvage en voie de disparition. Ces reptiles sont fascinants à observer.

Et, il est bien agréable de l’accueillir chez soi. C’est un petit locataire pas très embêtant mais vous devez la respecter pour qu’elle vive longtemps.

Nous allons apprendre comment elle vit et partager quelques conseils d’alimentation et d’hygiène pour ne pas faire de bêtise.

Ce reptile vit en Provence et en Corse dans les boisements de chênes lièges. C’est une espèce protégée qui bien soignée vit entre 70 et 100 ans et qui bénéficie d’une réglementation pour la sauvegarder.

La tortue Hermann se balade en extérieur l’été. L’enclos extérieur s’aménage avec des buissons, des cachettes et des tas de feuilles.

Puis d’octobre à avril, elle s’enfouit dans la terre ou dans les feuilles pour se protéger.

Mais, il ne s’agit pas d’un chien, ni d’un chat. Ce petit animal si étrange demande des attentions particulières.

La tortue Hermann : Une espèce menacée

Et, c’est pourquoi, cet animal  est protégé par les lois françaises, européennes et internationales. Sa détention est réglementée car il y a menace de disparition.

Alors que se passe-t-il ? Lorsque vous achetez des tortues d'élevage, elles sont munies d'un certificat intracommunautaire individuel et vous devez avoir un certificat de capacité. Le dossier et le certificat de capacité est a faire auprès de la DDPP de ça région, service SPAE (service protection animal et environnement)

N’ayez pas peur ce sont des phrases grandiloquentes mais vous verrez élever sa tortue demande du bon sens, une connaissance minimale de l’animal et beaucoup d’amour. C’est tout !

La tortue Hermann est un reptile de la famille des tortues terrestres qui regroupe 1 genre et près de 40 espèces. Elle est l’unique tortue terrestre de France métropolitaine.

Et, si nous décrivions ce petit animal ! 

Poids et taille de la tortue terrestre Hermann

A l’âge adulte, elle mesure 20 centimètres et pèse entre 3 et 4 kg, les femelles étant plus grosses que les mâles.

Et, il est évident que le corps de la tortue Hermann est caché par la carapace. Alors,  l’état d’embonpoint et les éventuelles carences s’avèrent difficiles à évaluer.

C’est la raison pour laquelle il est  indispensable de peser régulièrement une tortue :

  • juvénile : elle grossit de 10 à 20% par an
  • puis adolescente, elle prend régulièrement du poids jusqu’à sa taille adulte
  • mais adulte, elle ne doit pas perdre du poids.

Description de la tortue terrestre Hermann

Elle présente une carapace arrondie de forme ovale ou légèrement trapézoïdale qui se colorise de noir et de jaune avec des variations de tonalité allant de l’orange jusqu’au verdâtre.

La tortue retire sa tête à l’intérieur de sa carapace grâce à la présence d’un cou long et flexible. Les yeux sont ronds et protégés par des paupières mobiles. Elle présente souvent une plaque jaune sous chaque œil.

Et, cet animal n’a pas de dents mais des mâchoires avec des bords cornés coupant qui forment le bec. Elle coupe les aliments et les avalent car elles ne mâchent pas. La langue est charnue et peu mobile.

Elle s’alimente grâce à sa vue et son odorat qui sont très développés. Son cerveau se caractérise par le fait qu’elle supporte les carences en oxygène.

Sa queue porte un éperon corné à la pointe divisée longitudinalement en deux.

Ce reptile présente une plaque cornée supra caudale toujours divisée.

Elle marche avec deux membres inférieurs à 4 ou 5 griffes, couverts de grandes écailles cornées sur la face externe et deux membres postérieurs à 4 griffes couverts de petites écailles.

Sous sa carapace se trouve directement les chairs. En portant une tortue par la carapace cela comprime les voies respiratoires. Ce qui provoque la mort de l’animal si celui ci se retrouve sur le dos plusieurs jours.

Tortue de jardin : Détermination des sexes

Cette distinction est possible à partir de l’âge de 5 ans.

Deux critères permettent de différencier le mâle de la femelle :

1 – Le plastron

C’est la partie ventrale de la carapace qui est plate chez la femelle.

2 – La queue

Elle est chez le mâle deux fois plus longue et plus épaisse que la queue de la femelle.

Et, maintenant il serait temps d’examiner comment fonctionne ce reptile captivant ! 

Physiologie de cette tortue terrestre

Que se passe-t-il, chez ce reptile ?

La tortue est un animal à sang froid qui régule sa température. Ce qui veut dire que son sang a la température de l’environnement. Sa température maximale est à 30°C, période où elle grandit vite et consomme beaucoup.

Quand la température de son corps chute entre 10 et 15°C, elle vit au ralenti. Et, si la température passe en dessous de 10° C, elle hiberne.

Comment se nourrit-elle ?

tortue

La tortue Hermann : Alimentation

  • 98% de mauvaises herbes
  • 1% de fleurs ( bignone hibiscus althea …..) attention feuille de bignone très toxique mais elles raffolent de ces fleurs
  • 1% de fruits et légumes : Attention à la pomme et la tomate qui ont un ph trop acide pour l’estomac de la tortue. attention pas trop de fruits car le sucre accélère le processus de fermentation dans leurs intestins se qui favorise la prolifération des parasites intestinaux + risque de déshydratation suite aux selles liquides ( trop de vitamines et minéraux )

Elle est herbivore à 90 %. Sa nourriture  doit être pauvre en matières grasses et protéines mais riche en minéraux. Donnez des pissenlits, trèfle, mâche, liseron, chicorée ….

Végétarienne, elle apprécie 4 à 5 végétaux différents par semaine mais de temps en temps elle mange insectes ou escargots sources de protéines.

Elle mange les fruits de saison : melon, fraise, framboise, mûre, pastèque.

En plus, il est bon de mettre à sa disposition un os de seiche qui lui apporte le calcium dont elle a besoin.

Si au jardin, on laisse la tortue se nourrir avec ce qu’elle trouve, sinon on la nourrit une fois par jour le matin. Sa ration est fonction de l’âge.

Il ne faut pas lui donner du maïs, pommes de terre, laitue, petits pois, artichaut, chou-fleur, choux de Bruxelles.

La tortue Hermann : Son habitat extérieur

tortue hermann

Les deux premières années les juvéniles restent dans la zone d’éclosion donc un enclos de 1m50 x 1m50 est largement suffisant.
Il faut penser à grillager le dessus pour les attaques de pies ( les carapaces des juvéniles étant encore moles )

Après 2-3 ans elles commencent à partir à l’aventure et faire beaucoup de km l’enclos doit se voir agrandir au minimum du double 3m x 3m.

A partir d’environ  5 ans la tortue peut sortir de son enclos et gambader librement dans le jardin ( attention chien chat tondeuse voiture et les passages caniveaux et sous les portails ).

En liberté, elle change d’habitat selon la saison.

Au printemps et en automne, elle loge en milieux ouverts et semi ouverts où l’herbe est abondante.

En été, elle cherche des milieux plus frais et plus humides.

En hiver, elle hiberne au pied d’un buisson sous une litière de feuilles et recherche un habitat bien drainé à l’abri de tout risque d’inondation.

Cette tortue est diurne et parcourt de grandes distances par jour, 80 à 100 m 2. Alors, il convient de respecter des tailles importantes pour leur habitat.

 Prévoir un parc de 15 mètre carré pour deux tortues. Il faut créer des endroits sablonneux, des escalades, cachettes, des zones ensoleillées mais aussi des zones fraîches. Ne pas oublier les points d’eau et les cabanes.

Elle adore creuser donc pour le parc extérieur, prévoyez  un grillage tout autour d’au moins 40 centimètres de hauteur et enfoncé dans le sol de 20 centimètres. Car les escapades dans le jardin peuvent se faire soit vers le haut mais aussi par le bas.

L’habitat doit se rapprocher le plus possible de son habitat naturel (exemple les forets du var 83) :

  • Utilisation d’une terre basique
  • Création d’une petite zone un peu plus sableux mais pour les adultes cela est utile quand on a une terre trop compact lors des périodes de pontes
  • Pas besoin de surveiller  l’hygrométrie , le climat en France , notamment dans le sud est idéal

Son habitat 

Il mesure minimum 1 mètre carré et 50 centimètres de hauteur et il n’est pas forcément fermé totalement. La tortue doit pouvoir faire demi tour donc la largeur est égale à trois fois la longueur de sa carapace.

Le substrat sera sombre de préférence (compost végétal ou terre sombre) pour emmagasiner la chaleur du soleil. . On installe un récipient plat d’eau fraîche que l’on change quotidiennement.

Maintenez un taux d’humidité de 65 à 70 %. Ce petit reptile apprécie que vous vaporisiez une zone pour qu’il puisse s’enfouir.

Il est possible d’acheter un kit de graine pour tortue afin de planter dans l’enclos. Celles si sont très gourmandes donc prévoir des semis dans des bacs hors accès aux tortues, sinon récolter les mauvaises herbes tous les jours.

En hiver : La tortue hiberne

Le mieux est de mettre à disposition une petite cabane posée sur une faussé préalablement créé (avec de la terre de jardin et des feuilles mortes) puis recouvrir la cabane de terre et laisser uniquement l’entrée.

Pour les juvéniles il est préférable de les peser avant hibernation surtout depuis ces dernières années ou le temps fait du yoyo ( il n’est pas rare de voir une tortue entrer et sortir d’hibernation plusieurs fois dans le mois mais cela affaibli son système).

Les tortues proches de 5 grs risquent de perdre du poids et de ne pas se réveiller au printemps. Dans ce cas créer un terra (terre du jardin avec plantain pissenlit …..)une lampe chauffante et une lampe uvb.  Elle hibernera l »année d’après.

Attention à ne pas donner une alimentation trop riche et surveiller l’hygrométrie et la température ( risque de tobleronne carapace = déformation de la carapace ).

Je soigne ma tortue

tortue

En effet, je suis attentive à l’état de santé de ma tortue qui peut présenter certains signes qui doivent nous inquiéter

  • Manque d’appétit et perte de poids
  • Marche pénible avec frottement du plastron sur le sol
  • Respiration bruyante et sifflante
  • Une gueule ouverte avec hyper salivation
  • Un liquide épais s’écoule des narines
  • Diarrhée ou constipation
  • Des paupières gonflées et des larmoiements avec enfoncement des globules oculaires
  • Une présence de sang doivent nous alerter
  • Un ramollissement de la carapace avec retard de croissance
  • Une déformation de la dossière
  • Présence de tache rouge sur la peau ou la carapace = fortes carences vétérinaire au plus vite , en général une perfusion est nécessaire  

Si votre tortue ne semble pas bien, amenez-la chez votre vétérinaire.

Mais quel est le prix de ce reptile ?

Prix

  • 100 euro pour une tortue juvénile
  • 160 euro pour un mâle de 10 à 12 cm
  • 430 euro pour une femelle de 18 à 20 cm

Si, je compare la tortue au basiliscus un lézard

  • 295 euro pour les adultes
  • 159 euro pour les juvéniles
  • 59 euro prix du basiliscus plumifrons juvéniles

Voilà qui est bien difficile à comparer mais pour les passionnés de reptiles, le prix n’est peut-être pas le critère le plus important !

Conclusion, 

L’urbanisation a détruit leur habitat. L’agriculture intensive avec des pesticides tue la faune. Les feux de forets, le réchauffement climatique et 2 points très importants : le prélèvement de tortues sauvages dans son habitat  et  à l’inverse l’abandon de certaines espèces de tortues.

En effet certains particuliers prennent l’initiative de relâcher des tortues dans la nature  en pensant participer à la sauvegarde de l’Espèce.

Il se trouve que certaines tortues sont porteuse saine de maladies que l’on ne trouve normalement pas à l’état sauvage.

La transmission de ces maladies peuvent décimer toute une population (avant de relâcher une tortue elle doit être soumise a bilan sanguin).

Enfin beaucoup ne font pas la différence entre hermann et graeca : ces deux espèces /sous espèces sont capables de se reproduire entre elles. Ce qui donne une hybridation. On perd alors le patrimoine génétique, on fragilise les espèces et enfin il est difficile de déterminer la bonne maintenance pour les hybrides hermann gracea (n’ayant pas une maintenance identique, la graeca craint énormément  l’humidité).

Enfin ne jamais, au grand jamais, ramener de tortues de l’étranger, si elle est dans la nature vous la privée de cela , si elle est sur le marché vous participer à la contrebande/trafic d’animaux.

Vous déplacer une tortue sans savoir si elle est indemne de maladie et vous changez son climat (exemple entre Maroc et France pas la même hygrométrie ou température).

La tortue Hermann est un animal sympathique qui participe à la biodiversité. Comme tout être vivant elle a un rôle. Soyons vigilant, respectons toute cette faune utile à l’homme.

Si vous voulez adopter une tortue, je vous rappelle qu’elle vit longtemps et que ça ne doit pas être un caprice. On n’abandonne pas sa tortue.

C'est une espèce protégée, le vendeur doit vous remettre un certificat intracommunautaire individuel et vous devez avoir un certificat de capacité. 

Des maison pour vos tortues : 

Source : Ooreka famille – MARTI Elisa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.