Semer du Gazon : Bonne Idée ? Quelle graminée, Quel sol ?

Semer  du gazon, bonne ou mauvaise idée ? Voilà, la question que je me pose.

Avoir une belle pelouse digne d’un terrain de golf, c’est le rêve de tous les jardiniers, mais planter du gazon est-il une bonne ou mauvaise idée?

Alors, allez vous semer du gazon chez vous ?

Choix des graminées pour planter du gazon : kikuyu, zoysia, fétuque ou pâturin ?

Evidemment, il faut choisir un gazon adapté à votre climat.

Certains gazons comme le kikuyu demandent un ensoleillement permanent et la plupart des gazons doivent rester au moins six heures au soleil tous les jours pour se développer correctement.

D’autre comme la graminée du zoysia résiste à la sécheresse, d’autres graines s’adaptent mieux à un climat pluvieux.

De plus la fétuque et le pâturin des prés sont résistants aux jeux des enfants ou aux courses des chiens.

A savoir, qu’il faut calculer la surface du gazon cela permet d’acheter une quantité

correcte de graminées . Pour certaines variétés un demi kilogramme de graines couvre 20 m 2, d’autres 90 m 2.

Evidemment, lors de l’achat des graines, vérifiez la date d’emballage sur le paquet.

Pour semer du gazon, on vérifie la qualité de la terre

Quelque soit la nature de la terre, il faut préparer le sol

Comme vous le savez, la nature de votre sol est soit argileuse, soit sablonneuse ou il s’agit de terre limoneuse ou calcaire ou riche en tourbe.

Terre argileuse

Elle doit être sans pesticide, ne pas être tassée excessivement sinon il se forme une croûte. De plus, la terre se décompacte sinon les racines du gazon ne peuvent pas s’enfoncer dans le sol et puiser l’eau en profondeur.

Pire un sol compacté et imperméable bloque l’écoulement de l’eau. De surcroît, une poche remplie d’eau asphyxie les racines.

Après le chantier de construction, la bonne idée c’est de garder la terre d’origine mais on la décompacte et on l’enrichit de terreau, de compost et de déchets verts.

Quelque fois, on se trouve devant une terre sableuse

A savoir que le sol sableux se compose d’argile, d’humus et de calcaire. Sans cohésion, cette terre est facile à travailler mais il ne retient pas l’eau.

Le sol s’amende de phosphates naturels mais l’été le gazon réclame beaucoup d’eau.

Semer du gazon, attention au pH

Le gazon se développe mieux avec un sol de pH entre 6 et 7,5.

Mais, l’agrostide, variété de gazon connue pour ses propriétés esthétiques, se développe avec un pH à 5,5.

Si le pH est en dessous de 6, il faut ajouter de la chaux pour augmenter le chiffre.

Si le pH est au-dessus de 7,5 mettre de la tourbe pour le faire descendre.

Dans le commerce, on trouve des kits pour tester le pH du sol de votre jardin.

Taillez les buissons et les arbres qui pourraient faire de l’ombre.

Louez une déplaqueuse de gazon et passez-la sur le sol. Elle va couper et faire des rouleaux avec les mauvaises herbes en place.

Utilisez une tondeuse débroussailleuse pour creuser et retirer les détritus et les pierres sur plusieurs centimètres de profondeur.

Ajoutez 2 cm de sable puis 2 cm de compost. Utilisez le motoculteur pour les mélanger. Passez le râteau pour  aplanir.

Améliorez la qualité de votre sol soit avec de la tourbe, soit avec de la chaux, du soufre ou des engrais bio.

Semer du gazon, adapter sa  stratégie selon la nature de la terre

Attention, si la terre est trop lourde, le gazon risque rapidement d’être remplacé par de la mousse. Mais, si la terre est trop légère, il faut sans cesse arroser.

Chaque type de terre a sa solution

En présence d’une terre compacte où l’eau pénètre difficilement, on apporte 4 cm de sable de rivière que l’on mélange avec un bon labour. 

Par contre, la terre est sableuse et ne retient pas l’eau, alors on apporte 4 cm de tourbe, terreau ou fumier et on laboure.

Comment semer du gazon naturel

En automne, semez un gazon adapté à votre climat.

Utilisez un semoir pour les petites surfaces, un épandeur pour les surfaces plus grandes. Il faut une vingtaine de graines pour 6 mètre carré.

Avec un râteau enfoncez les graines à moins d’un centimètre de profondeur.

Arrosez en fine pluie trois fois par jour les dix premiers jours. Le sol doit être humidifié mais pas saturé d’eau

Ne pas marcher sur la pelouse

Quand le gazon dépasse 2 cm, arrosez plusieurs fois par semaine le matin selon le temps.

L’herbe atteint 9 cm, il faut tondre.

Laissez les bouts d’herbe sur la pelouse, ils servent de paillis.

Il ne faut jamais coupez plus d’un tiers de la hauteur de l’herbe.

Arrachez à la main la mauvaise herbe.

La saison suivante, fertilisez avec un fertilisant bio entre deux à quatre fois par an.

Avoir un gazon bien vert, bien entretenu, c’est un vrai régal pour les yeux mais c’est aussi un véritable travail.

Planter du gazon, gazon en rouleau

Pourquoi choisissons-nous du gazon en rouleau ? 

  • Pour rénover une pelouse en mauvais état
  • Pour échapper aux étapes de semis

Il faut savoir que la pose du gazon en rouleau a lieu du printemps à l’automne mais la pose se fait dés la livraison.

Premier cas le gazon est en mauvais état

  • Découpez, en angle droit, la zone à replanter avec une bêche en mordant sur la partie saine
  • Ôtez à la bêche le morceau de pelouse à changer
  • Enlevez de la terre et la remplacer par 5 cm de terreau
  • Aplanir avec le râteau la zone à cultiver

Deuxième cas, se faciliter le travail en évitant les étapes de semis et d’arrosage

En présence d’un grand terrain, retournez le sol sur 20 cm un motoculteur et décompacter, retirer les cailloux et désherber

Puis enrichir le sol selon sa nature avec ou du terreau ou du compost ou du sable sur 5 cm d’épaisseur et nivelez le sol avec un râteau.

Gazon en rouleau, quel prix et comment le poser

poser du gazon en rouleau

Voici le prix du gazon naturel en rouleau pour 1 m 2 ………… 4,50 euros l’unité

Comment pose-t-on les rouleaux de gazon ? 

  • Déroulez les rouleaux, les bords ne se chevauchent pas puis aplatir pour chasser l’air entre la plaque et la terre.
  • Après piétinez délicatement pour que le gazon touche le sol et on découpe le gazon en bordure d’allées, ou  autour des plantations.
  • Puis passez le rouleau et arroser tout de suite abondamment 5 litres par mètre carré et ensuite, continuer à bien arroser les jours suivants.

La première tonte est fonction de la température mais en principe elle se fait sous 10 jours. Après, cette première tonte, tassez une nouvelle fois.

Bien que je ne sois pas adepte du gazon synthétique, nous allons évoquer comment l’installer sur une dalle de béton.

Et, voici les 10 étapes pour installer un gazon artificiel

  • Mesurer la terrasse à couvrir
  • puis acheter le gazon synthétique et du  géotextile

Prix : gazon synthétique supertouch 15 mm – largeur 1 m – 13,90 l’unité

  • Préparer la dalle, nettoyer, enlever gravats et poussières
  • et finir le nettoyage au karcher pour éliminer les mousses et les moisissures
  • puis vérifier le nivellement avec un niveau et que le sol ne présente aucune bosse
  • Parfois, la pente est satisfaisante et l’eau s’écoule correctement. Si, ce n’est pas le cas, faites un léger agréage
  • Posez le géotextile. Il évite aux mauvaises herbes de pousser
  • Dérouler le gazon sur la dalle et réaliser les coupes et les raccords à l’aide de bandes pré-encollées
  • Après, on laisse le gazon synthétique prendre sa place un jour ou deux. En effet, il se dilate au soleil sous l’effet de la chaleur.
  • Enfin, deux jours après, vous pouvez fixer le gazon artificiel uniquement sur sa périphérie. Il suffit d’encoller les bords sur une largeur de 10 cm. On conseille une colle bi composante polyuréthane qui résiste aux intempéries.

Pour conclure, 

J’insisterai  sur l’obligation de bien préparer le sol dont la nature ne correspond pas forcément au gazon que vous avez choisi.

Mais nous  avons aussi appris comment le planter  en rouleau afin de s’alléger la tâche.

Et, bien que cela ne soit pas mon choix, nous avons détaillé la pose d’un gazon synthétique pour couvrir une dalle de béton.

J’espère que mon article vous a aidé et que vous allez réussir à avoir un beau gazon.  

Vous voulez être sur d’avoir un beau gazon bien vert toute l’année ? Cliquez ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.