Reine des prés bienfaits : Aspirine végétale, plante comestible

reine des prés bienfaits

Reine des prés bienfaits : aspirine végétale, plante comestible. La reine des près ou fausse spirée se nomme aussi ulmaire ou fleur des abeilles. Son emploi en cuisine est tombé en désuétude mais nous pouvons retrouver quelques recettes

Cette plante herbacée, vivace, d’un mètre environ présente une racine munie de fibres. Elle  appartient à la famille des rosacées.

Plante mellifère qui doit sa popularité au fait qu’elle est riche en dérivés salicylés. En effet,  l’extraction de l’acide salicylique de la racine produit la  synthèse de l’aspirine. 

Où pousse-t-elle  ?

On la trouve dans toute la France métropolitaine. Le climat méditerranéen et Corse ne  lui  convient pas. Toutefois,   elle pousse à 1700 m d’altitude.

Plante eurasiatique au port élégant qui porte des feuilles imparipennées, vert sombre, glabres au dessus, feutrées de blanc en dessous.

La foliole terminale palmée se divise en 3 ou 5 parties. les folioles latérales forment 2 à 5 paires le long du pétiole.

Les fruits s’enroulent en hélice. La tige rougeâtre, glabre, forme  des angles.

Et, elle pousse dans les prairies et les prés humides, au bord des cours d’eau et des fossés.

La reine des prés bienfaits : Plante de la pharmacopée française

reine des prés bienfaits

Comme je l’ai déjà mentionné, la synthèse de cette herbacée produit l’aspirine mais ce n’est pas tout. Elle possède une quarantaine d’emplois en médecine naturelle grâce à ses flavonoïdes qui réduisent les excès d’eau dans les membres.

Les fleurs et les feuilles possèdent une action  antalgique, anti-inflammatoire, antipyrétique, anti  rhumatismale, astringente, antispasmodique, cicatrisante, digestive et diurétique, fébrifuge, détersive et vulnéraire.

De fait, ses propriétés médicales proviennent de ses constituants : licylate de méthyle , fer, soufre, calcium, glucosides,   des tanins et  du  fer, soufre, calcium, glucosides, gaulthérie, spireine, héliotropine, vanilline, vitamine C et flavonoïdes.

Contrairement à l’aspirine, l’acide salicylique de la reine des prés n’a pas d’effet irritant sur la muqueuse du tractus gastrique et de l’estomac que l’aspirine pharmaceutique.

Les herboristes utilisent donc la reine des prés spécifiquement pour les problèmes de sur-acidité dans la digestion et pour les ulcères d’estomac.

C’est également un excellent anti-inflammatoire qui est souvent utilisé en association avec d’autres plantes médicinales telles que l’écorce de saule blanc et l’actée à grappes noires pour les douleurs musculo-squelettiques.

Comme pour tous les médicaments, celui-ci ne conviendra pas toujours à tout le monde; les personnes allergiques ou intolérantes à l’aspirine doivent être prudentes lorsqu’elles essaient cette plante, tout comme celles souffrant d’asthme.

L’acide salicylique contribue également à réduire l’activité plaquettaire dans le sang, ce qui est une bonne nouvelle pour éviter les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux, mais à éviter en cas de prise de médicaments tels que la warfarine ou l’héparine et pendant les quelques jours précédant immédiatement tout type de chirurgie. Elle doit également être évité pendant la grossesse.

Il faudrait prendre beaucoup de reine des prés pour équivaloir à un comprimé; d’autre part, en raison de ses effets apaisants et anti-inflammatoires, c’est un médicament doux mais puissant et fonctionne sans les effets secondaires caustiques de sa cousine pharmaceutique.

La reine des prés bienfaits : herbacée comestible

glace reine des prés

Son utilisation a été délaissée par les citadins que nous sommes mais dans les campagnes on retrouve quelques recettes culinaires.

En cuisine, la reine des prés peut être utilisée de la même manière que la fleur de sureau. Faites la infuser dans du lait ou de la crème chaude et l’utiliser comme base pour les crèmes, les puddings au riz, la crème glacée et la panna cotta.

Mais ces fleurs contiennent des composés de type aspirine, si elles sont très diluées, alors allez-y doucement.

Ne pas manger en quantités excessives ou tous les jours (aussi délicieux soit-elle), et certainement pas pour les femmes enceintes, les jeunes enfants ou toute personne allergique à l’aspirine.

Source : cuisine sauvage

Voici  la recette du poulet à la pimprenelle, agastache et reine des prés.

Ingrédients :

  • gelée de reine des prés 5 cuillerées à soupe
  •  agastache bien feuillue 5 tiges
  • un demi citron vert
  • pimprenelle 15 tiges feuillées
  • sel, poivre, piment, 1 pincée
  • 4 filets de poulet
  • 100 gr de pignons de pin (ou noisettes)
  • gingembre du Pérou : 1 petite racine
  • ail fumé ou ail rose : 4 gousses
  • cerfeuil musqué 3 tiges
  • huile d’olive vierge pressée à froid 4 cuillères à soupe
  • 24 fleurs agastache mexica pour décoration

Poulet  avec  la reine des près

  1. Préparer la marinade pour le poulet comme suit : mélanger l’huile d’olive, les feuilles de pimprenelle et d’agastache, le sel , poivre et piment d’espelette. Hacher le tout et réserver au frais pendant 20 minutes.
  2. Hacher le poulet en très fine brunoise. Ajouter la marinade .Puis ajouter un peu de gingembre taillé en fine brunoise ainsi que l’ail concassé(attention il faut penser à retirer le germe).Mélanger le tout et laisser reposer 120 minutes au frigo dans un plat couvert et filmé.
  3. Effeuiller quelques branches de pimprenelle pour la décoration. Hacher les feuilles de cerfeuil musqué.Torréfier les pignons de pin à blanc au four ou sur poêle antiadhésive. Hacher les pignons de pin après refroidissement.
  4. Puis faire chauffer une poêle à blanc. Après, verser la préparation de poulet dans la poêle bien chaude et faire rissoler à feu vif. Au terme de la cuisson ajouter les pignons de pin hachés. Déglacer la préparation avec un peu de jus de citron(quelques gouttes).
  5. Ajouter la gelée de reine des prés. faire caraméliser le tout à feu vif en remuant constamment. Rectifier l’assaisonnement.
  6. Servir sur cuillères apéritives chaudes en décorant de cerfeuil musqué haché, d’un foliole de pimprenelle et d’une fleur d’agastache.

Recette : gelée à la reine des prés

Faire chauffer de l’eau dans une casserole, y faire infuser une grosse poignée de Reines des prés.

Filtrer et peser le liquide pour ensuite rajouter le sucre environ à 2/3 du poids du liquide.

Puis faire chauffer tout doucement pour arriver à ébullition pendant 20 minutes et rajouter 2 minutes avant la fin de la cuisson une cuillère à café d’agar-agar.

Enfin, mettre la gelée dans des pots propres et fermez bien. Régalez-vous  !

Source : pinterest

Reine des prés bienfaits : Conclusion

j’ai lu un article d’un naturopathe qui m’a fait réfléchir. Je vais vous soumettre sa position. Ce Monsieur soulève le problème que les urgences sont saturées par des troubles de santé mineurs comme la constipation, les maux de tête,ou des douleurs dentaires ….

Il milite pour la médecine naturelle à base de plantes. Naturopathe, il émet le désir que chaque famille possède une culture de soins par les plantes pour traiter en famille les maux bénins afin de désengorger les urgences.

Toutefois, la reine des près est déconseillée aux personnes souffrant d’allergie aux dérivés salicylés, aux personnes sous anticoagulants, chez les enfants et les adolescents.

Les bienfaits santé et les recettes avec les reines des près sont tombés en désuétude. Mais, aujourd’hui avec une tendance au retour du naturel, devant le constat du prix exorbitant des médicaments, ces fleurs se retrouvent dans la pharmacopée familiale et dans les placards de nos cuisines.

Utilisez-vous les fleurs et les plantes pour votre santé et celle de votre famille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.