Potager Débutant : Des Conseils Pour Démarrer Un Jardin Maraîcher

potager debutant

Potager débutant, des conseils pour récolter des légumes au goût extraordinaire.

Vous avez décidé de vous lancer dans le jardinage et vous vous demandez quelle stratégie dois-je avoir pour m’assurer des récoltes abondantes sans gaspillage en temps et en argent.

Vous désirez apporter à votre famille des légumes frais aux saveurs inégalées mais conscient de cultiver de façon organisée vous évaluez la quantité de nourriture dont a besoin votre famille et surtout quels légumes elle  apprécie.

Dans cet article, je me permettrai de rappeler quelques bases de la culture maraîchère. Je vous indique comment choisir un bon site pour cette culture. Et, quelles sont les dimensions d’un potager de bonne taille et quel est le top dix des légumes à cultiver.

Potager débutant : Où planter ?

Le potager s’installe dans un endroit ensoleillé car les légumes pour mûrir ont besoin de 6 heures de soleil par jour. Plus ils reçoivent la lumière du soleil et plus la récolte sera abondante avec des légumes goûteux.

Planter dans un bon sol, les racines apprécient les sols meubles, les sols limoneux.

Mais comment connaître la nature du sol ?

potager débutant

A ce stade, quelques éclaircissements sur la nature des sols est nécessaire.

Sol Argileux : le sol est lourd, collant et vous pouvez faire une boule de terre. Le sol argileux est fertile mais l’eau n’y pénètre pas facilement l’hiver, il est boueux. En été, il se forme une croûte. Il peut-être amélioré avec l’ajout de matières organiques et de graviers.

Sol sablonneux  : léger, un peu comme du sel fin. L’eau s’évacue facilement. Il est moins fertile et nécessite l’apport de fumier, de compost ou de matières organiques.

Terre limoneuse :  Encore plus soyeuse qu’un sol sablonneux et moins collante qu’un sol argileux.

Terre calcaire : claire et pierreuse est souvent fertile mais alcaline.

Sol riche en tourbe, il contient une forte proportion de matières organiques qui retient beaucoup d’humidité avec un pH acide.

Vous savez maintenant quelle terre compose votre jardin.

Deuxième étape importante, évaluer l’acidité et l’alcalinité du sol car les besoins des plantes sont différents.

Potager débutant : pH du sol 

Acidité et alcalinité du sol

Le pH du sol indique sa qualité acide ou alcaline. Qualité à déterminer car par exemple les choux se cultivent dans un sol au pH très élevé mais la rhubarbe ou les radis se plantent dans un sol au pH plus bas.

Pour cela, prélevez trois ou quatre échantillons à différents endroits et à 10 cm de profondeur d’une valeur d’une cuillère à soupe.

Mettez les échantillons dans un tube à essais contenant de l’eau déminéralisée.

Quelques minutes plus tard, trempez une petite bandelette qui donne la valeur du PH.  Vous adapterez aisément le pH aux plantations.

Pour rendre un sol moins acide : ajoutez de la chaux. Laissez la terre l’absorber pendant quelques mois avant de planter.

Un sol s’acidifie avec des apports de  tourbe ou de produits spéciaux pour bruyères.

Bien entendu, vous devez vous assurer que le terrain possède un point d’eau et que l’eau ne s’écoule pas trop vite.

Soyez prudent et éviter les terrains venteux car les vents sont les ennemis des branches des plantes et des pollinisateurs. 

Potager débutant : La bonne taille

Il vaut mieux être précautionneux  et commencer son activité de jardinage maraîchère avec une taille du potager raisonnable.

Une surface de 300 m 2 suffit pour nourrir une famille de quatre personnes avec quelques surplus pour les conserves ou la congélation.

Les rangées de plantations devront courir au Nord et au Sud pour tirer pleinement parti du soleil. De plus, songez à espacer correctement vos cultures en effet certaines cultures comme celles des courgettes ont besoin de place et peuvent étouffer les plants plus courts.

Avec un budget minime si vous apprenez les méthodes de reproduction des végétaux, vous pouvez cultiver des légumes à partir des graines ou des stolons  ou encore par division. 

Donc, voyons ces techniques  de reproduction végétale.

Potager du débutant : Ce que vous devez savoir sur les méthodes de reproduction des légumes  

Multiplication à partir de la graine  

C’est la première méthode naturelle de multiplication des plantes. La graine provient de la fécondation du pollen et de l’ovule présent dans la fleur de la plante.

Certaines plantes s’auto fécondent comme le blé ou le pois. Quelques plantes sont issues de croisement et d’autres reproductions sont mixtes. Déjà, l’homme préhistorique utilisait les techniques de bouturage, marcottage, de division  pour multiplier les espèces végétales.  

Entrons dans le vif du sujet et détaillons  ces différentes techniques.  

Qu’est ce que le bouturage ? 

C’est la multiplication des plantes à l’aide de boutures et non pas de graine potagère soit  fragments de tiges ou de racines. Mais, aussi  on multiplie  par caïeux ou bulbes pour l’oignon et l’ail.

Bon à savoir :  on cultive les pommes de terre à partir de tubercules et par rhizomes pour le fenouil et la chicorée. 

ou  le marcottage ?  

Prenons l’exemple de la courgette  : Vous allez voir apparaître une grande tige qui se détache du plant de courgette  (tige aérienne). Cette tige est appelée Stolon. 

Donc, enfoncez cette tige sans la détacher du plant de courgette. Recouvrez là de terre. Laissez prendre racine, environ 5 semaines, puis détachez en coupant le nouveau plant de votre plant de courgette « mère ».

ou la division des végétaux 

Pour certaines plantes, menthe, ciboulette ….. Déterrez la plante à multiplier. Divisez là en plusieurs morceaux, racines, feuilles. Vous obtenez ainsi des nouvelles plantes. Mettez les immédiatement en terre ou en pot.  

Et encore, œilletonnagede certaines espèces

Il consiste à récupérer au pied de votre plante exemple artichaut, un ou plusieurs œilletons ou bourgeons avec des racines, qui se trouve sous la terre au pied de la plante. 

Une fois prélevé, il faut le mettre en pot et pas en pleine terre, avec un bon terreau et surtout à l’abri du froid.

La solution la plus économique pour multiplier vos plantations c’est de faire vos semences. C’est facile, en lisant mon article vous apprendrez à le faire.

Lire aussi : Comment faire ses semis ? Une graine = un légume.

Chaque légume a ses propres dates de plantation. N’oubliez pas le calendrier lunaire !

Lire l’article : Calendrier Lunaire – Avantages À Jardiner Selon Les Phases De La Lune

Potager débutant : Le top 10 des légumes

Pour commencer une activité de culture maraîchère, je vous conseille les légumes les plus consommés :

  • Tomates
  • Courgettes
  • Poivrons
  • Chou
  • Haricots verts
  • Salades
  • Betteraves
  • Carottes
  • Bettes
  • Radis

Ça c’est la théorie mais je vous invite à cultiver les légumes appréciés par votre famille, ainsi on évite le gaspillage.

Il existe de nombreux outils de jardinage. Mais pensez vous avoir besoin de tous ces outils aux noms enchanteurs : houe colinéaire, une chantepleure !…Certains outils ne sont pas indispensables pour jardiner. 

Je vous communique les outils et les équipements qui pour moi sont essentiels pour cultiver votre jardin.

Potager débutant : Les outils

outils de jardinage

  • Fourche à bêcher 4 dents, 27 cm, manche béquille
  • Bêche à rebord, 28 cm, manche béquille
  • Houe forgée 14 cm
  • Râteau dents courbées, 14 dents, 40 cm
  • Sécateur réglable (attention le sécateur doit être adapté à votre main).

Pour que vos outils soient toujours opérationnels il faut les entretenir après chaque utilisation.

Nettoyez, désinfectez si besoin, huilez, et bien sûr les stocker dans un endroit sec pour éviter la rouille.

Vous aurez aussi besoin de matériel pour vous aider à mieux jardiner et plus facilement.

 

potager débutant

  • Un arrosoir pourvu d’une pomme
  • 3 pulvérisateurs à pression : 1 pour le désherbant bio – 1 pour l’insecticide – 1 pour l’engrais
  • Une brouette
  • Un square bag pour le transport des déchets
  • De plus, des gants de jardinage en cuir pleine fleur pour se protéger

Voilà, vous êtes outillés. 

Conclusion

Le potager du débutant sera plus prolifique si l’ensoleillement est bon avec  pas trop de vent. Le point d’eau est vital. Les légumes apprécieront un sol meuble, enrichi de compost.

En ce qui concerne le calendrier des plantations et le pH du sol chaque légume possède ses particularités et je vous conseille de bien vous informer.

Pour commencer cette activité ne voyez pas trop grand car le jardinage c’est du travail et vous devez vous équiper d’un matériel et équipement pour vous protéger.

Le jardinier se blesse souvent. Donc soyez vigilant et vérifier auprès de votre médecin traitant que vous êtes à jour de vos vaccinations.

Des livres pour vous aider : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.