Poireaux : Planter Bio Et Local Toute L’Année C’Est Possible

poireaux

Planter des poireaux, bio et local toute l’année c’est possible. Cet article a pour ambition de promouvoir la culture de ce légume que nous consommons toute l’année.

D’une part, nous évoquerons la culture et l’entretien de cette plante potagère. Ensuite, j’aborde  le sujet des maladies des poireaux et cite quelques traitements naturels.

Et, bien entendu, le poireau étant le légume star de la soupe, je me permets de vous donner une recette.  

Parlons d’abord un peu du poireau

Des légumes au potager toute l’année

  • Le bulbe est très réduit. La hampe florale apparaît au printemps de la seconde année et  se termine par un bouquet sphérique de fleurs blanches ou rosées.
  • Elle est de grosseur égale sur toute sa longueur non renflée
  • Le poireau est une liliacée potagère cultivée pour ses feuilles.
  • Et, la France est le deuxième  producteur européen de poireaux après la Belgique et devant l’Allemagne.
  • La partie inférieure blanche est le pied et la partie verte la queue.
  • En général, les français en consomment en moyenne 0,8 k g par an et par personne.
  • La valeur nutritionnelle est de 52 K cal/100 g ce qui en fait un excellent légume de régime alimentaire. 

Où planter

Repiquer en  pleine terre, le poireau se développe. Il suffit de veiller à l’arrosage et de supprimer les mauvaises herbes. Puis, récoltez au fur et à mesure des besoins, du jardin à l’assiette.

 Temps de levée après semis des graines ?

• Sur couche chaude sous abri chaud : 8-10 jours
• En serre : environ 2 semaines

Planter des poireaux c’est programmé la plantation des graines.

Les graines sont semées à différentes périodes pour semis intérieurs et extérieurs.

Quand donneront-elles des poireaux ?

Pour les unes dés le début de l’automne, pour les autres ces légumes  se récoltent  tout l’hiver jusqu’au printemps.

Le poireau diffère de l’oignon par son absence de bulbe et ses tiges blanches que l’on consomme.

Pour profiter de vos poireaux toute l’année : 

Lire mon article : Faire un Potager Écologique et Pas Cher et Faire un Potager Écologique et Pas Cher

  • fin janvier : sur couche chaude avec repiquage en avril pour récolter de mai à juillet
  • puis au mois de février, en pleine terre, à bonne exposition, repiquage en mai, pour récolter de juillet en novembre
  • ensuite en mai, avec repiquage en août, pour récolter de décembre en avril.

Culture des poireaux 

Les poireaux ne sont pas difficile à cultiver. Ils poussent bien dans un sol profond où a été enterrée à l’avance une grande quantité de fumier ou de compost. Ces plantes potagères  préfèrent les milieux neutres ou légèrement acides.  

A savoir que la rotation des cultures nous  apprend que nous ne devons pas planter les poireaux  là  où nous avons cultivé les  oignons et aulx.

Repiquer les poireaux au potager toute l’année

Les jeunes plants de poireau se repiquent épais comme un crayon. C’est à ce moment là, qu’on  les arrache et à l’aide d’un couteau coupez les racines. 2,5 cm de longueur de racines suffisent.

Ensuite, après avoir creusé un sillon de 15 cm de profondeur, repiquez  les jeunes plants, tous les 15 cm.

Comment entretenir les plants de poireaux

poireaux

L’entretien des poireaux n’est pas très contraignant. Pour quelles raisons, dis-je cela !

L’entretien comprend l’arrosage et le buttage : l’arrosage n’est pas pénible.

Il faut savoir qu’il faut éviter de trop arroser les poireaux.

Le buttage qui consiste à ramener la terre en forme de « butte » au pied des poireaux pour les aider à blanchir n’est pas compliqué.

Toute l’année récoltez des poireaux

Chez moi dans le var, les poireaux sont bons à consommer 4 à 5 mois après les semis.

Aux mois de janvier, février, mars, avril puis septembre, octobre, novembre et décembre nous les récoltons. En effet, on les adore très jeunes, pas plus de 30 cm de hauteur car ils sont tendres à souhait.

Pourquoi les stocker alors que nous le savons tous plus ils sont frais et plus nous profitons au maximum de leur richesse naturelle.

Nous les récoltons pour les manger tout de suite cuits à la vapeur ‘al Dante’ . C’est à ce moment là qu’ils regorgent le plus de vitamines, sels minéraux et le fer, je ne les arrache qu’au fur et à mesure de mes besoins.

Pourquoi ?

La raison de cette récolte partielle c’est que les poireaux se conservent mal. De plus, on peut les laisser en terre un peu plus longtemps sans inconvénient.

Maladies des poireaux

Comme l’oignon et l’ail, la mouche et la teigne les attaquent ainsi que le nématode des tiges et bulbes. 

Pour protéger la culture des poireaux au potager toute l’année, je vous conseille de planter près des poireaux :

  • Des capucines qui attirent les pucerons noirs
  • Les limnanthes, fleurs que pollinisent les abeilles
  • Le basilic que vous sacrifiez aux aleurodes (mouches blanches)
  • Les œillets d’Inde dont les insectes sont friands

Mais c’est un champignon qui provoque la rouille. Donc, on surveille,  coupe et brûle immédiatement les feuilles atteintes. De plus, pour limiter les risques de maladie, faites tourner les cultures et protégez-les d’un voile anti-insectes durant les périodes de ponte des papillons.

Les variétés de poireaux recommandées

Choisir des variétés anciennes de poireaux

Voici les variétés de poireaux qui résistent à la rouille au potager toute l’année

  • Below Zero
  • Cairngorm
  • Hannibal
  • Lyon 2 ….

Recette poireaux : le potage

  • 4 poireaux
  • 3 pommes de terre
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • sel, poivre

Lavez et émincez-les (le vert et le blanc). Lavez et épluchez les pommes de terre, puis coupez-les en morceaux.

Dans une cocotte, déposez les morceaux de poireaux et de pommes de terre, puis recouvrez d’eau et ajoutez le cube de bouillon. Salez et poivrez, couvrez, portez à ébullition puis baissez le feu et laissez mijoter à feu doux environ 20 minutes.

Quand les pommes de terres sont bien molles et que les poireaux sont bien fondants, mixez le tout à l’aide d’un mixeur plongeant, rectifiez au besoin l’assaisonnement, et servez votre soupe de poireaux dans des bols ou des assiettes creuses.

Source : cuisineaz.com

D’autres ressources qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.