Plante Grimpante : Rosier, Clématite, Vigne Vierge, Chèvrefeuille, Jasmin

plante grimpante

Plante grimpante, elle anime verticalement le jardin et cache un  vilain mur ou une façade. Les espèces à fleurs : rosier, clématite ou jasmin .. ajoutent charme et parfums au jardin.

Je vous recommande de Planter sur la façade de la maison une plante grimpante dont vous aimez tout particulièrement le parfum. Toutefois, sur la façade entre les fenêtres, choisissez des espèces peu volumineuses pour éviter d’avoir à les tailler souvent. Les volets, les ouvertures et les gouttières doivent rester dégagés. Donc, éviter le chèvrefeuille que vous garderez pour une pergola.

La  plante grimpante est une bonne option pour se protéger du vis à vis des voisins, tout comme le bambou, brise vue idéal.

Et, le lierre, la vigne vierge,  chèvrefeuille, jasmin , dipladenia et rosier grimpant  permettent la création d’un paradis végétal où vous pourrez installer votre transat pour un bain de soleil en toute quiétude.

Rosier, clématite, jasmin s’associent pour créer de véritables murs de fleurs. Ces fleurs grimpantes sont les préférées des jardiniers, leur floraison est de toute beauté pour cacher un vieux mur, une barrière ou tout simplement garnir un treillis sur une terrasse. 

Mais que choisir : les espèces sarmenteuses ou les grimpantes annuelles ?

Les grimpantes sarmenteuses sont pérennes, une fois plantées, elles poussent  pendant de nombreuses années  au même endroit comme les rosiers anciens.  On les choisit de préférence pour décorer les murs et la façade de la maison.

Les annuelles poussent vite et transforment rapidement le jardin c’est le cas des capucines, des giroflées … qui  fleurissent barrière ou grillage.  Ces grimpantes peuvent se changer chaque année et permettre de nouveaux décors.

La plantation doit être soigneuse

Tout d’abord, les plantes  se placent près d’un support pour pouvoir s’y appuyer mais leurs racines ne doivent pas coller les fondations. Donc, faites le trou à 40 cm du support.

Puis, creusez un trou de 50 cm de largeur et de profondeur et déposer un engrais au fond puis recouvrez de terre. Ensuite, trempez les mottes racinaires dans un seau d’eau puis égoutter, dépoter et enlever le tuteur.

Et, calez la motte sur un monticule de terre, penchée à 45 ° vers le support.  Le bas de la tige est recouvert de 10 cm de terre.

Enfin, rebouchez avec la terre sortie du trou mélangée avec du terreau, tassez et arrosez.

Le lierre : plante grimpante feuillue 

plante grimpante

Planter plusieurs pieds de lierre au pied d’un mur, il décorent joliment les pierres et c’est une plante relativement pas très chère. Le lierre grimpant présente un feuillage vert persistant, rustique.

Toutefois, il existe plusieurs variétés de lierre mais le plus vigoureux et adapté pour couvrir des murs ou des treillis, se nomme le lierre d’Irlande. En effet, il pousse très rapidement de 30 à 35 cm par an. 

Cette plante ornementale est très appréciée des jardiniers car elle est mellifère et attire les abeilles. 

Et, contrairement à la croyance populaire, elle n’attire pas l’humidité. Mais, réalise une couche isolante sur les murs. 

Toutefois, elle demande un peu d’entretien avec une taille régulière. Et, de mars à septembre, un apport d’engrais pour fertiliser. De plus, le lierre aime l’humidité mais n’a pas besoin d’être arrosé en hiver.

A savoir que l’on se contentera à biner le sol et à pailler l’été.

La vigne vierge : plante grimpante au feuillage rougissant 

plante grimpante

Et pourquoi ne pas choisir la vigne vierge avec ses splendides feuilles rouges (parthenocissus) dont le  feuillage s’accroche au treillis.  Et, elle possède des feuilles de trois points qui prennent de belles teintes rouge vif à l’automne. 

En effet, la vigne vierge est la reine de l’escalade qui s’accroche aux murs verticaux grâce à des vrilles ramifiées. D’autre part, elle se colle à son support avec des disques adhésifs rouge au bout des ramifications de chaque vrille.

Il faut savoir que ces disques résistent à une force d’arrachement équivalente à 2 800 000 fois la force correspondant à leur propre poids.

Normalement, cet arbuste se taille plusieurs fois dans l’année cela permet de réguler sa végétation exubérante. Toutefois, vous devez bien repérer les tiges que vous coupez pour ne pas faire de trou.

De plus, elle se multiplie par bouturage ou marcottage.

Le chèvrefeuille : plante grimpante odorante

plante grimpante

Le chèvrefeuille avec son feuillage vert ou pourpre et ses fleurs bicolores embellit grillages ou tonnelles. De plus, ses tiges volubiles atteignent 5 à 6 m  appréciée pour son abondante floraison délicieusement parfumée durant tout l’été.

Selon les variétés, le feuillage est caduc, semi-persistant ou persistant. Et ses fleurs très parfumées sont de deux coloris différentes à l’intérieur et à l’extérieur de la fleur.

De plus, sa floraison s’étale de juillet à octobre. De petites baies de couleur bleu-noir ou rouge agrémentent le chèvrefeuille mais elles sont toxiques.

A savoir que le chèvrefeuille se plait en climats tempérés et aime tous les sols avec une préférence pour un sol drainé enrichi en humus.

D’autre part, il apprécie le soleil avec une préférence pour les pieds à l’ombre. De plus, il n’a pas besoin d’être taillé mais on rabat toutes les pousses de l’année vert foncé.

Quand planter le chèvrefeuille ?

Le chèvrefeuille grimpant peut être acheté et planté toute l’année. Cependant, vous obtiendrez les meilleurs résultats si vous plantez des feuillus en hiver et des conifères au printemps ou en automne
Évitez de planter lorsque le sol est gelé ou gorgé d’eau

Le jasmin des poètes 

Plante grimpante

Le jasmin étoilé a un feuillage persistant vert luisant. Il fleurit en hiver et au printemps ou en été d’une multitude  de petites fleurs en étoile blanches, jaunes ou roses

Cet arbuste a une croissance rapide et atteint parfois 6 m et sa floraison a une senteur très  agréable. Bien entendu, Il  faudra  des treillis pour palisser ces plantes.  

Le jasmin, ses nombreux atouts santé et de bien être en font un véritable trésor.

Lire l’article : Planter du Jasmin : Jasmin Étoilé, Jasmin d’Hiver, Ses 10 Bienfaits

Au printemps, on pince les extrémités et chaque année après la floraison à la fin de l’été, on pratique une taille d’entretien.

En automne, on rabat pour rajeunir la plante et la protéger du froid.

A savoir que le jasmin se multiple par marcottage.

 

JARDINIÈRE LECHUZA TRIO COTTAGE L100 H34 CM BLANC + TREILLIS

Je vous déconseille de mettre ces plantes sur un mur. Si le mur est en mauvais état, ce type de grimpante risque de l’abîmer davantage. J’adore cette jolie jardinière blanche.

Dipladenia : plante grimpante très fleurie

plante grimpante

Les dipladenias sont des superbes plantes grimpantes, très florifères. Ces plantes arbustives vivaces sont d’origine d’Amérique du Sud. Et, l’arbre peut mesurer 2 m de hauteur et habille un mur, un grillage ou une pergola.

En période estivale, elles offrent une longue floraison rouge ou rose et parfois blanche. Toutefois, dés le début de la végétation  et jusqu’à l’automne, il convient de fertiliser tous les quinze jours grâce à un engrais liquide pour plantes à fleurs (engrais de géranium).

Et, cette plante grimpante se bouture.

Premièrement, coupez la tige sous les feuilles inférieures et enlevez deux feuilles du bas.Puis, remplissez un pot de 10 cm de terreau spécial semis.

Enfoncer la pousse dans ce terreau jusqu’aux feuilles. Ensuite, arroser et couvrir avec une bouteille plastique découpée. Retirer la bouteille au bout de 3 semaines. Et, enfin, placer la plante au soleil.

Rosier grimpant Pierre de Ronsard

rosier-grimpant-pierre-de-ronsard

Cette  variété de rosier est indispensable car son charme est inégalé. Il  doit tout son charme à sa forme de fleur ancienne, bien formée et compacte, avec un tendre et délicat coloris crème rosé.

Elle dégage un agréable parfum de mousse verte. Ce rosier grimpant est en plus très robuste et remontant : il refleurit bien tout au long de l’été.

Ce rosier grimpant produit de nombreuses grosses roses en quartiers. Ses fleurs sont blanches   avec le centre rose   clair.

Il possède de longues tiges souples qui mesurent entre 2 et 5 m. Comme il est dépourvu de vrille ou de crampon, on le palisse à une treille,  une pergola ou un mur.

Rosier Yves Piaget Keitsupiatsu

rosier-grimpant-yves-piaget-keitsupiatsu

Il développe une  abondante floraison au parfum puissant jusqu’à 2 m. Son  feuillage mi-mat très résistant contraste avec la douceur des grosses fleurs chiffonnées.

En forme de pivoines, ces dernières disposent d’environ 80 pétales dentelés. Elles ressemblent aux rosiers de Paul Neyron, magnifiques.

Très vigoureux, ce rosier grimpant embaume votre jardin de mai aux gelées.

Lire aussi l’article : Les roses et les rosiers, comment réussir leur bouture ?

Ce rosier rustique se plait dans une exposition soleil et mi-ombre, dans un sol normal au pH neutre, bien drainé.

Rosier Christophe Colomb

rosier-grimpant-christophe-colomb-meironssesar

Sous la forme grimpante, il présente de grandes fleurs doubles, de 11/13 cm de diamètre, d’un coloris orangé décoratif et lumineux bordé de rouge piment.

Il est magnifiquement  mis en valeur par un feuillage vert bronze très lumineux  et de belle dimension. Cette variété exhale un léger parfum.

 

Clématite

clematite-armandii-apple-blossom

Cette plante n’est pas capricieuse, il faut simplement la planter avec quelques précautions.

Choisissez un coin à l’Est pour que la plante soit au soleil le matin. Et placez-la loin des descentes de gouttières. Le sol doit être frais mais pas humide en permanence.

Puis, enterrez la motte racinaire à 20 cm de profondeur et couchez-la au fond du trou ou inclinez-la très fortement.

Ensuite, rebouchez, tassez et arrosez copieusement puis placer autour du pied des tuiles ou une planche en bois pour éviter que le soleil assèche la terre. On recommande également de planter des plantes vivaces à son pied.

Cette clématite donne en mars avril une abondante floraison parfumée. Les boutons rose vif laissent éclore des fleurs étoilées rose tendre.Un très joli contraste, que mettent encore en valeur les rameaux pourpres.

Les fleurs dégagent un doux parfum entre la fleur d’’oranger et la vanille. Cette variété  a la particularité de garder ses feuilles toute l’année. Coriaces et allongées, elles ont des nervures bien marquées caractéristiques.

Certaines grimpantes s’accrochent seules au support, d’autres espèces ont besoin d’être palissées

Palissage des rosiers sarmenteux ou du chèvrefeuille

Evidemment, le palissage permet de conduire les tiges dans la direction souhaitée, d’aérer la plante et de favoriser une floraison abondante.

Comment palisser ?

Il faut tendre des fils de fer sur un mur ou une palissade en les éloignant de 10 cm du mur puis attachez les tiges sur ces fils au fur et à mesure de leur croissance. Espacez les fils de 50 cm environ soit verticalement soit horizontalement. Le palissage horizontal est parfait pour les rosiers. On peut palisser sur un treillis ou les montants d’une pergola.

Puis attacher les tiges avec un nœud en huit souple pour que la tige pousse sans entrave.

Source : Gamm Vert

Pour conclure

J’ai cité plusieurs plantes grimpantes, les unes fleuries, les autres feuillues mais toute d’une grande beauté. Ce qu’il faut savoir c’est que les clématites se marient très bien avec les rosiers.

Des rosiers anciens parfumés aux fleurs doubles forment un contraste chatoyant avec une clématite à grandes fleurs. Toutes, couvrent  des murs ou s’agrippent  à des treilles ou pergolas et nous offrent des murs paysagés. 

Mais, elles ont des fonctions différentes dans le jardin soit servir pour créer un coin fleuri et ombrageux, soit cacher une barrière, soit créer une brise vue ….

Des livres qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.