Oiseaux Des Jardins Rouge-Gorge : Comment Protéger Ce passereau ?

Oiseaux des jardins rouge-gorge

Oiseaux des jardins rouge-gorge,  Erithacus rubecula,  est un petit oiseau solitaire et territorial. Toutefois, il est beau mais possède  un sacré caractère.

En effet, il ne supporte aucune intrusion dans son territoire. Il montre sa supériorité en bombant sa poitrine rouge et en relevant sa tête. Et, il est aussi capable de se battre jusqu’à la mort de son adversaire.

Dans la région varoise, nous avons beaucoup de chance. Grâce à notre climat doux, à nos arbres et encore de grandes étendues non urbanisées, les oiseaux du Nord de l’Europe viennent se réfugier l’hiver chez nous.

Ce qu’il faut savoir :

C’est que ces oiseaux n’ont pas tous la même taille,

Que certaines espèces d’oiseaux sont carnivores et qu’ils peuvent s’attaquer à plus petits qu’eux,

Qu’il est impératif l’hiver de  disposer plusieurs mangeoires bien espacées les unes des autres pour éviter les problèmes de voisinage.

Et, l’hiver, veillez attentivement qu’il y ait suffisamment de graines, d’insectes et de graisse animale pour tous afin d’éviter une guerre de territoire. 

Oiseaux des jardins rouge-gorge

Oiseaux des jardins : Le rouge-gorge

C’est un petit oiseau qui mesure 14 cm et pèse de 16 à 22 g. Sa longévité se situe autour des 15 ans. Le rouge-gorge a un statut protégé.

Il possède de fines pattes. C’est un petit oiseau ventru qui porte sur le dos un plumage brun olive avec un ventre blanchâtre.

Evidemment sa particularité c’est une large tache rousse orangée du front pour finir au dessous de la poitrine. Le mâle et la femelle ont la même couleur.

Oiseau qui  appartient à la famille des muscicapidés,  des passereaux. C’est une famille très vaste d’oiseaux percheurs. D’une manière générale, ils sont farouches et difficiles d’approche.

Mais le rouge-gorge comme le merle noir ou la grive musicienne ou la gorge bleue, dès qu’il vit au contact des hommes, développe des comportements familiers.

Le rouge-gorge peut migrer jusqu’en Afrique du Nord de septembre à avril. Mais en France, il est assez sédentaire où sa population augmente en hiver.

Lire aussi : Oiseaux des jardins : mésange charbonnière

Oiseaux des jardins : Rouge-gorge, chant et cris

Le rouge-gorge commence à chanter : dès la mi-janvier. Sa mélodie est très  variée, de tonalité  haute. Son timbre se qualifie de ‘perlé’ et ‘liquide’. Il alterne les rythmes lent et accéléré.

Quand le rouge gorge est inquiet, il émet un cri d’excitation de manière répétée. Ce cri peut être très rapide quand il sent un danger, comme par exemple près du nid de ses petits.

Le rouge gorge chante essentiellement pour attirer les femelles et marquer son territoire.

Pourquoi dans les villes le rouge-gorge chante la nuit ?

Des chercheurs britanniques ont établi que le rouge-gorge chante la nuit quand il niche dans un endroit bruyant. Contrairement à ce que l’on pensait, qu’il chantait à cause de la lumière artificielle, il est acquis aujourd’hui qu’il chante la nuit à cause du bruit.

Oiseaux des jardins rouge-gorge : DIY nichoir semi-ouvert

Nichoir DIY

 

C’est le nichoir le plus simple à réaliser et l’habitation idéale pour le rouge-gorge.

Pour le fond, découpez un rectangle de 25 x 15 cm. Percez 2 trous de fixation dans le haut et 2 dans le bas.

Plancher : c’est une découpe d’un rectangle de 15 cm x 10 cm.

Les côtés : découpez 1 rectangle de 40 cm x 12 cm que vous redécoupez en 2 trapèzes rectangles suivant le dessin suivant.  Puis collez les côtés sur le plancher  et renforcer avec quelques clous.

Pour le devant, découpez 2 rectangles de 15 cm x 15 cm. Clouez-les sur les côtés.

Le toit c’est une découpe d’un carré de 15 cm x 15 cm. Ajustez-le bien sur les côtés    et fixez-le avec la charnière. Le toit surplombe pour protéger des intempéries.

Placez le nichoir à 4 mètres de hauteur, camouflez-le avec du lierre pour le protéger de la convoitise des chats ou autres prédateurs.

Alimentation

Il est insectivore, on peut lui donner des pâtées à base de fourmis, vers ou crevettes séchées.

Dès que vous ratissez, bêcher votre jardin, le rouge-gorge déboule à vos pieds et mange vers, araignées, fourmis …. Il adore les boules de graisse.

Boule de graisse : Le rouge-gorge en raffole 

En hiver, les oiseaux ont besoin d’une alimentation riche en glucides et en graisses pour résister aux nuits froides.

De quoi, la boule de graisse est-elle composée ?

On y trouve en général de la graisse de canard, du blé, des graines de tournesol, de minéraux naturels ou encore du sorgho.

Oiseaux des jardins rouge-gorge

Comment fabrique-t-on une boîte à graisse ? DIY de cette petite mangeoire qui se fixe à un arbre

Matériel :

  • 1 boîte de thon peu profonde aux bords non coupants
  • Une planche de 2 cm d’épaisseur : 25 x 20 cm
  • 1 baguette de 20 cm à section carrée de 4 cm
  • Lime, vis, clous

Découpez dans la planche 1 rectangle de 20 x 15 cm,

Puis découpez 2 longueurs de 10 cm dans la baguette pour les renforts latéraux.

Marquez au dos du support l’emplacement des renforts et percer 4 trous pour les vis. Puis visser les renforts par le dos du support.

Et positionnez la boîte entre les renforts. Pour qu’elle ne tombe pas, coincez-la avec 2 vis.

Pour la caler parfaitement, découper, en guise de 3 e renfort, un triangle de 12 cm de base sur 5 cm de haut ; positionnez-le au-dessus de la boîte après y avoir fait une découpe en arrondi.

Une autre astuce : Donnez des habitudes

En fait, si vous répétez journellement la même distribution des repas, l’oiseau l’enregistre et se pointe  à la distribution.

De préférence, faites le premier service le matin tôt. Car l’hiver les oiseaux ont besoin d’un copieux petit déjeuner.

Puis le deuxième service au début de l’après-midi. Nettoyez et remplissez les écuelles d’eau fraîche.

Les oiseaux de jardin ont besoin d’une alimentation complémentaire l’hiver. Le printemps et l’été, ils se débrouillent et trouvent largement les insectes dont il a besoin. Mais, attention l’été il faut lui fournir de l’eau fraîche.

Le rouge-gorge est insectivore mais il est aussi friand de trognons de pommes et de quartiers de fruit.

Oiseaux des jardins rouge-gorge

Oiseaux des jardins rouge-gorge : La reproduction

Le rouge-gorge est monogame. Quand le couple est formé, le mâle offre de la nourriture à la femelle au cours de la parade nuptiale.

La période de nidification s’étale d’avril à juin parfois très tôt en janvier.

C’est la femelle qui construit le nid dans les trous d’arbre dans les haies. Et, dans le jardin elle choisit un nichoir semi ouvert. Elle camoufle son nid dans des branchages touffus.  Le nid est une demi-sphère de mousse, d’herbes, de plumes ou de fils.

En général, elle produit deux à 3 couvées annuelles.  Belle organisation familiale, quand la femelle entame une autre couvée c’est le mâle qui prend la relève. Et, il s’occupe des oisillons de la couvée précédente.  Elle pond de 5 à 7 œufs,  des œufs blancs tachetés de rouge. La femelle couve les œufs pendant 14 jours.

Les oisillons sont nidicoles.

Cela, signifie qu’ils naissent les yeux clos et qu’il est sans plumes. Après l’éclosion, ils restent dans le nid.

Les oisillons  attendent que les deux parents les nourrissent et les protègent. Ils prennent leur premier envol 13 à 14 jours après et  atteignent leur maturité sexuelle à l’âge d’un an.

Maintenant, voyons ce qu’il faut faire quand un oisillon rouge-gorge tombe du nid !

Le bébé nidicole est totalement dépendant de ses parents  pour la nourriture  et la chaleur. C’est le cas de nombreux passereaux, gais bleus, cardinaux…

Si l’oisillon n’est pas développé, à ce stade il n’a aucune chance de survie.

Parfois, il est hors du nid parce qu’il  apprend à voler. Dans ce cas, si vous observez la scène pendant un petit moment, vous verrez que papa ou maman viennent à intervalles réguliers le nourrir.

Egalement, quelquefois c’est le nid qui tombe. Délicatement, remettez-le en place. Attrapez les oisillons d’une main et les recouvrir de l’autre pour leur tenir chaud. Vérifiez qu’ils ne soient pas blessés et remettez-les délicatement dans leur nid.

Conclusion : 

Le rouge-gorge malgré son caractère solitaire, si vous l’entourez de vos soins, il devient familier. Son chant et sa beauté vont vous enchanter.

Malgré tout, si vous voulez accueillir des oiseaux dans votre jardin, vous devrez les reconnaître. Car, ils n’ont pas la même nourriture. Ils peuvent devenir dangereux pour les autres.

Alors, nous allons apprendre dans un autre article à mieux connaître les oiseaux des jardins varois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.