Oignons Grelots : Plantation et Recettes de Cuisine

oignons grelots

Oignons grelots, légumes et condiments, sont assez faciles à cultiver. Ils entrent dans la composition de nombreuses recettes culinaires soit comme condiments soit comme légumes d’accompagnement.

Mais, comment se cultive les oignons grelots ?

Oignons grelots semis

En mars, avril, préparez les semis.

La planche s’amende. Labourez, nivelez, tracez des sillons.

Puis, déposez les graines dans le sillon espacées de 20 cm, recouvrez d’une fine couche de terreau ou de compost tamisé.

Le semis est  arrosé régulièrement sans être inondé.

A noter que le démarrage des plantules est assez long et qu’il faut surveiller et éclaircir

Où planter ?

Ce légume n’aime pas les sols acides, ajouter de la chaux si le pH est inférieur à 6,5.

Respectez le principe de rotation des cultures et ne semez pas au même endroit que l’année d’avant. Vous augmenteriez le risque de maladie.

Habituellement, on plante carottes et oignons les uns à côté des autres. L’odeur des oignons protège la carotte de la mouche.

Mais choisissez un terrain bien drainé, pas trop humide. Préparez-le en l’enrichissant de compost ou de fumier.

Entretien

N’arrosez pas trop et désherbez avec soin.

oignons grelots

Oignon grelot : Maladies, parasites

La mouche de l’oignon mange les racines et les bulbes. Elle provoque le jaunissement des feuilles et la mort de la plante au début de l’été.

Couvrez les plants avec une couverture pour empêcher les mouches d’y pondre des œufs.

Le thrip, petit insecte noir et jaune pâle provoque une décoloration des feuilles qui se couvrent de taches blanches et rouille. Le purin de pyrèthre et le savon noir éradique cet insecte.

La mineuse, Cette petite mouche a des larves comme des asticots qui creusent des galeries dans les feuilles. La pourriture apparaît  et le plant s’amollit.

Autres parasites : la teigne et le nématode

La teigne, les chenilles s’enfoncent dans la base du bulbe en forant des galeries où s’installent bactéries et champignons.

Le nématode, vers invisible à l’œil nu se nourrit des bulbes de l’oignon.

Pour la teigne et le nématode, il n’existe pas de pesticide adéquat. Alors, la seule solution c’est la rotation des cultures ou l’association avec d’autres plantes qui les protègent.

Lire aussi :

Quels Légumes Planter Les Uns À côté Des Autres ?

Huiles essentielles pour traiter son jardin

Maladies

La pourriture blanche, le mildiou et la pourriture du collet, sont des maladies graves et contagieuses. Il faut brûler les plants infectés. Autre précaution, éviter de faire pousser des oignons au même endroit une année sur l’autre.

Oignon grelot : Récolte

Pour les oignons grelots semés à l’automne, la récolte se passe dans la première moitié de l’été.

Ceux plantés au printemps, la récolte a lieu au milieu de l’été et au début de l’automne.

Quand les feuilles jaunissent et tombent, les oignons se récoltent.

Déterrez les bulbes à la fourche puis laissez-les par temps sec et ensoleillé sur le sol ou si le temps est humide rentrez-les.

Pour les conserver, installez-les dans des caisses à claire-voie ou tressez-les sur une corde ou bien encore suspendez-les dans des filets dans un endroit sec et aéré.

Astuces de mamie Mado pour ne pas pleurer lors de l’épluchage des oignons

En épluchant les bulbes dans l’eau

En les trempant 5 minutes dans l’eau bouillante puis en les jetant dans l’eau froide. On peut alors éplucher à l’air libre.

Comme tous les légumes, il vaut mieux le consommer crû mais certaines personnes ont du mal à le digérer.
Conservation

Les oignons grelot blancs s’achètent en rayon légumes primeurs. Mais, on les trouve aussi en surgelés, en conserves dans du vinaigre avec des aromates. Les oignons grelots séchés se trouvent toute l’année.

Lire aussi : Faire un potager, comment semer ? une graine = un légume

Oignons grelots : Congélation

Voici, la méthode que j’utilise :

Épluchez les oignons grelots

Puis faites bouillir à feu vif un  litre d’eau pour 100 g d’oignon

Plongez-les dans l’eau bouillante avec une passoire métallique et faites les cuire 3 à 7 minutes avec un couvercle.

Une fois, les grelots cuits, sortez-les et plongez-les dans un saladier de glace. Laissez-les autant de temps qu’ils sont restés dans l’eau bouillante afin d’arrêter la cuisson.

Remuez-les de temps en temps pour qu’ils refroidissent de façon homogène.

Enfin, égouttez-les minutieusement, séchez-les avec un torchon propre.

Lorsqu’ils sont secs, mettez-les dans un sac à congélation et au congélateur avec la date sur le sachet. Je recommande de ne pas garder ces oignons plus de six mois.

Et, voici une nouvelle méthode de conservation.

Oignons grelots : Conserve au vinaigre

oignons vinaigre

Mettre les oignons blancs dans un bocal,  y ajouter :

Vinaigre  + Estragon + Poivre noir en grain + Sel + 2 clous de girofle et reboucher.

Cette conserve  se garde alors deux à trois ans. Et, même s’ils ont tendance à brunir légèrement  leur goût reste très prononcé et très bon !

Et, voici quelques recettes sans oublier le célèbre oignon grelot à la Grecque !

Oignons grelots à la grecque

Recette pour 4 personnes

Ingrédients

  • 2 Bottes de petits oignons grelots frais
  • 2 Tomates
  • une  cuillère à soupe Raisins blonds avec une cuillère à soupe Raisin de Smyrne
  • Jus d’1 citron
  • Brin  de thym
  • Feuille de laurier
  • 10 graines de coriandre
  • 10 grains de poivre noir
  • 3 cuillères à soupe Huile d’olive
  • 20 cl Vin blanc sec
  • Sel

Faites tremper les raisins secs dans de l’eau tiède. Nettoyez les oignons. Pelez, épépinez et concassez grossièrement les tomates.

Ensuite,  chauffez l’huile d’olive dans une casserole. Mettez les oignons et les tomates à suer 5 minutes à feu doux. Et, ajoutez le thym, le laurier, les grains de poivre et les graines de coriandre.

Mouillez avec le vin blanc et le jus de citron. Salez et laissez cuire à léger frémissement 10 minutes à découvert.

Égouttez les raisins, ajoutez-les à la préparation et prolongez la cuisson de 5 minutes. Versez dans une terrine et laissez refroidir 3 h avant de servir.

Astuces et conseils

Préparez ce plat la veille et réservez-le une nuit au réfrigérateur. Il sera plus goûteux. Vous pouvez aussi tailler en rondelles quelques tiges d’oignons et les ajouter en fin de cuisson.

Source : cuisine actuelle

Lire aussi :

Laurier sauce : découvrez dix huit bienfaits santé

Les 9 bienfaits du thym frais pour une meilleure santé

Oignons grelots à l’aigre doux

Ingrédients pour 4 personnes :  cuisson 1 heure

  • 1 kg d’oignon grelots
  • 20 cl de muscat ou vin blanc doux
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre
  • 10 cl d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • Poivre + sel
  • Coriandre fraîche

Recette :

Éplucher les oignons et les plonger 5 minutes  dans l’eau bouillante salée. Égouttez-les.

Puis, faites bouillir le muscat avec le vinaigre et l’huile et ajoutez le sucre, les oignons, salez et poivrez.

Laissez mijoter à feu très doux durant 1 h et à couvert (si le jus réduit trop, ajouter un peu de muscat).

Ajouter la coriandre ciselée 5 minutes  avant la fin de la cuisson.

Laissez refroidir et dégustez sans modération.

Source : marmiton

gigot oignons

Gigot d’agneau et oignons grelots

Ingrédients pour 8 personnes :

  • 50 g de beurre
  • 1 gigot de 2 K g
  • 1 K g d’oignon grelot
  • 15 cl de vin blanc
  • Un verre d’eau
  • 6 branches de romarin
  • Bouquet garni
  • Poivre + sel

Préchauffez le four à 240° C (thermostat 8)

Effeuillez  le romarin et glissez le sous la peau du gigot.

Beurrez votre viande sur toutes ses faces,  poivrez et disposez-la dans un plat allant au four.

Puis, enfournez pour 15 minutes en l’ arrosant régulièrement de son jus.

Retournez le gigot et baissez la température à 210° C et poursuivez la cuisson 15 minutes en l’arrosant avec les 15 cl de vin blanc et un verre d’eau.

Pendant ce temps, épluchez, lavez et sécher les oignons grelots.

Au bout de 30 minutes de cuisson, retourner à nouveau la viande puis ajoutez les oignons dans le plat. Mettre le bouquet garni pour aromatiser.

Et, poursuivez la cuisson 30 minutes environ en arrosant la viande, piquez pour surveiller la cuisson de l’oignon.

A la fin de la cuisson, sortez le plat du four.

Moi, mon truc c’est que je papillote la viande avec du papier cuisson pendant 15 minutes pour qu’elle se détende.

Enfin, découpez le gigot en tanches et servez avec l’accompagnement des oignons grelots.

Encore une recette bien connue !

Oignons grelots glacés

Accompagnement du bœuf bourguignon, de la blanquette de veau ou du veau Marengo.

Ingrédients : 30 g de beurre, une cuillère à soupe de sucre, 500 g d’oignon grelot + sel.

Épluchez les oignons, les mettre dans une sauteuse sans les superposer avec le beurre, le sucre et une pincée de sel.

Versez de l’eau à mi-hauteur sans recouvrir les oignons et  recouvrir avec une feuille de papier sulfurisé en laissant une cheminée au centre.

Après 10 minutes, enlevez le papier sulfurisé et laisser évaporer.

L’évaporation se termine, les oignons restent blancs et brillants. Ils sont glacés à blanc.

Conclusion,

Les oignons grelots sont l’une des variétés d’oignons. On les diffèrent par leur couleur, leur date de récolte, leur utilisation et leur résistance au froid.

Les oignons blancs se consomment de préférence frais au printemps.

En été, les oignons de couleur se conservent bien.

Diverses études scientifiques démontrent que l’oignon possède une activité anti-agrégante plaquettaire et fibrinolytique. Par conséquent, sa consommation est recommandée dans la prévention de l’athérosclérose. 

On connaît d’autres bienfaits pour la santé notamment son activité hypoglycémiante chez les diabétiques.

Source photo : restolamourette- gamm-vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.