Oeillet Dianthus, œillet mignardise : Variétés – Culture – Entretien

oeillet

Oeillet Dianthus, ils appartiennent à la famille des Caryophyllacées. Plantes à fleurs, elles  sont originaires des bords de la Méditerranée.

Le saviez-vous ? 

Le seringat, jasmin de poètes, s’associe harmonieusement dans un massif de fleurs avec des œillets mignardises. La floraison rose des œillets côtoie avec poésie la blancheur du seringat. 

Oeillet mignardise Valda Wyatt

Un beau rose vif pour l’œillet mignardise ‘Valda Wyatt’ qui dresse ses tiges florales bien ramifiées au dessus d’un feuillage herbacé gris-vert. Les pétales doubles très dentelés, forment de jolis pompons, parant la plante du mois de mai au mois d’août.

Profitez du délicieux parfum de cet œillet dans vos bouquets ou bien en bac près d’un endroit de passage.

Vous les mettrez en place en automne en climat chaud, ou au printemps en climat froid, pour qu’ils aient le temps de bien s’installer avant de devoir résister aux grosses chaleurs ou aux rigueurs hivernales.

La plantation se fait dans un sol ameubli et nettoyé, agrémenté d’un peu de compost bien décomposé et d’un peu de sable grossier si un besoin d’allègement se fait sentir..

Les œillets mignardises demandent peu d’entretien. Une fois la reprise assurée, les arrosages seront cantonnés aux périodes très sèches.

On supprime les fleurs fanées  au fur et à mesure pour permettre une remontée en fin d’été. Rabattez également un peu la touffe, surtout en sol riche, pour que la plante garde sa silhouette compacte.

Oeillet dianthus, botanique

Il ne faut pas les confondre avec les œillets d’inde  qui  sont des Astéracées venues  des régions tropicales des Amériques que l’on nommait autrefois ‘le safran du pauvre’.

 

Ces Dianthus forment un genre très important, répartis majoritairement dans les zones tempérées en Europe et en Asie.

Il faut savoir que les boutons floraux de ces œillets sont comestibles. Ils intègrent  des recettes de desserts, salades ou sauces, ainsi que de jolies décorations de mets.

Le nom Dianthus vient du Grec ‘Dios’ qui signifie Dieu et ‘anthos’ fleur. Dans la mythologie grecque ces fleurs parfumées étaient dédiées à Jupiter. Et, le nom d’œillet viendrait de œil ! Pourquoi ? Eh bien, d’après une légende, cette fleur serait née d’un caprice de Diane.

Dans un accès de colère elle aurait arraché les yeux d’un berger.  Jetés dans le sol, ces yeux auraient germé et donnaient naissance à l’œillet.

Mais avant de parler des variétés et de la culture de cette plante, une petite synthèse s’impose sur son parfum !

Œillet Dianthus : Parfum

oeillet parfum

Son  parfum se compose essentiellement d’eugénol que l’on retrouve dans le clou de girofle : parfum épicé.

Pour la création naturelle du parfum d’œillet, on utilise majoritairement l’eugénol en y ajoutant des notes florales comme l’ylang-ylang, la rose, l’iris et la vanille. L’œillet Mignardise serait le plus parfumé.

Le parfum d’œillet est tombé en désuétude pendant plusieurs décennies. Mais aujourd’hui, il bénéficie d’un nouvel engouement avec le retour de la mode du vintage et de plus de simplicité.

Œillet Dianthus

Ce genre caractérisé par un long calice, formant un tube à la base duquel quelques courtes bractées se  réunissent  en calicule. Les pétales présentent  un très long onglet et un limbe étalé. On compte eux styles, attestant deux carpelles, dix étamines et les capsules ont quatre dents.

Cet œillet aux fleurs très odorantes est à l’origine des races horticoles : œillet des fleuristes, Dianthus caryophyllus. Plante   vivace commune qui pousse partout dans les lieux arides. La capsule ne dépasse pas la moitié de la hauteur du calice.

L’oeillet-de-Chartreux (Dianthus carthusianorum) et l’oeillet-des-poètes (Dianthus barbatus), ces deux œillets ont des fleurs groupées et serrées en têtes sommitales.

L’oeillet-à-delta (Dianthus deltoïde) se reconnaît à la ligne pourpre en forme de V renversé qui orne chaque pétale et figure bien la lettre grecque  Delta.

L’oeillet-de-Montpellier ou oeillet-superbe , dianthus hyssopifolius se distingue  à ses pétales laciniés, découpés en lanières.

Source : Dictionnaire visuel de botanique Maurice Reille

Œillet Dianthus, œillet des Chartreux, Dianthus Carthusianorum

Cet œillet ressemble à de l’herbe mais en été il produit des bouquets de fleurs dentées rose fuchsia ou rouge.  On le plante en automne ou au printemps pour les rocailles, bordures ou prairies fleuries.

Plante vivace qui apprécie le plein soleil, tolère une température de -20°C et un sol calcaire et sec.

Pour l’arrosage, l’hiver laissez faire la nature. En été, arrosez deux fois par semaine lorsque la terre est sèche. La multiplication se fait sous châssis d’octobre à Mars.

Dianthus subacaulis

Vous le reconnaîtrez à sa courte tige et aux touffes denses qu’il forme dans les montagnes des Hautes Alpes. Sa floraison resplendit entre 700 et 2250 mètres d’altitude de juin à août.

Ses fleurs sont rose foncé, de petite taille, simples et solitaires sur une tige naine aux feuilles raides et courtes. C’est une plante tapissante de 5 cm de hauteur pour 15 cm d’étalement.

Oeillets Dianthus deltoides brillants

oeillet dianthus

Plante vivace, herbacée, rameuse et pubescente, elle se dresse à 20 cm  de hauteur. Elle présente une touffe compacte dressée avec un feuillage persistant de couleur vert gris bleuté. De minces tiges à entre-nœud portent de fines feuilles effilées en pointe.

Sa floraison du printemps jusqu’en septembre,  très tapissant,  couvre les murets, dallages, rocailles ou décorent les bordures.

Petites fleurs simples, odorantes, avec 5 pétales laciniés, 10 étamines, 2 styles filiformes et un calice pubescent, elles colorisent votre jardin d’un rose fuchsia rayé de pourpre.

Œillets Dianthus, œillet de Chine

La végétation vert jade de cet original œillet s’orne d’une longue floraison parfumée. Les pétales dentés sont veloutés, souvent bicolores, fréquemment colorés en cercles concentriques, voire avec un œil central, ou bien striés, dans des tons de rose, rouge et blanc.

Les fleurs naissent au printemps, durent tout l’été avec une petite pause pendant les plus fortes chaleurs et peuvent remonter en automne. Ces floraisons délicates et colorées égayeront des massifs et des bordures.

Il aime les expositions ensoleillées, mais vous l’installerez plutôt à mi-ombre dans le sud de la France. Ses terrains de prédilection sont profonds et bien aérés, légèrement riches.

Il tolère mieux le calcaire que l’acidité, un apport de chaux peut être une solution à un sol trop acide.

Quand il est bien enraciné, il supporte  la sécheresse, par contre l’humidité stagnante ou excessive ne lui convient pas du tout, vous l’arroserez régulièrement mais peu durant l’été.

Lire davantage : Main verte, suivez les conseils de Mamie Mado 

L’œillet de Chine  est extrêmement rustique et peu sensible aux maladies et attaques de parasites. Pensez à supprimer en pinçant les tiges les fleurs fanées tout au long de la saison.

Vous profiterez ainsi d’une nouvelle floraison en automne et éviterez l’épuisement précoce de la plante, vous assurant d’une bonne reprise l’année suivante.

Vous multiplierez vos œillets en prélevant des éclats de la souche, ou bien en prélevant des extrémités de jeunes et vigoureuses tiges.

Provenant essentiellement de Chine, cet œillet s’est naturalisé en Russie et Sibérie, Corée et Europe. L’œillet de Chine vit naturellement dans les prairies, les zones sablonneuses ou caillouteuses.

Œillets dianthus, comestibles annuels

L’œillet commun, œillet des fleuristes, Dianthys caryophyllus se consomme en salade, confit, beurre, limonade, garniture …. Il est très parfumé avec un arôme de muscade.

Lui aussi, l’œillet de poète, Dianthus barbatus se mange et décore joliment des plats.

Œillet dianthus  de poète

Oeillets de poète

L’œillet de poète est particulièrement apprécié pour la variété des coloris de la fleur et pour sa très bonne tenue.
Son feuillage vert vif forme une touffe compacte basse. Les fleurs, au dessus du feuillage, sont regroupées en larges inflorescences plates.

Elles apparaissent de juin à septembre et offrent un assortiment de blanc, rose, violet. De culture facile, il convient à tous les terrains et toutes les expositions. Cette variété présente des fleurs variées, donnant de belles fleurs à couper.

Oeillets dianthus, les précautions pour consommer des fleurs comestibles

Vérifier leur provenance, ne consommer que des fleurs biologiques et  ne pas les cueillir aux bords des routes

Ne manger que celles dont vous connaissez l'identification

Ôter le pistil et les étamines

Si vous souffrez d’allergies ne consommer pas des fleurs de la famille des Asteracées.

Par précaution, mangez-en que de  petites quantités et éviter de donner ces pétales de fleur aux femmes enceintes et aux enfants.

Oeillet dianthus, hyssopifolis ou œillet de Montpellier

Espèce dont la cueillette est réglementée que l’on rencontre dans les Hautes-Alpes dans les coins d’ombre.

Il se caractérise :

  • Par sa floraison de juillet à septembre
  • Ses pétales frangés de ses fleurs assez grandes, odorantes, solitaires ou géminées de couleur blanche ou rosée
  • Des feuilles hysopes, opposées, sessiles, molles, linéaires longuement acuminées de 3 à 5 mm de large
  • Il porte  des tiges de 20 à 50 cm glabres, arrondies, rameuses au sommet

Oeillet Dianthus : Culture

oeillets dianthus

C’est une plante vivace. Si vous la recevez en godets voici comment il faut procéder :

Creusez le trou et pendant ce temps faites tremper le godet dans une bassine d’eau. Il ne doit pas y avoir d’air dans les mottes pour une bonne reprise

Après un laps de temps de 5 minutes, enlever le godet et peigner les racines.

Enfin, posez la plante au fond du trou en vérifiant que le collet soit bien au niveau du sol et en vérifiant de ne pas enterrer les feuilles du bas.  Puis tassez bien la terre, reboucher mais ajouter du terreau si vous plantez en pot. Arrosez copieusement.

Choisissez un terrain sec et calcaire, très bien drainé et très ensoleillé. Seuls, les œillets mignardises tolèrent un sol un peu acide.  Cette plante ne craint ni le froid, ni les embruns. Toutefois, un sol mal drainé peut favoriser l’apparition de maladies.

Source : Gamm Vert

Oeillet dianthus, semis  

Préparez vos semis en février-mars en alvéoles sous abri à 18°C. Utilisez un terreau spécial semis.

Ne couvrez pas les graines.

Arrosez en pluie fine.

Quand, transférez les plants au jardin

Les plantules se transfèrent au jardin au printemps séparés de 25 cm.

Multiplication par boutures ou divisions

Le bouturage est facile. On peut bouturer en hiver.

Prélever des extrémités de tiges, longues de 8 cm.

Enterrez-les aux trois quarts dans un terreau bien drainé.

Les boutures exposées aux gelées s’enracinent au cours de l’hiver. Elles donneront des plantules qui fleurissent au printemps

A l’automne, la multiplication se fait par division de la touffe racinaire

Et, si nous évoquions maintenant l’entretien

Il faut nettoyer autour de la plante et biner pour supprimer les mauvaises herbes.  On arrosage que par temps sec au pied de la touffe pour ne pas brûler les tiges.

L’été, paillez d’une couche épaisse pour garder le sol toujours frais et à la fin de l’automne pour préserver du gel.

De plus, on coupe  les fleurs fanées pour une nouvelle floraison.

Oeillet dianthus, maladies, parasites = soins  

Ces plantes résistent bien aux maladies mais parfois  un sol trop compact  humide les fragilise et les rend  sensibles aux maladies cryptogamiques et aux viroses. Les prédateurs pucerons, otiorhynques, thrips, tordeuses ….les attaquent parfois.

Nous allons examiner ce que sont ces problèmes et comment les traiter et les prévenir ! Il vaut mieux prévenir que guérir.

Otrytis ou pourriture grise :

Les spores du champignon Botrytis cinerea se propagent par le vent, la pluie ou l’eau d’arrosage. Une couche de moisissure grise, blanchâtre ou grise pousse sur la tige, les feuilles et les fleurs.

Taillez et détruisez les parties infectées, puis brûlez. Désinfectez vos outils avec de l’alcool pour ne pas contaminer les autres plantes.

L’Hétérosporiose,  maladie cryptogamique qui atteint en premier le feuillage.

Les périodes de grande humidité sont propices au développement du champignon. Le haut des feuilles présente des taches grises et blanches. La végétation et la floraison ralentissent. Non traitée, cette maladie  finit par amener le  dessèchement de la plante et sa mort.

Pour prévenir cette maladie, le sol se draine bien et s’aère. Les arrosages au pied des plantes évitent de mouiller le feuillage.

Ensuite, le traitement consiste à couper et brûler les feuilles malades et à ne pas mettre ces déchets  dans le tas de compost.

Une autre maladie l’oïdium

Des champignons provoquent ce mildiou et les spores  se répandent dans l’air ou par l’eau de pluie ou d’arrosage.  Une couche de moisissure blanche  et poudreuse apparaît sur les feuilles face externe et parfois face interne. Elles virent parfois au violet. Les feuilles jaunissent et tombent. La croissance de la plante se ralentit.

Retirez et détruisez les feuilles infectée.  Traitez avec un fongicide Bio ou fait maison.

Et, encore une véritable peste la rouille

Provoquée par un champignon et des excès d’humidité, des plaques ressemblant à de la rouille se forment sur la plante. Taillez et détruisez les parties atteintes et asperger d’un fongicide.

Traitement de l’oïdium

Maladie du blanc causée par un champignon se manifestant par un feutrage blanc.

  • Dès l’apparition, ôter les feuilles pour éviter la propagation. Brûler les feuilles malades.
  • Pulvérisez avec une décoction de tiges de la prêle
  • ou traitez  avec une infusion d’ail
  • Vaporisez un mélange 10 % de lait de vache demi-écrémé et d’eau.
  • ou avec du bicarbonate de soude

Voici quelques recettes de fongicides naturels

 Décoction de prêle

  • 100 g de prêle pour 1 litre d’eau
  • portez à ébullition 20 minutes
  • couvrez, laissez refroidir , filtrer
  • diluez à 20 % avant traitement

Préparation avec du Bicarbonate

  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • un litre d’eau
  • 3 cuillères à café d’huile d’olive

Traitez une fois par semaine.

Ces traitements  ne doivent pas s’appliquer en plein soleil et évitez le vent.

Il faut renouveler tous les 15 jours et recommencer après la pluie.

Comment fabrique-t-on le purin d’ortie ?

ortie purin

  • Hachez 1 kg de jeunes orties non montées à graines
  • Faites macérer 10 l d’eau les orties hachées

Ne pas utiliser de contenant métallique, préférez le plastique.

La durée de macération à une température d’environ 18° varie selon l’utilisation souhaitée :

  • 24 à 48 heures pour l’utiliser en insecticide et fongicide
  • 15 jours pour l’utiliser en engrais ou en activateur de croissance : dans ce cas, la macération ne doit plus émettre de bulles lorsqu’on la remue, sinon la fermentation n’est pas achevée.

Avant d’utiliser le purin d’ortie, il vous faut le filtrer, plus ou moins finement selon que vous le répandrez à la pomme d’arrosoir ou au pulvérisateur.

S’agissant d’un mélange très concentré, il est conseillé de le diluer, notamment pour une utilisation en insecticide (1 pour 5. à 20).

Le purin d’ortie s’utilise au printemps lorsque les végétaux sont en pleine croissance ou à la fin de l’été quand les plantes font leurs réserves d’hiver.

Pour le conserver plusieurs semaines voire 1 an, il faut le filtrer finement, le mettre dans des bouteilles fermées de façon totalement hermétique, stockées dans un endroit frais.

Nous ne sommes pas les seuls à apprécier ces jolies petites fleurs colorées et délicieusement odorantes. Les pucerons, otiorhynques, thrips, tordeuses …. les attaquent allègrement !

Les nuisibles prédateurs

pucerons

Bien entendu, vous connaissez les pucerons

Ces petits insectes verts, noirs sucent la plante. Les feuilles s’enroulent. Les pucerons excrètent le miellat, une substance collante et sucrée où se développe une moisissure noire poudreuse.

Mais un peu moins les otiorhynques 

Charançons noirs, ils se cachent le jour et sortent la nuit pour se nourrir. Ses grosses larves blanches vivent dans le sol et mangent les racines. Le bord des feuilles est dentelé là où les adultes se sont nourris.

On peut l’éradiquer en introduisant un nématode pathogène : Steinernema krauseei. 

Et, encore un ‘enquiquineur’ le Thrips

Insectes de forme allongée qui grignotent la surface des feuilles et se nourrissent de sèves. Ils abîment les pétales des fleurs. Les feuilles présentent des traînées jaunes, des plaques argentées, des impacts d’excréments.

En voilà, qui portent bien leurs noms Tordeuses

Il en existe plusieurs espèces. Les feuilles sont rabougries, les jeunes pousses endommagées. Ôtez les feuilles infestées à la main, pulvérisez un insecticide.

On traite de façon biologique

  • Avec des pulvérisations de pyrèthre
  • Du savon noir
  • Les coccinelles et les chrysopes sont d’excellents  prédateurs naturels.

La coccinelle est la meilleure auxiliaire du jardinier. Elle mange des centaines de pucerons. Et, n’oublions pas le hérisson, le crapaud et la mésange.

Lire aussi : Hérisson : Ami Du Jardinier, Protégez Moi Je Le Vaux Bien !

Enfin pour conclure,

L’œillet à la boutonnière est une tradition ancienne, blanc pour les légitimistes ou symbole de la droite nationaliste anti-républicaine ou rouge des orléanistes.

Oscar Wilde portait sur son veston un œillet vert signe d’appartenance à la communauté des homosexuels de l’Angleterre Victorienne.

En France et en Allemagne, l’œillet rouge   est le symbole du mouvement ouvrier.

Un bouquet d’œillets blanc et rouge a été déposé en 1920 sur le cercueil d’un soldat inconnu.

Pour ma part, je ne retiendrai qu’une chose c’est qu’il porte bonheur et un œillet blanc à la boutonnière d’un jeune marié c’est festif.

L’œillet a traversé les siècles et les civilisations et il est même tombé en désuétude pendant plusieurs décennies. Mais, la nostalgie des choses simples, des parfums d’autrefois, des prairies fleuries lui redonne un nouveau succès.

Car ce sont  de très jolies fleurs simples au parfum épicé délicat avec de multiples couleurs vives. Elles égayent nos jardins et demandent peu d’entretien.

Comme elles sont faciles à multiplier, elles décorent avec un coût modéré. Si vous avez un jardin sain, les animaux des jardins vous aideront à garder ces fleurs en bonne santé.

Commandez de beaux œillets dianthus  ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.