Œillet D’Inde : Auxiliaire Naturel Contre Les Nématodes

œillet d'inde

Œillet d’Inde, tagete patula, cette plante a fait l’objet d’études scientifiques. Celles-ci   démontrent  que ses racines  produisent des acides gras volatils toxiques pour les œufs de nématodes. 

Mais il faut savoir qu’il existe plus de 200 espèces qui possèdent  la même qualité insecticide :  absinthe, gombo, arachide et souci …

Et, cette fleur  remporte le premier prix de floribondité. Il en existe à fleurs simples, à fleurs doubles ou avec des pétales marginés très originaux comme le Tagete patula.

Œillet d’Inde : les nématodes c’est quoi ?

Ce sont des vers ronds microscopiques qui mangent les plantes  et  vivent dans le sol ou dans les débris des végétaux. Quand ces insectes attaquent, les feuilles sont froissées et déformées, les tiges souffrent d’une croissance limitée.  Un plant très infecté abrite des millions de nématodes.

L’ étymologie du nom œillet  vient de ollet diminutif de œil. Et, ‘d’Inde’ trouve son explication dans le fait qu’il a été importé des Antilles qui faisaient parties de ce que l’on appelait autrefois ‘Les Indes occidentales’.

Pour ressemer l’œillet d’Inde l’année suivante, récupérez vos graines.

Œillet d’Inde : Comment faire ses graines ?

1 – Coupez les fleurs montées à graines. Plantes annuelles, ces œillets ne se conservent pas d’une année sur l’autre. Pour ressemer l’année suivante, coupez avec des ciseaux les fleurs montées à graines.

2 – Puis déposez ces graines sur une feuille de papier pour les sécher.

3 – Lorsque, tout est sec, secouez les réceptacles pour faire tomber les graines. Enlevez les débris et placez les graines dans des pochettes de papier kraft Mettez le nom de la plante et la date et stocker dans un endroit frais et aéré.

4 – Puis, arracher les pieds d’œillets d’Inde fanés.

Œillet d’Inde : Quelques astuces pour faire de bons semis

Voici quelques conseils pour réaliser les mêmes semis que des jardiniers avertis !

Frotter les graines entre les mains pour les débarrasser des petites barbes. Cette pratique se nomme le  persillade.  Utile pour les graines faites maison.

Préparez vos semis en février-mars en alvéoles sous abri à 18°C. Utilisez un terreau spécial semis.

Ne couvrez pas les graines.

Arrosez en pluie fine.

Quand, transférez les plants au jardin

Les plantules se transfèrent au jardin au printemps séparés de 25 cm.

Entretien

Il faut nettoyer autour de la plante et biner pour supprimer les mauvaises herbes.  On arrosage que par temps sec au pied de la  touffe pour ne pas brûler les tiges.

L’été, pailler d’une couche épaisse pour garder le sol toujours frais et à la fin de l’automne pour préserver du gel.

Tailler les fleurs fanées pour une nouvelle floraison.

Œillets d’Inde : Traitements naturels

œillet d'inde

 

Maladies : rouille – oïdium – traitement naturel : purin de prêle ou d’orties.
Parasites :limaces – traitement naturel : sciure ou cendre de bois
Pucerons – traitement naturel : vaporiser de l’eau additionnée de savon noir liquide ou du purin d’orties.

Lire davantage : Recette des pesticides naturels pour un jardin en bonne santé 

Conclusion

L’œillet d’Inde, c’est la plante incontournable du jardinier. Son prix est modique. Vous pouvez faire vos graines très facilement. Sa couleur jaune orangé apporte de la beauté à votre jardin.

Pour le jardinier, elle est précieuse, véritable gardien de vos légumes. Elle chasse les nématodes, repousse les aleurodes des concombres, les pucerons des aubergines. Autre utilité, elle s’attaque aux altises du choux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.