Noyer Arbre : Sa Plantation Et Son Entretien Pour Récolter De Belles Noix

Noyer arbre

La noix est le fruit du  noyer arbre fruitier, connaissez-vous sa plantation et son entretien ?

 « Lorsqu’il pleut le 3 mai, point de noix au noyer ».

noix

Le noyer est l’arbre donnant un fruit la noix. Nous allons rappeler ses origines, évoquer son habitat, le décrire, voir  sa culture et sa production.

Connaissez-vous son origine et sa légende 

Noyer arbre : Son origine

Le noyer a été introduit de Perse en Grèce, dés l’Antiquité, puis en Italie par les Romains. Des pollens fossilisés, plus anciens, prouvent que le noyer existait en France.

Chez les Romains, le Noyer était l’arbre de l’Enfer et de Perséphone. Au Moyen Âge, le sabbat des sorcières se déroulait sous un énorme noyer proche de Benevento : ce caractère magique provient sans doute du fait que la foudre ne touche pas le noyer.

Dans l’astrologie celtique, le noyer se dit implacable, surprenant et plein de contrastes.

A savoir qu’il appartient  à la famille des Juglandacées, originaire des régions tempérées et chaudes principalement de l’hémisphère Nord. Où pousse-t-il ?

Noyer arbre fruitier : Habitat

noix

Le noyer pousse en pleine lumière, isolé, du fait de sa nocivité. Les feuilles et les racines contiennent du Juglon, substance toxique.

Il apprécie les sols profonds,  argileux, riches et drainés parfaitement et résiste au froid jusqu’à -35°C mais l’extrême chaleur lui est nuisible.

Grand arbre de 30 mètres, il vit 300 ans et il grandit rapidement.

Très rustique et vigoureux, essayons de dresser son portrait.

Noyer arbre : Description

Le tronc présente un port droit , des racines longues, fortes, peu garnies de fibres et profondes.

Par conséquent, l’arbre a besoin d’espace pour un houppier large et arrondi.

Et, il s’habille d’une écorce d’abord lisse, gris argenté, puis fissurée ou crevassée longitudinalement.

Son feuillage caduc se décore de feuilles  grandes (30-50 cm) composées de 7 à 11 folioles ovales de taille croissante vers l’extrémité.

La foliole terminale plus grande peut atteindre 15 cm de long. Les folioles sont glabres, épaisses voire coriaces et aromatiques et leur bord lisse.

Le Noyer fleurit au bout de 15-25 ans. Ses fleurs en chatons apparaissent en avril, avant les feuilles. Elles naissent de gros bourgeons terminaux.

Les fleurs mâles sont réunies en chatons pendants de quelques centimètres et les femelles en groupes de 1 à 5, à l’extrémité des rameaux de l’année. Elles portent 6 à 30 étamines (caractère déterminant pour la famille).

Maintenant, essayons de décrire le fruit !

Ou plutôt la drupe dont la graine est la noix et la pulpe se détache à maturité (très salissante si on la décortique pour extraire la noix).

La production du noyer commence vers la quinzième année, et ce pendant 200 ans, mais au bout de 70-100 ans sa production de noix faiblit.

Pourquoi, ne pas essayer vous même de faire pousser un noyer arbre à partir des noix

Comment planter des graines du noyer arbre fruitier ?

  • Ramasser des noix  tombées de l’arbre, elles présentent une enveloppe épaisse verte
  • Tremper plusieurs jours les noix dans un seau d’eau et retirer l’enveloppe.
  • Puis, stocker  pendant 120 jours les noix dans du sable humide dans un réfrigérateur entre 2 et 5°C. C’est la stratification.
  • Ensuite, vers mi-mars, retirer les graines du frigidaire et garder les humides pendant une semaine entière avant de les planter.

noix

Noix : Où planter les noyers ?

Les noyers aiment les régions froides. Ils réclament une terre de bonne qualité, bien drainée. Le pH du sol convient à 6,5.

Nettoyer le site des mauvaises herbes.

Creuser des petits trous de 7 cm, séparés de 4 mètres les uns des autres. Placer les noyaux.

Au bout d’un an, retirer les semis sauf les plus sains.

Entretien des semis

Arroser copieusement les deux premières années après la plantation surtout par temps chaud et sec dès que la terre est complètement sèche.

Après 3 ans, arroser une à trois fois par mois lors de sécheresse et arracher les mauvaises herbes.

Le noyer cherche l’eau en profondeur où il prend racines. Aucune taille importante ne se fait au risque d’affaiblir votre arbre. Seules, les branches mortes devront être retirées quotidiennement pour laisser place aux nouvelles.

Durant les mois de septembre, octobre et novembre, vous récolterez des noix bien fermes et très goûteuses pour les déguster durant l’hiver.

Pour conclure, il faut rappeler que la France produit 4 000 tonnes de cerneaux de noix et que la valeur nutritionnelle du cerneau est de 687 K cal/100 g.

Noyer Mayette, Parisienne ou Franquette à vous de choisir 🙂

3 Commentaires

    • Bonjour Danielle,

      C’est dû à la sècheresse ambiante et les fortes chaleurs, l’an prochain il refera son feuillage, il n’est pas mort c’est un phénomène qui se produit quand il y a un manque d’eau important, l’arbre se déleste de ses feuilles afin d’éviter au maximum l’évaporation de son eau par les feuilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.