11 Fruits à Consommer Avec Précaution Car Ils Sont Dangereux

Fruits toxiques

Fruits toxiques, noyau toxique, poisons à éviter car certains fruits sont des poisons, d’autres partiellement consommables, connaître ces fruits pour éviter des problèmes d’intoxication.

La composition des fruits présente parfois une toxicité.

De plus, certaines personnes souffrent de pathologies qui leur interdissent des fruits. On connaît tous des personnes allergiques par exemple aux fraises.

En outre, des traitements médicaux sont incompatibles avec la consommation de fruit comme le pamplemousse.

Et, encore, il faut prendre en compte que de manger trop de fruits c’est-à-dire plus de 700 grammes par jour entraîne une surconsommation de sucres et de fibres.

Fruits toxiques, noyau toxique

Fruits partiellement consommables

Noyau d’abricot hallucinogène

noyaux abricots

ANSES – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail publie le 27 juillet 2018 une note alertant le consommateur des risques liés à la consommation d’amandes d’abricots.

Lire aussi : Planter des Arbres Fruitiers Pour pas Cher, un noyau égale un arbre

En effet, les amandes d’abricots ont des vertus anti-cancer.

Mais,  elles présentent pourtant des risques d’intoxication au cyanure.

Cette intoxication au cyanure provoque  » vertiges, malaises, céphalées, troubles digestifs,  palpitations cardiaques ou encore une gêne respiratoire ».

Fruits  toxiques : Noyaux de cerises, pêches et prunes

cerise pêche prune

 

Si vous sucez, croquez des noyaux de cerises, pêches et prunes, vous risquez un empoisonnement. 

Les noyaux contiennent un acide cyanogène toxique donc avant de les manger, on ôte le noyau à ces fruits.

Source : Alexandra Rétion, diététicienne-nutritionniste

Un poison à l’intérieur des noyaux

Matthew CREME, jeune père de famille vivant à Blackpool (Royaume-Uni) décide de manger des cerises en conserve en entier, noyau compris. Par curiosité, il  croque trois noyaux pour voir ce qu’ils contiennent.

Mauvaise idée, car les noyaux de cerises renferment de l’amygdaline qui, une fois ingérée, se transforme en acide cyanhydrique, un composé toxique précurseur du célèbre cyanure.

Rapidement après l’ingestion, le jeune homme souffre de maux de tête et de fièvre.

On l’hospitalise et le diagnostic tombe ’empoisonnement’. Grâce à une prise en charge rapide, Matthew CREME est désormais en bonne santé.

L’Autorité européenne de sécurité des aliments, rappelle que les noyaux d’abricots, de prunes et de pêches sont toxiques.

Si après avoir mâché  ces noyaux, vous souffrez de nausées, de fièvre, de maux de tête, d’insomnie, de soif, de léthargie, de nervosité ou de douleurs articulaires et musculaires, consultez en urgence.

Fruits toxiques : Pourquoi, ne jamais acheter de noix de cajou en coque

Et, si je vous rappelais qu’à l’état naturel, la noix de cajou contient du poison.

En ce qui concerne la noix de cajou elle pousse à l’extérieur d’un fruit ‘la pomme de cajou’, fruit de l’anacardier. A savoir que dans certains pays d’Amérique du Sud, cette pomme est consommée et la noix considérée comme un déchet.

Autre chose à savoir, on retrouve une membrane huileuse située entre la coque et la graine l’urusiol qui provoque des cloques très douloureuses au toucher.

L’ingestion de cette urusiol déclenche des dermatites du visage, des nausées, de la déshydratation. L’emprisonnement peut conduire à la mort.

La noix de cajou est rendue mangeable après plusieurs traitements de chauffages, bains de vapeur et grillades pour s’assurer de la disparition complète de son poison.

Mais, les amandes amères et les pépins de pommes sont aussi toxiques.

Amande amère verte

La coque de l’amande amère est toxique ainsi que l’amande amère. Car la toxicité provient de la formation de d’ion de cyanure. Cyanure qui provoque une diminution de l’activité respiratoire entraînant des atteintes neurologiques respiratoires, cardiaques et vasculaires.

En 2010, une fillette de 30 mois consomme 5 amandes amères. 10 minutes après l’ingestion, elle présente des malaises: pâleur, tête tombante et crises d’épilepsie. Amenée aux urgences, elle est traitée et les manifestions neurologiques disparaissent.

Source : Agence Européenne de sécurité des aliments

Pépins de pommes toxiques

pépin de pomme

Ils contiennent 0,6 mg d’amygdaline, un mélange de cyanure et de glucose.

Par ailleurs, la couche supérieure qui recouvre le pépin contient de la cellulose, une substance non assimilable par notre système digestif.

Fruit toxique pour la santé : akée ou aki

L’Akée ou aki est un fruit jamaïcain proche du litchi, comestible, peu connu en Occident. Il facilite la digestion et stimule les défenses immunitaires. L’akée est riche en protéines, phosphore, calcium et vitamines C. Seules les arilles charnues surmontant les graines sont comestibles.

Mais, pour les consommer, il faut  que le fruit soit complètement mûr et frais carils contiennent deux toxines :  les hypoglycines A et B.L’hypoglycine A se retrouve dans les graines et arilles, tandis que l’hypoglycine B ne se trouve que dans les graines. 

L’hypoglycine se transforme dans l’organisme en acide toxique pour le foie.

A savoir que cette pathologie est fréquente en Jamaïque et connue sous le nom de ‘maladie des vomissements de la Jamaïque’.

Fruits toxiques pour la santé : l’avocat

avocat fruit

L’avocat est riche en vitamine K. Donc, chez les personnes sous anticoagulants? c’est un fruit qu’il vaut mieux éviter.

En outre, l’avocat contient une protéine appelée hévéine. « Celle-ci est commune à l’hévéa, l’arbre d’origine du latex. Cela peut être embêtant pour les personnes qui y sont allergiques… « 

Fruits toxiques à éviter : noix de muscade

Fruits toxiques : la noix de muscade

La noix de muscade s’utilise comme épice en cuisine. Toutefois, il faut en consommer très peu car elle a des effets psychotiques et hallucinogènes.

En effet, son composant majeur, la myristicine est responsable d’effets tant neurologiques (vertiges, paresthésies, hallucinations) que cardiovasculaires (vasodilatation, tachycardie).

Les cas graves, parfois mortels, ont découlé d’une consommation d’à peine 15 grammes de poudre de noix de muscade.

Source : Emergency Medicine Journal

Un article publié dans la revue scientifique Emergency Medicine Journal révèle que plusieurs cas de personnes ayant utilisé la noix de muscade à haute dose comme une drogue alternative.

Les médecins décrivent notamment le cas d’une adolescente prise de convulsions, hallucinations et vertiges, 30 minutes après absorption d’une préparation de 50 g de noix de muscade vendu dans le commerce mélangée à un milkshake

Fruits dangereux pour la santé : le pamplemousse

Fruits toxiques : le pamplemousse

En effet, en 2012, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle que le pamplemousse  interagit avec quelques médicaments.

Elle précise qu’il ne s’agit pas d’une réduction de leur efficacité, mais d’une augmentation de la fréquence et de la gravité de leurs effets indésirables.« 

Le mélange médicaments/pamplemousse bloquerait une enzyme qui permet d’assimiler les médicaments.

Bien entendu, pour éviter ce risque, lisez attentivement la notice des médicaments.

Si vous êtes traité pour du cholestérol,  ou par des immunodépresseurs, des antiarythmiques, un antidépresseur  ainsi qu’un médicament utilisé dans le cancer du sein. , soyez prudent.   

Une surconsommation de fruits est dangereuse pour la santé

Il est conseillé de manger cinq fruits ou légumes par jour. Riches en Vitamines, minéraux et fibres ces aliments sont essentiels pour lutter contre le cancer, le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Mais, consommer trop de fruits, c’est-à-dire plus de 700 grammes par jour, c’est aussi consommer beaucoup de sucre puisque le fruit est principalement composé de sucre simple.

Ce sucre comprend du glucose et du fructose. Et le fructose se transforme en gras dans notre organisme quand il est en excès.

Et, une surconsommation de fruits  augmente le risque de prise de poids. De surcroît, manger trop de fibres irrite le système digestif et occasionne des diarrhées.

Bon à savoir : Un cas original la tomate

Fruits toxiques : la tomate

Je sais qu’elle est considérée comme un légume mais en botanique c’est un fruit. En effet, un fruit est la partie de la plante qui contient les graines.

Et, c’est le résultat de la transformation d’une fleur.

Je parle de cette plante car c’est la plus communément cultivée dans nos jardins.

Alors, il est bon de rappeler que la tige et les feuilles contiennent une substance toxique, la solanine. Substance dangereuse consommée en excès.

2 autres plantes toxiques

Laurier tin 

A savoir que c’est un petit arbuste qui orne souvent en haie nos jardins car son feuillage est persistant et qu’il présente une belle floraison blanche, parfumée de novembre à avril. Mais, ses fruits noirs bleuâtres  à maturité, drupes globuleuses de 5 à 7 mm de diamètre sont toxiques et purgatifs. 

Et le muguet de mai

En ce qui concerne le muguet c’est une plante herbacée, vivace par son rhizome, de 10 à 20 cm de haut. Le saviez-vous ses fruits, petites baies sphériques, lisses, rouge vif à maturité, orange à maturité incomplète ne doivent pas être consommés.

En effet, l’ingestion de quelques baies provoque des troubles gastro-intestinaux puis cardiaques.

En fait pour conclure,

Bien qu’il soit difficile de conclure car le sujet est très vaste et que seulement quelques cas ont été cités, je dirai simplement qu’il faut s’informer.

La connaissance permet d’éviter certaines erreurs et comme nous sommes un pays développé l’Agence Européenne de sécurité des aliments nous protège.

« La connaissance, c’est partager le savoir qui nous fait grandir »- Olivier Lockert.

Que cela ne vous empêche pas de planter des arbres fruitiers dans votre jardin ni de manger ces délicieux fruits. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.