Légumes Anciens Oubliés : Le top 10

Topinambour légumes oubliés

Légumes anciens oubliés, le top 10.  Les vieux  légumes  ne sont plus oubliés car  l’homme contemporain est reparti à la reconquête de la biodiversité.

D’abord, il faut rappeler que nos ancêtres ont commencé à se nourrir en faisant la cueillette  de légumes, de fruits et de tubercules. Et, la grande vague du retour au jardinage développe un regain d’intérêt pour le légume ancien ou légume rare.

Quels sont ces légumes anciens oubliés ?

On citera le crosne du Japon, le pak-choï et tatsoi, negi, senevé noir, mibuna, gombo, tomatille, panai, rutabaga, topinambour

Pourquoi, ces légumes anciens ? Parce que je les ai oubliés ou pour être honnête j’ai appris à les connaître.

Et, si nous commencions par le Crosne du Japon !

Crosnes du Japon, légumes anciens oubliés

Legume ancien de la famille de la menthe, petit tubercule strié de blanc qui pousse sous terre comme les topinambours.  On le mange cuit ou crû. Il est croquant et juteux.

De plus sa culture  est facile dans un sol léger et fertile. En mars, avril, plantez les tubercules verticalement tous les 30 cm dans un sillon d’une profondeur de 8 cm. Puis, couvrez avec de la terre.

Enfin, désherbez et arrosez  régulièrement les plants. Coupez toutes les fleurs afin que les tubercules se développent. Buttez les tiges pour que la terre les recouvre.

Après, à  partir de l’automne, récoltez au fur et à mesure de votre consommation comme les pommes de terre.

Un légume oublié d’origine chinoise qui ressemble aux blettes le pak-choï

Paks-choïs légumes anciens oubliés

Pak-choï

Le pak-choï, choux chinois a un proche cousin le tatsoi. Et, il faut savoir qu’avant  l’été, plantez les graines directement dans le sol dans un emplacement chaud, abrité, fertile et humide.

Puis, désherbez et arrosez souvent dans le cycle végétatif.

Et, on le cueille en automne et hiver pour le  cuisiner braisé à l’ail et au gingembre, grillé au four ou mariné.

Qui connaît les negis  ?

Negis  légumes anciens oubliés

Légume ancien qui se forme à partir de la ciboule et se cultive toute l’année. Le negi se récolte jeune de septembre à décembre. C’est une plante annuelle qui tolère un sol pauvre et qui à la  maturité fait la taille d’un poireau.

Il s’utilise par les japonais comme un poireau mais aussi comme un condiment appelé “yakumi”.

La moutarde c’est identifiable mais le senevé noir, un légume ! Je pense que beaucoup de personnes le classe comme légume oublié.

Senevé noir ou moutarde noire

Légume de la famille des crucifères qui atteint deux mètres de haut à fleurs jaunes. Les jeunes pousses apportent aux salades une saveur intense de moutarde. Il sont cuits après maturité à cause de leur goût trop prononcé.

Et, comment le cultive-t-on ? 

Semez les graines sous abri en alvéoles à la fin du printemps ou bien à l’extérieur, directement en terre à partir du début de l’été.

Puis, gardez les plants au chaud et bien arroser afin d’empêcher leur montée en graine

Par la suite on récolte d’août à décembre.

Un autre légume ancien que l’on trouve sur les marchés d’Asie Mibuna

Mibunas légumes anciens oubliés

Légume bis annuel à feuillage vert étroit qui ressemble à l’épinard.

Culture

Il se cultive de septembre à mai. Le mibuna préfère les sols drainants,  frais mais bien ensoleillés.

Entretien

Mettez du compost car ce légume à feuilles consomment beaucoup d’azote.

Les japonais cuisinent le mibuna dans les soupes et les salades avec des cornichons. Il se cuisine aussi au Work. Son goût se décrirait proche de l’épinard.

Et, le gombo vous en souvenez-vous ?

Un légume-fruit, légume oublié, appelé  “doigt de femme”

Gombo, légume un peu méconnu en France

Légumes oubliés le gombo

Légume apprécié dans le Sud des Etats-Unis, en Afrique, au Moyen Orient, en Inde et au Japon. Les gousses cueillies jeunes et cuites se consomment comme des légumes.

Le Gombo cuit a une texture gélatineuse et gluante, utile pour lier les soupes et ragoûts.

Culture

Laissez les graines tremper une nuit pour qu’elles se ramollissent puis semez en caissettes à une température de 16°C.

Lorsqu’elles germent déplacez-les dans un endroit chaud et lumineux. Repiquez les plants. Au début de l’été, plantez au soleil et à l’abri.

Entretien

Désherbez et arrosez régulièrement. Soutenez les plants de 60 cm et pincez l’extrémité des pousses.

Récolte

Dés que les gousses mesurent entre 5 et 10 cm, elles se cueillent car plus longues, elles durcissent.

Le saviez-vous, la tomatille fut d’abord cultiver au Pérou ?

Tomatilles, légumes fruits, légumes anciens oubliés

tomatille

Elle ressemble à une petite tomate verte mais pousse dans une enveloppe sorte de lanterne chinoise. celle-ci d’abord vert et violet, brunit en séchant puis se déchire.

Les tomatilles sont verts, jaunes ou violets. Ils ont une saveur aigre-douce et s’utilisent dans les sauces mexicaines.

Culture

Semez en caissettes à une température de 16°C. Repiquez les plants dans des pots de 8 cm puis repiquez dans un sol fertile au chaud et abrité.

Entretien

Elles grimpent jusqu’à un mètre et s’accrochent à des tuteurs en tipi. Arrosez uniquement par temps sec.

Récolte

Légume ancien qui se récolte mûr, sorti de l’enveloppe.

Un légume remis au goût du jour !

Panais légumes oubliés

légume ancien le panais

Panais légume racine, légume d’automne à la saveur sucrée.

Culture

Les graines sont semées trois par trou au milieu du printemps. Une terre sablonneuse, enrichie au compost au pH à 6,5 lui convient. Les plants sont éclaircis et espacés de 14 cm.

Entretien

Désherbez avec soin, arrosez si le temps est sec.

Récolte

Les panais arrivent à maturité en quatre mois.

Le panais se mange bouilli, cuit à la vapeur, sauté ou grillé. IL est consommé en purée ou en chips. Sa saveur un peu sucrée est très appréciée.

Voulez-vous savoir quel est le légume ancien appelé légume du pauvre ?

Rutabagas et navets

Racine difficile à cultiver qui entre dans la composition de soupes, plats mijotés et ragoûts.

Culture

Légume ancien qui se plante dans un endroit ensoleillé au sol léger, pauvre en azote avec un pH de 6,8. Il se cultive en extérieur en mai, juin.

Semez les graines dans des sillons espacés de 40 cm.

Entretien

Arrosez surtout en temps sec et désherbez.

Récolte

C’est un légume d’hiver comme le topinambour, appelé artichaut de Jérusalem.

Les topinambours sont-ils des légumes oubliés ? 

Eh bien non, ils réapparaissent sur nos étals. Et, cette plante vivace possède des racines, véritables  tubercules qui se consomment cuits ou crûs.

De plus sa culture est facile car il pousse dans presque tous les sols mais n’apprécie pas un sol trop acide ou saturé d’eau.

Et, c’est au printemps que  les tubercules se plantent.

Creusez un sillon de 15 cm de profondeur, espacez de 45 cm.

Puis, lorsque les plants atteignent 40 cm, buttez les tiges.

A mesure, que les plants se développent, tuteurez.

Par la suite  à la saison d’été, coupez à hauteur de 1,5 m et retirez les fleurs.

En automne, quand les feuilles jaunissent, coupez les tiges.

Afin, de ne pas gaspiller récolter  au fur et à mesure des besoins.

Pour élargir mon propos je voudrais vous donner la recette du rubik’s cube de légumes oubliés. Je vous conseille de le faire avec vos enfants. C’est une façon ludique de leur faire manger des légumes.

Conseil de Mamie Mado : un trompe œil pour que nos enfants consomment des légumes.

Recette d’une présentation originale de 3 purées pour 4 personnes

le-rubik-s-cube-de-legumes

Source image : www.750g.com

200 g de purée de mibuna, 200 g de purée de rutabaga, 200 g de purée topinambour, 6 œufs

Préparez les 3 purées

Ajoutez à la purée de rutabaga 2 œufs battus, posez un cadre inox de 23 cm x 16 cm sur une toile de silicone, mettre la préparation dans le cadre et faire cuire 15 minutes à 210° C.

Sortir du four et poser la plaque de purée sur un plat.

Répétez la même opération avec les deux autres purées, superposez les différentes plaques de purée.

Coupez des carrés de 3 x 3 cm.

Prendre une grande assiette, disposez les carrés en formant un damier de trois carrés sur trois.

Faire trois étapes identiques.

Vos enfants vont être étonnés 🙂

Et, pour conclure les légumes anciens sont un patrimoine de l’humanité qu’il faut préserver

Malheureusement, il y a des légumes et des fruits qui ont complètement disparu de notre capital  de biodiversité. J’ai appris que c’est le cas de la noix d’eau.

Notre devoir est de promouvoir ces légumes oubliés, mais aussi les arbres et arbres fruitiers oubliés et je pense que nous jardiniers nous pouvons LE FAIRE.

Les livres que je vous conseille :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.