Le système immunitaire : 11 plantes pour booster votre immunité

Le système immunitaire

Le système immunitaire de l’organisme lutte contre les virus, les bactéries,les parasites ou les cellules tumorales. Nous sommes en permanence attaqués et grâce aux défenses immunitaires nous ne sommes pas toujours malades.

Pour agir contre ces attaques, les défenses immunitaires nous défendent contre ces agressions virales et bactériennes   :  angine, grippe, rhume, coronavirus.

Alors ! protégeons, soignons ces mécanismes de défense de l’organisme.

Voilà pourquoi cette immunité se protège et se développe pour rester en bonne santé.

Le système immunitaire inné chez l’homme

Les humains portent un système immunitaire inné comme  tous les animaux.. Il agit immédiatement. La réponse immunitaire varie selon les individus en cause la génétique.

Mais également des facteurs environnementaux affaiblissent nos défenses :

  • tabac, alcool, manque d’activité sportive
  • le stress, les personnes hypertendues
  • les gens  âgés de plus de 65 ans
  • et les femmes enceintes, les personnes atteintes de maladie chronique : asthme, diabète, BPCO

Voici des recommandations, quelques produits naturels et plantes pour galvaniser vos défenses naturelles.

Source : Laure Chevallier

Le système immunitaire : La gelée royale

gelée royale

La gelé royale constituée de protéines, acides aminés, glucides, lipides, oligo-éléments, calcium, fer, potassium, vitamines revitalise l’organisme en cas de fatigue physique.

Faire des cures de gelée royale favorise le bon fonctionnement  du  système immunitaire et protège des agressions de virus, bactéries….

Si vous êtes allergique aux pollens, l’Agence  Nationale de sécurité sanitaire (Anses) vous recommande d’éviter la consommation de gelée royale et de propolis. 

Un régime alimentaire riche en vitamines B6 et D favorise une bonne immunité

Le petit déjeuner c’est un repas important de la journée. Il  est le premier repas de la journée après une nuit complète sans rien manger.

Un petit déjeuner idéal se compose d’un produit céréalier, d’un fruit ou jus de fruits d’un produit laitier et d’une boisson.

Actimel est un bon partenaire pour un petit déjeuner équilibré. Il vous accompagne pour démarrer la journée.

Un petit déjeuner idéal se compose d’un produit céréalier, d’un fruit  ou  jus de fruits,  d’un produit laitier et d’une boisson.

Le système immunitaire : 10 plantes pour dynamiser l’immunité

1. Le cyprès

le cyprès

Le cyprès est puissant antiviralIl agit comme un bouclier pour les cellules en empêchant les virus de s’y coller, puis il les tue.

Il est particulièrement recommandé contre la grippe, mais aussi contre l’herpès. En traitement préventif ou curatif, il se consomme sous la forme de plantes fraîches.

2. Le ginseng

ginseng

Cette plante originaire de Chine est consommée, sous forme d’infusion, pour lutter contre la fatigue. Mais elle est également très efficace pour aider le système immunitaire à lutter contre une maladie hivernale.

Ses principaux actifs sont les ginsénosides qui stimulent le système immunitaire. Mais le ginseng est bien plus que ça, car il appartient à la catégorie des plantes « adaptogènes ». Il renforce la capacité d’adaptation au stress physique et améliore la récupération en cas de convalescence.

A noter que le ginseng joue également sur l’humeur : c’est une plante qui stimule la dopamine, un des neuromédiateurs impliqués dans la sécrétion de sérotonine, la clé de la joie de -vivre. Elle a été comparée aux benzodiazépines, mais des études sont encore nécessaires.

Recommandations : faire  une cure de gélules à base de ginseng : Notre format 200 gélules est équivalent à 1 mois et demi de cure de ginseng rouge 4 gélules par jour

3. Le sureau

Le système immunitaire

Sous forme d’ampoules ou de comprimésle sureau se consomme tout l’hiver pour lutter contre une foule de petites maladies.

Rhumes, grippes, sinusites ou bronchites ne résistent pas au pouvoir de cette plante.

Lire aussi : Cet arbre originaire de Chine

4. Curcuma

curcuma

On redécouvre actuellement ce rhizome, utilisé depuis longtemps à la fois comme anti-inflammatoire dans la médecine ayurvédique, mais aussi dans l’alimentation, à titre préventif, puisque le curcuma est un des composants du curry.

Pourquoi ça marche ?

La curcumine, son principe actif, protège les tissus, détoxique le foie et a une action anti-oxydante contre les éléments néfastes qui agressent l’organisme.

On commence par le plus simple, l’alimentation. On déguste un bon curry une fois par semaine (on y trouve 1 g de curcuma). Et on en saupoudre ses petites préparations (riz, pâtes, volaille…). A noter : le curcuma agit mieux quand il est associé à la pipérine du poivre.

Précautions : à consommer à petites doses pour les femmes enceintes et les personnes sous anticoagulants.

Lire aussi : Le Curcuma, détoxifie le foie

5. Echinacée

le système immunitaire

S’il ne fallait en prendre qu’une, ce serait elle. L’échinacée, c’est la plante à tout faire des Indiens d’Amérique du Nord.

Pourquoi ça marche ?

Une étude publiée il y a trois ans a montré que la prise d’échinacée permettait de réduire la durée d’un rhume de 1,4 jour en moyenne. Depuis, elle est devenue la star antivirale.

Pourtant, pas de quiproquo : elle n’est pas une assurance « zéro rhume », mais une véritable -alliée de notre système immunitaire. Si on est malade, on l’est moins souvent et moins gravement.

On trouve de l’échinacée sous plusieurs formes. On peut se contenter d’extraits secs, c’est-à-dire de gélules, à condition d’en prendre au moins 300 mg par jour (1 gélule 2 fois par jour), 10 jours par mois, toute la saison froide.

On peut aussi essayer la teinture-mère, disponible en pharmacie. La bonne dose : 30 gouttes dans un verre d’eau, le matin, à jeun, pendant 10 jours. Puis on arrête, pour éviter une stimulation permanente du système immunitaire.

Précautions : attention si on a un terrain allergique, et notamment en cas d’asthme, car le système immunitaire est déjà surstimulé.

6. Eleuthérocoque

Eleuthérocoque

Il appartient à la même famille que le ginseng, mais pousse sous des climats plus froids. On l’appelle d’ailleurs le ginseng sibérien. Pendant longtemps, à l’époque de l’URSS, les Soviétiques l’ont utilisé pour renforcer les capacités sportives de leurs athlètes.

Pourquoi ça marche ?

Une étude a montré son action contre les -virus impliqués dans les rhumes. L’éleuthérocoque contient des éleuthérosides, dont les propriétés sont similaires à celles des molé-cules actives du ginseng.

Recommandations  :

On prend des gélules pour atteindre 600 mg minimum par jour d’éleuthérocoque, soit environ 1 gélule 3 fois par jour.

Pourquoi ça marche ?

Une étude a montré son action contre les virus impliqués dans les rhumes. L’éleuthérocoque contient des éleuthérosides, dont les propriétés sont similaires à celles des molécules actives du ginseng.

7. Réglisse

réglisse

On utilise depuis longtemps la racine de cette légumineuse méditerranéenne aussi bien en cuisine que pour ses vertus anti-virales et anti-inflammatoires.

Pourquoi ça marche ?

Face à un virus, on sécrète naturellement du cortisol. Avec la réglisse, on augmente la durée d’action du cortisol. La réglisse se révèle donc fort utile en cas de bronchite ou d’angine pour renforcer nos défenses.

Un petit bâton à mâcher régulièrement, ce n’est pas négligeable. Mais si on est malade, il faut passer à la dose supérieure avec les EPS (extraits de plantes standardisées).

Demandez  à votre  pharmacien une préparation mélangeant de la réglisse avec autant de cyprès et d’échinacée (en 3 parts égales).

En cas d’infections débutantes, prendre  2 cuillères. à café dans un verre d’eau 3 fois par jour, pendant 3 jours, puis 2 fois pendant 3 jours.

Si la toux  continue après ce traitement,  consultez votre  médecin pour vérifier qu’il n’y a pas de surinfection bactérienne.

Précautions : attention, la réglisse favorise l’hypertension.

8. Thymle système immunitaire

C’est la plante antiseptique par excellence, qui vient prêter main forte à notre système immunitaire, notamment en cas de problèmes bronchiques ou de toux.

Pourquoi ça marche ?

Le thym, comme de nombreuses autres plantes aromatiques, est très riche en -molécules actives, dont certaines sont antiseptiques.

Recommandations  :

En prévention, vive la tisane ! Préparez-vous  une infusion avec :

Pour un bol, on met à bouillir 1 cuillère à soupe. de ce mélange dans de l’eau pendant 10 minutes. Puis  filtrer et  boire  chaud ou tiède.

Lire aussi : Les 9 Bienfaits Du Thym Frais Pour Une Meilleure Santé

9. Ortie

ortie

Ses feuilles sont riches en fer, en silice, en magnésium et en nombreux autres oligo-éléments. A adopter en période hivernale pour dynamiser son immunité.

Une petite soupe d’ortie de temps en temps ne peut pas faire de mal si vous en avez des fraîches à proximité (n’utilisez que les jeunes pousses).

On peut également se faire une tisane d’ortie séchée : on met 2 cuillères à café dans 200 ml d’eau bouillante, on laisse infuser et on boit. Attention, il n’y a pas beaucoup de goût…

Précautions : aucune.

Lire aussi : soupe ortie : recette d’une potion magique pour le printemps 

10. Cassis

le système immunitaire

Une étude néo-zélandaise toute récente vient de montrer l’intérêt du cassis pour combattre l’asthme. Son secret ? L’épigallocatéchine, un antioxydant qui soutient nos défenses pour lutter contre l’inflammation bronchique typique de l’asthme.

On prend du cassis frais au dessert. Pour une protection plus poussée, on préfère tout de même un extrait de plantes standardisées aux actifs bien dosés.

On s’adresse au pharmacien pour avoir un mélange à parts égales de cassis et d’échinacée (10 jours par mois, à raison de 1 cuillère à c. dans un verre d’eau, le matin).

Autre option : la gemmothérapie, qui utilise les bourgeons de plantes, ultra-dosés en principes actifs. La bonne dose : 20 gouttes de BMG (bourgeon macéro-glycériné) dans un peu d’eau, le matin, 20 jours par mois.

Précautions : aucune

Lire aussi : Gemmothérapie : se soigner au naturel

11. ginkgo

ginkgo

Cet arbre originaire de Chine est surtout connu pour ses bénéfices sur la concentration et la mémoire. Mais il est aussi efficace quand on se sent surmenée.

Pourquoi ça marche ?

Certains de ses actifs semblent « nourrir » nos neurones, en les aidant à mieux capter l’oxygène. Il ne faut pas attendre d’effet immédiat avec le ginkgo, il faut suivre un traitement de fond dont le résultat apparaît au bout d’une dizaine de jours.

En cas de fatigue intellectuelle, de surmenage, demander un mélange de ginkgo et de ginseng (à parts égales de 150 mg d’extraits secs), et on avale 1 gélule de cette préparation le matin, pendant 1 à 3 mois.

Pour conclure,

Nous entrons dans une période hivernale, période de grippes, d’attaques virales et bactériennes. Pensez pour vous protéger aux gestes de distanciation, à vous laver souvent les mains et au port du masque.

N’oubliez pas qu’une alimentation saine et variée aide pour dynamiser l’immunité de notre organisme,

un bon sommeil répare un humain stressé. Le stress affaiblit les défenses immunitaires, une activité physique c’est excellent pour garder une bonne immunité.

D’autre part, rappelez-vous les 11 plantes qui vous aident à avoir une bonne immunité et à vous défendre contre les virus et les bactéries et passer l’hiver sans être malade.

Avant tout changement et toutes prises de plantes, demandez conseils à votre médecin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.