Hortithérapie : Vous Connaissez ?

Un jardin thérapeutique et l’hortithérapie sont encore des notions balbutiantes en France mais ils sèment leur petite graine.

L’hortithérapie est ce que cela vous parle ?

L’hortithérapie ce n’est pas les soins par des plantes médicinales. C’est une thérapie centrée sur l’action du jardinage sur le corps, l’intellectuel, le psychisme et le mental.

Les initiateurs de cette médecine sont les Canadiens et les Américains. Elle se développe en Europe mais reste très marginale en France.

Dans l’Egypte ancienne, les blessés de guerre devaient passer du temps dans les jardins pendant leur convalescence.

Au CHU de Nancy,  il y a un jardin dédié à la mémoire. Les patients sont reliés à l’horloge de la nature. Exemple : le mois de mai : le muguet, Noël : le sapin.

Les jardins thérapeutiques apportent des bienfaits indéniables auprès des patients. Mais, ces bénéfices sur la santé physique et mentale ne s’adressent pas qu’à des malades. Elle a un impact positif sur la santé physique et mentale de nous tous.

Bénéfices physiques du jardinage

Premier bénéfice, le jardinage est une activité qui en trois heures et demie correspond à une perte de 1000 K cal ce qui équivaut à deux heures de jogging.

Les médecins recommandent une dépense quotidienne de 156 K calories. Cette activité correspond à 45 minutes de taille de rosiers ou 25 minutes de bêchage.

Diminution de la surcharge pondérale et donc des risques cardiovasculaires.

L’ossature se renforce grâce à la production de Vitamine D par l’exposition au soleil. Cela diminue les risques d’arthrose,  de polyarthrite rhumatoïde et d’ostéoporose.

Les muscles sont tonifiés ce qui est un atout pour prévenir le mal de dos.

Amélioration de la digestion et accélération du transit ce qui prévient le cancer du colon.

Les médecins évaluent à 6 % l’effet hypoglycémiant de 2 heures de jardinage c’est-à-dire une dépense de 500 K cal.

Ralentissement des troubles liés au stress : hypertension artérielle, tachycardie, contraction musculaire.

Bienfaits d’une alimentation à base de fruits et légumes consommés sans pesticide en direct.

Bénéfices psychiques  du jardinage

Nous sommes en France le pays qui consomme le plus d’antidépresseurs au monde alors qu’on nous envie notre qualité de vie.

L’être humain dans les pays industrialisés est saturé d’informations. Il faudrait que le cerveau absorbe à toute vitesse cet afflux  de connaissances.

Le jardin remède naturel, accessible, est une horloge lente : lenteur des saisons, lenteur d’une pousse. Il n’y a pas de stress. Il faut admettre le cycle des saisons, la germination, la fructification, la mort et la résurrection. Ce respect du cycle naturel développe la sagesse.

Au jardin, on cultive l’estime de soi, la motivation, l’attention, la gratitude, la bienveillance , la connexion au temps et à l’espace.

Le jardinage élargit nos émotions positives, notre façon de penser, le répertoire de nos idées et de nos actions.

Le bonheur est dans le jardin. Le bonheur d’admirer des fleurs de toute beauté, le bonheur de les toucher, le bonheur de tous ces arômes, le bonheur d’entendre le gazouillis des oiseaux.

Cette paix qu’apporte le jardinage, ce retour vers la nature donne de la quiétude, la Zen attitude, du bonheur  tout simplement.

Le jardin’ booste’ le bonheur.

Le bonheur est un état vers lequel on tend sans cesse, une équation entre ressentir un certain bien-être et en avoir conscience.

Les gens heureux ne  sont pas anxieux, ne souffrent pas de dépression, de Burn out. Ils sont positifs,optimistes et ce mieux-être a une influence positive sur la santé.

Le jardinage développe la curiosité, le besoin de connaître ce qui activent les neurones du cerveau et prévient des maladies dégénératives.

Quant on jardine, on apprécie la beauté et on développe un côté artistique.

D’autres ressources qui pourraient vous intéresser :

Jardins thérapeutiques et hortithérapie – Comment la nature prend soin de vous

Quand jardiner soigne. Initiation pratique aux jardins thérapeutiques

Les atouts santé des jus de légumes et de fruits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.