Dipladenia Jasmin Du Brésil : Plante d’Intérieur et d’Extérieur

Dipladenia, où le planter à l'intérieur ou à l'extérieur ?

La plante Dipladenia, faut-il la mettre à l’intérieur ou à l’extérieur ?  Faire le bon choix est difficile. 

Je vous raconte ma pénible expérience avec ces plantes

De fait, les deux dipladenias que j’ai achetés il y a trois ans, me posent un sacré problème.

En effet, après une saison estivale en pot, je les ai transférés en pleine terre dans le jardin au soleil. 

Evidemment, comme j’habite dans le var, une région au climat doux, je pensais avoir trouvé la solution pour avoir deux dipladenias splendides. 

Mais, les résultats n’étant pas à la hauteur,  je décide de les transférer dans des pots que je remise au garage. 

Après, une saison hivernale, les dipladenias ne sont pas très beaux.

Où faudra-t-il que je plante ce dipladenia pour avoir enfin une plante à la floraison exubérante ?

Dipladenia plante d’intérieur ou d’extérieur ?

Dipladenia, Plante d'intérieur ou d'extérieur ?

Eh, si nous faisions un rapide retour en arrière  et une description de ces plantes

Les dipladenias se regroupent  sous le nom de Mandevilla en souvenir d’un botaniste Henri Mandeville (1773-1861). Ces plantes proviennent d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale.

Le dipladenia, jasmin du Brésil ou mandevilla sanderiarbuste buissonnant de 3 mètres de haut, se pare de longues lianes  au feuillage vert foncé. 

La plante contient un latex blanc, toxique.

De plus, elle possède de grosses racines tubéreuses , véritables réserves d’eau qui lui permettent de résister à la sécheresse.

D’autre part, ce qui fait sa beauté ce sont ses grandes fleurs rose rouge épanouies de 5 à 7 cm de diamètre et chaque fleur comporte un calice avec 5 dents.

Et, sa longue floraison s’étale du printemps à l’automne.

Dipladenia : Plante d’appartement ou du jardin

Plantation à l’intérieur

Dipladenia, Plante d'intérieur ou d'extérieur ?

Aux vus de ces médiocres résultats, j’achète un troisième dipladenia et le plante à l’intérieur de ma pièce à vivre très éclairée.

Je le ré empote avec un anthurium rose pour créer un décor de deux plantes associées.

Je l’installe dans un pot rose en hauteur. Tous les trois je les soigne comme des plantes d’intérieur et je vous donnerai de leurs nouvelles.

mon dipladéna dans un pot rose

Enfin, peut-être,  je vais obtenir cette fameuse floraison luxuriante de saison estivale.

Les dipladenias sont cultivés en intérieur sous climats froids mais l’été ils se plaisent à l’extérieur en pot .

Mais, il  faut savoir que la plante s’épanouit toute l’année à une température constante de 20°C.

A l’intérieur, il faut le mettre près d’une fenêtre mais qu’ils n’aient pas les rayons du soleil directement sur eux.

Mais, surtout il ne faut pas les mettre près d’un radiateur.

Puis, arrosez régulièrement car le dipladenia a besoin de beaucoup d’humidité c’est pourquoi il faut le poser sur un lit de graviers ou de billes d’argiles pour créer cette humidité.

Au fur et à mesure, on supprime les fleurs fanées ou on pratique une petite taille de propreté au moment du rempotage.

De plus, si ses feuilles jaunissent, c’est que la plante a eu un coup de froid ou un manque d’eau. De surcroît, ne pas mettre la plante en courant d’air.

D’autre part, la plante aime l’humidité donc on vaporise régulièrement avec de l’eau mais pas n’importe quelle eau de l’eau déminéralisée.

Culture du dipladenia : Plante d’extérieur

Dipladenia, Plante d'intérieur ou d'extérieur ?

Dans le jardin, on plante les dipladenias au soleil. De plus, ces plantes résistent bien à la sécheresse. Et, elles se plaisent dans tout type de sol humide et drainé.

D’autre part, les semis se commencent au printemps sous abri chaud à 20°C en plaçant 3 graines dans des godets. Puis recouvrir de terreau pour géranium.

Ensuite, arrosez et maintenir la terre humide jusqu’à la levée.

Ils se repiquent dans le jardin au mois de juin quand il  fait bien chaud après avoir trempé la motte dans l’eau.

Mais, ne pas oubliez de mettre du sable au fond du trou pour le drainage. Enfin, rebouchez avec du terreau pour géranium et arroser.

Dipladenia au printemps : Bouturage

Le bouturage se fait au printemps. Coupez la pousse juste sous les feuilles inférieures. Et, supprimez les deux feuilles du bas.

Puis, trempez-les dans de l’hormone de bouturage avant de les installer dans une terre légère dans des godets (40 % tourbe, 40 % terreau, 20 % sable).

Puis, gardez ces godets au chaud et à couvert pour limiter l’évaporation.

A savoir que cette plante préfère le manque d’eau aux excès. Ses racines stockent l’humidité. Arrosez régulièrement mais légèrement et videz systématiquement la coupelle.

La plante dipladenia, qu’elle soit dedans ou dehors est attaquée par des prédateurs

Maladies des dipladenias

Fréquemment, on constate les dégâts de deux prédateurs : les cochenilles et les acariens ou araignées rouges.

Si un amas blanchâtre apparaît comme un duvet cotonneux, il s’agit de cochenilles.

Mais, si les feuilles se décolorent et que la plante porte des toiles entre les feuilles et la tige, ce sont les araignées rouges.

Traitements naturels des dipladenias plantes d’extérieur ou d’intérieur

Cochenilles

Supprimer les cochenilles. Préparez un demi litre d’eau déminéralisée avec une cuillère à soupe de savon noir.

Dés que le savon noir est bien dissous, ajoutez 2 cuillères à soupe d’alcool à 70° ou d’alcool à brûler.

Puis, appliquez ce mélange avec un pinceau sur la carapace des cochenilles et laissez agir. 

Quelques jours plus tard, les cochenilles sont mortes et tombent en poussières.

Araignées rouges ou plutôt acariens

Premièrement, ôtez les parties atteintes. Si vos plantes sont en pot, dépotez et javelliser le conteneur.

Dans un deuxième temps, isolez les plantes malades.

Puis, humidifiez en vaporisant de l’eau déminéralisée sur les feuilles et le terreau. Les acariens n’aiment pas l’humidité et prennent la poudre d’escampette.

Autres traitements de produits naturels des infusions soit d’oignons ou de pommes de terre.

Ou encore, une macération à base d’ail : faire macérer 2 gousses d’ail 24 heures dans un litre d’eau.

Pour conclure

Les dipladenias sont des plantes d’intérieur ou d’extérieur. Mais pour avoir une magnifique floraison estivale dont nous rêvons tous, elles ont besoin d’une température constante de 20°C ce qui est très difficile à obtenir l’hiver.

Alors, je pense que l’idéal c’est de cultiver ces dipladenias à l’intérieur l’hiver et à l’extérieur aux mois de juillet et d’août. 

Des nouvelles de mes dipladénias en vidéo : 

Voir des jolis Dipladenia :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.