Pétale de Rose Et Cynorhodon, comment se soigner ?

petale de rose cynorhodon

Rose, pétale, cynorhodon comestibles, se soigner à l’ancienne. Nos ancêtres  cultivaient les rosiers  anciens  très odorants pour traiter les bobos.

Et nos grands-mères cueillaient les cynorhodons des églantiers  légèrement blets pour fabriquer une délicieuse marmelade.

Vous ne le saviez pas mais la rose soigne.

Petale de rose et cynorhodon : Emplois médicinaux

L’infusion de rose de Provins à la dose de 20 à 30 grammes de pétales par litre est astringente.

Ma grand-mère Mamie Mado emploie du julep de rose : C’est une infusion avec de l’eau distillée bouillante que l’on verse sur  30 g de pétales de rose auxquels on ajoute un jus de citron et du gingembre.

Mamie me donnait cette infusion quand j’avais mal au ventre.

Pour mes maux de gorge, elle a un remède miracle, moitié infusion avec poids égal de miel à utiliser en  gargarismes.

Un autre remède pour les nausées et la toux, un sirop de roses  qui soulage ces petits bobos !

A l’occasion, elle me rappelle que quand j’étais bébé, pour soigner mes diarrhées, j’avais droit à la dose de 5 à 30 g de marmelade de fruits de rose.

Aujourd’hui, encore elle me prépare un baume pour mes lèvres gercées.

En fait, elle broie des pétales de rose rouge qu’elle mélange avec de la vaseline. Le tout, conserver au frais. Cela soulage et sent très bon.

Lire : Plantez des rosiers, mais lesquels choisir

Petale de rose et cynorhodon pour des gourmandises

Rose, pétale, cynorhodon comestibles, se soigner à l'ancienne

Les fruits des rosiers en Alsace et en Allemagne s’emploient en liquoriste-rie. Et, ce sirop  parfume les salades de fruits, les kirs, les granités….

Rappelez-vous les recettes avec le litchi car l’association rose plus litchi s’apprécie en pâtisserie.

On prépare aussi des conserves de marmelade et de confiture

Recette de conserve de cynorhodons :

Il faut 1 K g 500 de sucre pour 1 K g de pulpe.

  • Enlever les débris du calice et du pédoncule
  • Puis fendre la partie rouge restante pour la débarrasser des pépins internes des fruits et de leurs poils irritants
  • Arroser de vin blanc les fruits préparés
  • Et laisser le tout  au frais en agitant de temps à autre jusqu’à ramollissement de la masse.
  • Écraser avec un mortier
  • Puis tamiser et mélanger avec du sucre en poudre non raffiné

Bref, pour conclure

Les pétales, les fruits et même le bois de rose dont nous n’avons pas parlé, sont des trésors que nos ancêtres exploitaient.

Alors, soyons malins de se souvenir de tous ces bienfaits de la rose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.