Ceanothe, Lilas De Californie, tapis ou arbuste d’un Bleu Époustouflant

Ceanothe

Ceanothe, lilas de Californie, l’un des plus beaux arbustes bleu profond, appartient à la famille des rhamnacées.  On dénombre 55 espèces.

Ces arbustes sont originaires d’Amérique du Nord, de Californie et des montagnes du Mexique.

Sa plantation est facile au printemps ou en automne pour les sujets à feuillage persistant.

En hiver, pour les espèces caduc.

Ceanothe : Feuillage persistant

  • Ceanothus X. burkwoodii
  • Impressus ceanothus (le cultivar puget blue fleurit en de denses panicules d’un bleu profond relevés par des pétioles blanc jaune (avril-mai)).
  • ou thyrsiflorus
  • et Repens Ceanothus

Le Ceanothus ‘Repens’ parfois s’étend en tapis dense. Ou, installé le long d’un muret, il retombe élégamment le long du muret. Ses petites feuilles  persistantes,  restent   vertes même en hiver et se couvrent de bleu pâle en fin de printemps.

Ses inflorescences sont sous la forme de bouquets cylindriques denses de 3 à 8 cm de longueur. Parfaitement adaptée  en rocaille pour couvrir une potée, en couvre-sol sur un talus et en bord de massif ou sur un muret.

Une plante intéressante pour garnir les premiers plans et structurer les massifs d’arbuste. A la plantation, mélanger votre terre de jardin avec du terreau à hauteur de 50%. Arroser copieusement votre sujet une à deux fois par semaine pour favoriser la reprise.

Pensez à tailler légèrement ses rameaux après la première floraison pour la faire refleurir abondamment jusqu’aux gelées.Une association avec des rosiers à fleurs blanches peut être d’un très bel effet dans votre jardin.

Ceanothus ‘concha’

Ceanothus 'concha'

Ceanothus ‘Autumnal Blue’ (rustique)

Ceanothus 'Autumnal Blue'

Un tapis de fleurs bleues en avril mai. Arbuste persistant qui produit de très nombreuses fleurs bleu pâle au printemps.

Les céanothes à feuillage persistant fleurissent au printemps, dans les tons bleus. Ce sont  des plantes de type « méditerranéen » avec peu de tolérance aux gelées (-7°C) . Elles  préfèrent les climats de littoral maritime.

Ceanothe caduc

Etant en admiration devant cette plante d’un bleu exceptionnel, j’ai exprimé le désir de l’avoir. Florence, ma fille pour me faire plaisir à acheter un plant et la planter au jardin. C’est évident quand examinant ce plant, on est loin de l’image de cet arbre magnifique. Au départ, je suis un peu déçue mais patience avec des soins je vais suivre sa croissance et vous faire profiter du plaisir d’assister à son épanouissement.

Les céanothes à feuillage caduc fleurissent tout l’été et  s’adaptent plus facilement aux autres régions tempérées, avec une tolérance importante aux gelées (- 15 °C).

Ceanothus delilianus et ceanothus pallidus

Arbustes aux rameaux souvent pourprés à la floraison en panicules rose saumoné de l’été au milieu de l’automne.

Ceanothe : Plantation

Cet arbuste se place au soleil ou mi-ombre,  abrité du vent,  dans un sol léger et bien drainé. Il est souvent planté en isolé. Et, si vous plantez deux ceanothes, respectez une distance de 2 à 4 mètres.

Quand vous recevez la plante, plongez la motte racinaire dans une bassine d’eau une heure avant la plantation.

Pendant ce laps de temps désherber et bécher le sol, creuser un trou, deux fois plus grand que la motte en tous sens.

Puis  ajoutez du sable au fond du trou et placer un lit de billes d’argile de 30 cm de hauteur.

Et, le recouvrir d’un substrat composé de terre du jardin, de compost et de corne broyée.

Procéder de préférence au printemps lorsque tout risque de gel est écarté pour les sujets persistants et en hiver pour les caducs.

Enfin, poser la motte sur la terre afin que le collet de la plante affleure le niveau du sol.

Puis, reboucher le trou de plantation et creuser une cuvette pour recevoir l’eau d’arrosage.

Tasser la terre et arroser abondamment.

Choisir un emplacement bien abrité dans la zone la plus chaude du jardin, au soleil ou à la mi-ombre dans les régions du Sud.

Ceanothe : Entretien, parasites et maladie

Arroser régulièrement et pailler le pied l’hiver.

Il est souvent attaqué par les cochenilles à carapace et souffre parfois de chlorose quand la terre est calcaire.

Taille

Les opérations de taille sur le céanothe à feuillage persistant ne sont jamais de grande envergure. La taille consiste en la suppression des inflorescences fanées et du bois mort, chaque année après la floraison qui intervient en fin de printemps ou à la fin de l’été selon les espèces.

Le céanothe caduc en avril  se  taille et se rabat  sévèrement.

Pour Conclure,

Magnifique plante bleue qui apporte de la profondeur au jardin. Elle s’associe très bien avec les orangers du Mexique, les rosiers, viornes obiers et Weigelas.

Bien entendu, on compte de nombreuses variétés pour notre plus grand plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.