Campanule : Belle Plante aux Fleurs Clochettes et Une Culture Facile

campanule

Campanule, c’est une plante aux fleurs en forme de clochettes. Sa culture est facile. C’est une plante qui pousse à l’état sauvage spontanément dans les forêts de France.

Mais, on la cultive également pour ses élégantes hampes florales garnies de jolies clochettes.

Une variété se consomme en infusion pour ses propriétés médicinales. Toutes ses parties sont comestibles, elle se nomme campanule raiponce.

C’est une plante sauvage, herbacée, vivace, annuelle ou bisannuelle de la famille des campanulacées. Leurs fleurs en général  bleues, violettes ou blanches sont hermaphrodites.

Le calice présente 5 dents et la corolle en cloche ou en coupe s’ouvre en 5 lobes. Le fruit est une capsule qui renferme de nombreuses graines.

Campanule : Plante sauvage des rocailles

La famille des campanulacées comporte de très nombreux spécimens dont certains sont protégés. C’est le cas de  la campanule glomerata qui bénéficie d’un statut de protection en Basse Normandie.

La campanule des Alpes, splendide avec ses fleurs solitaires de grande taille, pousse dans les Alpes Sud occidentales.

Les campanula persicifloria ou campanules à feuilles de pêcher se reconnaissent par leurs feuilles et leurs fleurs bleues avec un aspect en coupe. Cette espèce est protégée dans le pays de la Loire.

Comme je vous l’ai indiqué en introduction, la campanule raiponce est cultivée pour consommer ses feuilles en salade et ses racines cuites en accompagnement de plats cuisinés. Ses actifs sont reconnus pour leurs propriétés médicinales.

En Alsace, la fluette campanula cochleariifolia , fleurit avec de grandes fleurs sur des tiges fines et des feuilles petites. Son biotope se situe à une altitude entre 800 et 3000 m et elle bénéficie d’un statut de protection.

La campanule speciosa ou campanule remarquable par ses grandes tiges, ses belles fleurs violettes pousse au Sud de la France, en Aquitaine et en Espagne. Cette variété est également protégée.

Et, si nous décrivions plus précisément ces plantes !

Campanule glomerata

campanule glomerata

C’est une des préférées. On lui attribue le qualificatif de ‘aggloméré’  en référence à son inflorescence qui forme une tête terminale compacte.

Elle pousse un peu partout même sur  sol calcaire ou silice dans les bois, coteaux, prairies prés, pâturages  et chemins. Vous la trouverez en plaine et en montagne jusqu’à une altitude de 2000 m.

Cette vivace  fleurit en France, en Europe et  Asie Occidentale, Boréale et au Japon.

De juin à septembre des fleurs violet foncé à bleu clair éclosent sur un port dressé de 10 à 60 cm. Sa pilosité est soit glabre soit velue et même hérissée.

On note des tiges assez grêles mais raides pleines et feuillées. Le calice et la corolle se couvrent de  poils. Le fruit est une capsule dressée.

Campanula alpestris

Herbacée remarquable par ses fleurs grosses solitaires bleu foncé qui tombent  sur une tige courte. L’alpestris envahit  tous les éboulis, les talus de bord de route en montagne à partir de 1600 m jusqu’à 3000 m dans les alpes sud-occidentales dont elle est endémique.

C’est une vivace, de 5 à 10 cm, stolonifère, pubescente dont la tige grêle est très feuillée à la base. Mais, les feuilles ne dépassent pas 3 cm. A la floraison en juillet et août,  une grande corolle s’ouvre. Son fruit est une capsule penchée.

Campanule à feuilles de pêcher (Campanula persicifolia)

Campanule persicifolia

C’est un écotype protégé dans les pays de la Loire qui pousse dans les bois jusqu’à 2000 m d’altitude.  Vous la rencontrerez en Europe et en Asie.

La Campanule à feuilles de pêcher est une belle campanule des bois et collines ombragés. Elle se caractérise par ses grosses fleurs d’aspect  en coupe  peu nombreuses et situées du même côté. La tige se penche  sous le poids.

La plante  en général se dresse sur 80 cm et fleurit de mai à août. Elle s’habille de feuilles caulinaires inférieures longues et dentées et de feuilles médianes et supérieures étroites et linéaires. Le calice et la corolle sont glabres.

Campanule raiponce (Campanula rapunculus)

La Campanule raiponce est une plante bien connue par ses grandes hampes fleuries et aussi parce que ses feuilles jeunes se mangent en salade .

Vivace ou bisannuelle de 30 à 150 cm, elle pousse en France, Europe, Asie occidentale et Afrique septentrionale dans les bois et pâturages jusqu’à 1000 m d’altitude.

Elle  fait partie des campanules à hampes florales de grande taille et à fleurs pédicellées qui fleurissent de mai à juillet.  Les fleurs se colorisent de bleu à rose violacé parfois blanches et ses feuilles caulinaires inférieures sont sessiles et étroites. Son port se dresse incliné.

Et, elle se distingue de la Campanula persicifolia par ses lobes de la corolle nettement plus longs que larges et ses feuilles moins nombreuses et moins grandes.

Campanule fluette (Campanula cochleariifolia)

campanule

Cette élégante campanule surprend par la taille de ses fleurs  clochettes comparée à ses tiges frêles et ses feuilles discrètes.

Son biotope ce sont  les éboulis, les fissures des rochers à une altitude de 800 à 3000 m. La fluette fleurit de juin à août dans les Alpes, les Pyrénées, Vosges et Jura.

Elle est de petite taille de 10 à 20 cm et porte des fleurs en grappes lâches bleu assez clair. Son port est ascendant car la tige est grêle.

Sa fleur se présente en  petite cloche courte à lobes dressés. Les feuilles persistantes s’arrondissent  en cœur  denté. Le fruit est une capsule penchée.

Campanule à belles fleurs (Campanula speciosa)

La Campanule à belles fleurs ou campanule des Corbières est une plante pour le moins spectaculaire à fleurs grandes et multiples qui dresse sa hampe dans les rochers et les éboulis ou aux bords des routes.

Campanula speciosa est une campanule  à haute  tige et grandes corolles de 4 à 5 cm  pendantes après la floraison.

Cette vivace est endémique en France sud et Espagne avec une protection régionale en  Aquitaine. Les fleurs s’épanouissent  de mai à juillet  à une altitude de 800 à 1600 m.

La plante  mesure de 10 cm à 1 m. Ses fleurs sont bleu clair à violet foncé dressées nombreuses en longue grappe pyramidale.

Nous avons décrit quelques écotypes de campanule sauvage mais vous pouvez la cultiver à partir de semis ou acheter des plants en jardinerie. 

Campanule : Les semis

campanule

Au début du printemps ou en automne c’est idéal pour les semis.

Mais comme la graine est très fine, mélangez-la avec du sable sec .

Puis, semez les graines et recouvrez-les de sable, tassez la terre et arrosez légèrement.

Après, la levée des graines se fait entre 20 et 30 jours plus tard.

Vivace et rustique, la campanule ne craint pas les frimas de l’hiver.

Ensuite, éclaircissez un plant tous les 5 cm.

Et, arrosez sans excès car cette plante redoute l’humidité stagnante.

En fin de saison, récoltez les racines et laissez quelques pieds grainer pour pouvoir récolter tous les ans sans avoir à renouveler le semis.

Vous avez aussi une deuxième solution, c’est de planter des pieds de campanules 

Campanule : Quelques variétés

Ces campanules présentent des fleurs blanches ou bleu violacé. Elles s’accommodent d’un muret, d’un massif, ou se cultivent dans un pot, une jardinière ou même un panier.

Vous avez à votre disposition un très grand choix pour une merveilleuse idée de cadeau.

Moi personnellement je commande chez Gamm Vert.  Je n’ai que des compliments à faire et cela m’évite de courir et de prendre la voiture, de la salir. Donc Papy Henry est content. 

Lire mon article : Acheter en ligne ses plantes et son matériel de jardinage

Cette belle fleur bleue s’adapte à tous les climats : méditerranéen, océanique, moyen ou continental. Comme beaucoup de fleurs, elle se plante au printemps ou à l’automne.

On peut la placer au soleil, à la mi-ombre ou à l’ombre. La campanule n’est pas difficile et tolère un sol normal, argileux, calcaire, sableux, de terre de bruyère ou riche en humus avec un pH neutre, acide ou alcalin.

L’arrosage est modéré mais le sol bien drainé. Rustique, elle supporte jusqu’à -35°C et s’adapte au bord de mer.

Alors, c’est une culture facile, idéale pour les débutants.

Campanule : Quels soins ?

campanule

L’entretien de cette plante est simple même pour des débutants.

  • Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure pour stimuler la production de nouvelles fleurs.
  • Si le feuillage jaunit c’est que la terre est trop calcaire aussi faut-il apporter de la tourbe et du compost.
  • Elle ne s’arrose que si le temps est très sec.
  • Certaines campanules sont hautes et demandent le soutien d’un tuteur.
  • Un apport de compost chaque année dope la floraison.

Puisque nous apprécions cette belle fleur, voyons comment la multiplier !

Multiplication des campanules

Au printemps et à l’automne, tous les 4 ans, divisez les pieds.

  • Déterrez la touffe avec une bêche sans abîmer la motte racinaire.
  • Puis, divisez en plusieurs touffes, en peignant les racines.
  • Enfin, plantez dans une terre enrichie de compost.

Campanule : Maladies

Comme les autres plantes, la campanule est attaquée par des araignées rouges. Les feuilles s’enroulent et jaunissent. Pour s’en débarrasser, pulvérisez le feuillage avec de l’eau.

Les escargots, les limaces et les chenilles  adorent cette vivace. Personnellement, je protège en faisant à son pied une barrière de cendre de la cheminée.

Si les tiges présentent une mousse blanche, c’est qu’elles sont victimes des cercopes, petits insectes. Pulvérisez avec une infusion de pyrèthre.

La sclérotiniose et la rouille sont des maladies dues aux attaques de champignons. Les feuilles portent des taches couleur rouille, noir ou jaune et présentent un feutrage blanchâtre.   L’huile essentielle de cade est un excellent répulsif. 

De plus, la campanule n’est pas que décorative en effet la raiponce est comestible et ses actifs ont des propriétés médicinales. 

Campanule raiponce : Les bienfaits

La raiponce est vulnéraire, elle guérit les plaies d’un tégument, aide à la cicatrisation. Cette plante est astringente et antiseptique. E

Elle rend moins vulnérable aux infections par des blessures ouvertes, coupures, meurtrissures ou pertes de sang. Elle favorise la guérison des plaies.

La campanule tonifie les cordes vocales et guérit les inflammations de la gorge. On la dit ‘plante des avocats’ car elle éclaircit la voix des orateurs.

C’est la fleur qu’on infuse  pour soigner les angines, conjonctivites et gingivites.

Dans la racine et les feuilles on retrouve les principaux actifs qui sont  source de fibres, sels minéraux, glucides et vitamine C.

L’infusion de raiponce  facilite la digestion et soigne l’indigestion.

A ce jour, on ne connaît aucune contre-indication, ni effet secondaire au traitement par la campanule raiponce, un remède naturel.

Campanule raiponce, toute la plante est comestible.

La raiponce

Cette plante possède des racines coniques, sortes de radis blanc, allongé dont le goût est doux et laiteux. Cuites, elles accompagnent tous les plats en sauce.  De plus , ses feuilles se mangent en salade comme du mesclun.  

Conclusion : 

Campanule ou pour être plus précise les campanules sont sauvages et poussent en France dans certaines régions sous un statut de protection.

Mais, ces jolies fleurs bleues sont très simples à cultiver. Elles décorent joliment les murs, les massifs et les balcons.

La raiponce est comestible mais pas seulement car elle est astringente, digestive, vulnéraire, antiseptique. Elle aide à traiter les angines, les maux de gorge, facilite la digestion, soulage la conjonctivite et la gingivite.

Encore une bonne raison de planter cette jolie fleur dans votre jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.