Calament : Plante Médicinale Aux Multiples Bienfaits

calament

Calament plante médicinale peu connue, découvrir ses bienfaits. A savoir que c’est une plante vivace de la famille des lamiaceaes qui a son origine dans les pays d’Europe et d’Asie occidentale.

Les variétés les plus populaires sont :

Le calament nepeta

Ou celui à grandes fleurs appelé sarriette à grandes fleurs ou encore thé d’Aubrac.

C’est une plante aromatique qui dégage un parfum de mélisse. On l’utilise en cuisine et elle présente de nombreux bienfaits pour la santé.

Lire aussi : Troubles Du Sommeil : Melisse Et Valeriane Apaisent

A quoi ressemble-t-elle ? 

calament

Description

Plante verte qui mesure 45 cm. Elle porte des feuilles ovales souvent dentées et vert sombre. Et, des fleurs blanc mauve ou roses s’épanouissent en cyme.

Bien qu’elle se vend en godet, vous trouverez facilement des graines bio pour le semis.

Calament plante semis et culture

Le semis se pratique de mars à avril pour un floraison de juillet à août.

Dans un godet de terre riche, planter la graine à 2 cm de profondeur puis placer les en serre chaude.

Après l’apparition de 3 feuilles, transférer dans le jardin avec une exposition soleil et mi-ombre. Les plants s’espacent de 60 cm. 

Cette plante a un besoin en eau très faible et demande peu d’entretien.

En hiver, tailler à 10 cm du sol pour la régénérer.

En cuisine méridionale, elle remplace la menthe marocaine.

Calament plante : Ses bienfaits en cuisine

Elle produit une odeur très agréable quand on froisse les feuilles. Aussi, en Toscane on l’ajoute aux plats de champignons et de légumes verts pour sa saveur distincte de la menthe notamment pour la ratatouille. En Corse, elle sert de condiment pour la soupe de poissons.

De plus, on réalise d’excellentes tisanes avec le thé d’Aubrac.

Et, on l’utilise dans les desserts, salades de fruits ou boissons rafraîchissantes.

La fleur est comestible et décore les gâteaux et les sorbets.

Mais le calament est aussi tonique et stomachique.

Calament plante médicinale

La tisane de calament soulage le hoquet dû à une contraction spasmodique du diaphragme.

Faire infuser pendant 10 minutes, dans un litre d’eau bouillante une poignée de calament. Puis filtrer et boire une tasse très chaude, au moment du hoquet. Et, continuer toutes les demi-heures, par petites gorgées.

Faites des infusions de feuilles 8 gr par grande tasse et buvez 3 tasses par jour.  Cette boisson est tonique et digestive. Elle soulage les nausées et l’aérophagie.

On prend cette infusion en cas de toux grasse, de grippes ou de rhume.

Si on fait une décoction plus concentrée en faisant bouillir 3 minutes. On utilise en compresses pour la cicatrisation de petites plaies. D’autre part, elle calme les piqûres d’insectes.

Conclusion,

Calament ou sarriette à grandes fleurs ou thé d’Aubrac est une plante vivace facile à cultiver. Elle aromatise la cuisine méditerranéenne et soulage les troubles digestifs.

calament

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.